Le marché immobilier neuf de Bangkok : les nouvelles tendances !

/
Bangkok
Immobilier à Bangkok - ©TheDigitalWay, CC0 Creative Commons

Suite à la baisse de la chute du marché de l’immobilier en 2020, les professionnels de l’immobilier pensaient que la reprise de celui-ci serait pour cette année 2021. Particulièrement pour le cas de Bangkok, après la 3e vague de covid-19, cette reprise ne sera pas avant l’année 2022. Pourtant, des nouvelles tendances du marché de l’immobilier neuf à Bangkok sont à noter.

Le lancement de nouveaux projets a été reporté

Les professionnels de l’immobilier à Bangkok pensaient que 2021 serait une opportunité pour commencer de nouveaux projets. Pourtant, avec la pandémie Covid-19 qui ne cesse de s’accroître, les projets ont été reportés. Pour le cas des grandes enseignes comme AP Thaï, Ananda ou encore Sansiri, pour cette année, aucun projet n’a été établi.

Leur but pour 2021 est tout simplement de liquider le stock. C’est effectivement la meilleure solution pour éviter la perte face à la Covid-19 qui contribue à la réduction du pouvoir d’achat. Bien évidemment, selon l’Agence DDproperty, 75% des acheteurs souhaitent ne pas acheter immédiatement étant donné que l’obtention de crédit immobilier est devenue assez difficile. De plus, malgré la crise sanitaire que nous traversons, le prix de l’immobilier international est à la hausse.

Une remise importante sur le prix de l’immobilier

Aujourd’hui, de plus en plus d’offres existent sur le marché neuf de l’immobilier en Thaïlande. Pour pouvoir mieux se concurrencer, les acteurs doivent se lancer dans la remise pour attirer l’attention des acquéreurs. C’est pourquoi en ce moment la tendance de la vente immobilière est de proposer aux clients les retours d’unités.

Ceux-ci peuvent être accédés aussi bien par les Thaïlandais que par les étrangers qui souhaitent acquérir un bien immobilier sans crédit. C’est d’ailleurs une solution efficace pour ceux qui veulent rester à Bangkok pour la retraite ou pour une expatriation.

Le marché immobilier locatif, également en crise

La crise des marchés immobiliers causée par le Covid-19 a entraîné une très grande baisse de réduction en ce qui concerne le pouvoir d’achat de nombreuses personnes expatriées. C’est pourquoi comme le marché de la vente, celui du locatif connaît une baisse du prix, ce qui n’est pas avantageux pour le propriétaire. La plupart  des immobiliers locatifs à Bangkok se lancent dans la location long terme étant donné que le tourisme est rare.

Source Lepetitjournal

Précédent

Amazon abandonne son projet de cryptomonnaie

Suivant

CAC 40 : progression considérable grâce aux semestriels d’AXA

Derniers articles de Immobilier