Immobilier de montagne : une piste sûre pour les investisseurs ?

/
chalet neige montagne

Sous l’effet du réchauffement climatique, l’enneigement naturel des pistes de ski n’est plus garanti, et il n’est pas rare que les stations de ski interrompent prématurément leurs activités par manque de neige. Il faut être plus prudent que jamais lors de l’achat d’une propriété dans les stations de ski, la pandémie et le changement climatique ayant un impact sur les perspectives de bénéfices à court et à long terme. Le marché immobilier est-il toujours aussi intéressant à la montagne ?

L’investissement à la montagne toujours en vogue

L’immobilier de montagne résiste. A la surprise générale, la crise sanitaire s’est avérée faire l’inverse des prévisions, avec une augmentation du nombre de transactions dans les stations les plus prisées des Alpes malgré la fermeture des pistes. Les villas ou chalets à la montagne attirent toujours les acquéreurs à la recherche d’une résidence secondaire, prêts à louer leurs biens.

“Nous voyons de moins en moins d’investisseurs souhaitant louer toute l’année, mais nos clients louent systématiquement leurs biens en leur absence pour couvrir au maximum les frais et l’entretien de leur propriété”, a expliqué Mme Letuve, directrice associée chez Athena Advisers, une société experte en investissement immobilier dans les Alpes françaises. Cependant, les prix varient en fonction de la localisation du bien : plus on est proche des pistes de ski et des commerces, plus le prix est évidemment élevé.

« A Chamrousse (Isère), les biens proches des pistes se vendent entre 3 000 et 4 000 euros le mètre carré, alors que les biens les plus éloignés ne dépassent pas 2 500 euros », note Olivier Chastagnol, gérant de Chastagnol Immobilier.

Un investissement soumis au changement climatique

Si les premières fortes chutes de neige de l’année blanchissent les pentes à partir de fin novembre, la présence d’enneigements naturels est de plus en plus incertaine chaque année. Un problème, car c’est une nécessité incontournable pour les stations. “Il serait impossible d’ouvrir une station sans un minimum d’enneigement naturel”, note Jean-Luc Boch de l’ANMSM (Association nationale des maires de stations de montagne).

Selon une nouvelle étude de Météo France, “Enneigement et changement climatique”, le changement climatique affecte l’enneigement de plusieurs manières : premièrement, il entraîne une réduction de la quantité et de la durée de l’enneigement naturel, notamment à basse et moyenne altitude. En même temps, cela affecte la température de l’air et donc la possibilité de faire de la neige artificielle.

D’ici 2050, quelles que soient les concentrations de gaz à effet de serre, les projections indiquent une réduction de plusieurs semaines de la durée de la couverture neigeuse et une réduction de 10 à 40 % des couches de neiges en moyenne montagne.

Chaque station a ses avantages et ses inconvénients. Ceux qui sont en haute montagne et orientés vers les sports de glisse ne sont pas ouverts toute l’année. En revanche, ils ont un très bon taux de remplissage en hiver du fait de l’enneigement garanti. Les stations de moyenne et basse montagne sont généralement des municipalités elles-mêmes, de sorte que les activités hors saison ne sont pas interrompues.

De plus, elles développent leurs activités de sorte à combler les manques de les chutes de neige hivernales en organisant des activités sportives, culturelles et culinaires qui ravissent les touristes tout au long de l’année. Dans ces stations, les périodes de location d’été sont prolongées. De juin à septembre, voire même jusqu’à Halloween. Comme pour tout achat immobilier, pesez le pour et le contre avant de vous décider.

Le choix de la station pour votre investissement (village, familiale, grand domaine skiable) est un point clé. Tout dépend de vos envies et de votre budget. La Tarentaise reste un passage obligé si vous êtes skieur. La qualité de la construction est également la clé d’une revente facilitée le moment venu. Le neuf est 20 à 30 % plus cher que l’ancien, mais vous bénéficierez d’un aménagement dernier cri et des meilleurs standards en matière d’isolation phonique et thermique.

Précédent

Une hausse des salaires en trompe-l’œil dans le secteur bancaire ?

Suivant

180 millions d’actifs en gestion en 1 an seulement pour Qlower

Derniers articles de Immobilier