L’or, une valeur refuge pour votre investissement

Coffre rempli d'or trésor

Métal jaune, brillant et précieux, l’or est historiquement apprécié pour ses qualités remarquables, notamment sa ductilité et sa malléabilité. Jusqu’en 1976, le dollar et d’autres monnaies principales étaient convertibles en or. Et même si la convertibilité des monnaies en or n’est plus officiellement en vigueur, l’or reste un actif de réserve doté d’une grande valeur. Il est aussi qualifié de valeur refuge pour diverses raisons que nous vous invitons à découvrir dans cet article.

L’histoire de l’or en tant que monnaie

Bien avant l’argent, l’or fut la première monnaie frappée dans l’histoire de l’humanité. L’une des plus vieilles pièces d’or retrouvées serait fabriquée entre 561 et 546 avant J-C. Cette époque est associée au règne du roi Crésus. L’utilisation de l’or comme monnaie s’explique par ses qualités intrinsèques comme le prestige, l’éclat et la rareté.

Deux systèmes monétaires utilisant les matériaux précieux, dont l’or, ont prévalu dans l’histoire. Il s’agit du monométallisme et du bimétallisme. Le premier a été utilisé par de nombreuses civilisations de l’Antiquité jusqu’au 20e siècle. Il a ensuite disparu au même moment que l’étalon-or.

De son côté, le bimétallisme désigne la coexistence entre deux métaux précieux (or et argent). Les deux monnaies ont un pouvoir libératoire illimité et peuvent être frappées librement. En France, la circulation des monnaies d’or a commencé à l’apogée de la civilisation romaine. L’un des premiers ateliers monétaires où étaient frappées les pièces d’or a été créé à Lyon en 43 avant J-C.

Au fil des années, différentes variétés (pur et fin) d’or ont été utilisées comme monnaies :

  • sou d’or,
  • solidus aureus,
  • écu d’or,
  • agnel d’or,
  • franc à cheval,
  • Louis d’or.

L’histoire de la monnaie nous l’apprend, investir dans des pièces d’or est une solution rentable et permet de sécuriser une partie de votre patrimoine en le transformant en or, qui est une valeur refuge.

Pièces en or investir

Comment investir dans l’or ?

L’or est un produit financier dont l’achat s’est progressivement démocratisé et digitalisé au fil des années. Pour l’acquérir, vous avez le choix entre l’or physique qui englobe les pièces ou lingots et l’or papier qui fait référence à des produits dérivés, fonds communs de placement ou actions de sociétés aurifères. En effet, il est possible d’investir dans des pièces d’or en les achetant auprès d’une société de négoce de métaux précieux spécialisée. Vous faites ainsi le choix de conserver vos pièces d’or rares (20 Francs Coq Marianne, Union Latine Or, Souverain Or…) et de les revendre ultérieurement afin de générer une plus-value.

Pour l’achat d’or physique, vous pouvez aussi vous rendre dans les comptoirs d’achat et de vente de métaux précieux. Notez que pour ce type d’achat (or physique), vous devez vous préparer à payer une prime sur le montant de l’or acheté. Cette prime correspondant à la différence entre le prix de vente et la cotation de l’or est calculée en fonction des critères quantité, qualité et rareté. Par ailleurs, il est également possible d’acheter de l’or physique via des courtiers en ligne. L’avantage de cette forme d’achat est que vous pouvez profiter de la concurrence entre les sites en ligne pour bénéficier de primes inférieures et donc plus avantageuses. L’or acheté en ligne est entièrement protégé jusqu’à la livraison à domicile. Les e-commerçants offrent généralement une assurance en cas de perte ou de vol du colis.

Pour investir dans l’or papier, l’acheteur doit se lancer en bourse pour acheter des actions, des ETF (trackers), des certificats ou des parts de fonds. Les actions et les parts de fonds sont des actifs tangibles que vous pouvez acheter et revendre selon votre stratégie d’investissement. Les certificats et trackers, quant à eux, répliquent la performance du cours de l’or, il faut donc bien se renseigner sur leur fonctionnement avant d’investir.

La stabilité de l’or en période de crise économique

Si l’or demeure un placement apprécié par les investisseurs, c’est aussi parce qu’il offre de nombreux avantages en période d’inflation. Contrairement aux pièces d’argent qui peuvent perdre en valeur en cas de chute des marchés boursiers, l’or est un véritable symbole de stabilité sur le plan économique. Il s’agit de la réserve de valeur la plus notable de l’histoire de l’humanité. En période de crise économique ou politique, plusieurs investisseurs se tournent vers l’achat d’or sous forme de lingots ou de pièces pour profiter des bénéfices qui s’y rapportent. En effet, le cours de l’or monte avec l’inflation en suivant l’augmentation du cours de la vie. Ainsi, les particuliers qui disposent de cet actif dont le prix est revu à la hausse sont plus susceptibles de se prémunir des effets dévastateurs de la chute de l’économie.

Avec l’inflation qui prévaut, les investisseurs ont donc intérêt à se tourner vers l’or, car sa valeur offre plus de garanties que le cours des monnaies. Cela est d’autant plus pertinent dans un contexte où la tendance n’est pas à un recul de la hausse des prix. En octobre 2022, l’INSEE a annoncé une progression des prix à la consommation de 6,2 % sur un an. Ces chiffres sont en phase avec les prévisions du ministère de l’Économie pour la loi des finances 2023 qui prévoient une inflation totale de 5,3 % pour l’année 2022 et 4,2 % en 2023.

De telles périodes d’inflation (au même titre que celles de récession) sont favorables au cours de l’or dans le monde. C’est donc à juste titre qu’il est considéré comme le placement numéro 1 pour sécuriser des capitaux.

Or physique investissement rentable

Les avantages de posséder de l’or physique

En liquidité, l’or physique est convertible partout et facilement. Les pièces d’or permettent aux investisseurs de constituer un patrimoine stable. Les détenteurs peuvent facilement les vendre sur internet à travers les sites spécialisés. La plupart du temps, la vente est au moins équivalente au prix d’acquisition ou plus élevé. Les pièces d’or sont aujourd’hui revendues au cours de l’or qui ne cesse d’augmenter chaque année, passant de 513 dollars fin 2005 à 1 670,80 dollars en novembre 2022.

Par ailleurs, certaines pièces en or comme la Napoléon ont connu une prime positive considérable, ce qui permet de les revendre plus cher que le prix du marché. Toutefois, pour effectuer une telle transaction, il est important de contacter un agent de change ou un numismate pour certifier la vente.

Tout comme les pièces, le lingot d’or est aussi une valeur sûre. Même s’il est un peu plus difficile à revendre, son détenteur ne connaît aucun risque de perte contrairement aux investissements d’or papier. Le lingot d’or est accessible à tout le monde, mais se conserve le plus souvent sur une courte ou moyenne durée.

En somme, détenir de l’or physique, c’est s’assurer d’avoir une source de revenus à disposition. Celle-ci est accessible à tout moment que ce soit pour un besoin personnel ou une période financière difficile.

Les risques associés à l’investissement dans l’or

L’investissement dans l’or est surtout risqué par nature, car le cours de l’or varie dans le temps. Ce risque s’intensifie lorsque vous achetez des produits dérivés susceptibles de multiplier vos gains ainsi que vos pertes. L’or ne rapporte aucun rendement (intérêts) et son prix peut varier en fonction de plusieurs facteurs. C’est le cas des évolutions géopolitiques, du cours du dollar, de la spéculation, des achats des banques centrales, des mouvements de taux de change…

L’or n’est donc pas un placement garanti à 100 %. Votre premier risque serait de l’acheter au plus haut. De plus, quand l’or s’envole, il peut être cédé à un coût suffisamment bas. Par ailleurs, l’investissement dans l’or est aussi risqué pour des raisons d’arnaques. Elles sont assez signifiantes, quel que soit le type de produit que vous avez choisi.

Si vous êtes un novice, il ne vous sera pas aisé de faire la différence entre un professionnel certifié et un arnaqueur. Vous devez être très vigilant si vous vous faites démarcher pour un achat sur internet. Faites aussi attention aux fausses idées reçues, les transactions relatives à l’or ne peuvent en aucun cas se faire en espèces.

Veillez à ce que le professionnel consigne votre transaction dans un livre de poche et demandez-lui un contrat écrit. De plus, toute vente d’or doit être déclarée. Une taxe calculée sur le prix de cession est à verser au trésor public. Autrement, vous vous exposez à de lourdes sanctions.

Par ailleurs, à l’achat, les lingotins de petite taille peuvent présenter une surcote liée à leur coût de fabrication tandis que le prix des pièces peut être affecté par une éraflure. De même, l’achat de l’or papier peut présenter des risques de contrepartie et d’échange avec certaines formes d’organismes de placements collectifs.

Que faire si le marché s’effondre ?

Si l’or est souvent considéré comme un investissement sûr, il est également un produit soumis aux forces économiques du marché. Les spéculateurs qui lâchent de l’or sur le marché peuvent créer des déséquilibres temporaires qui entraînent des changements rapides de prix.

De plus, il est vrai qu’en cas d’effondrement du marché, les cours remonteront à un moment ou à un autre, mais il est impossible de dire quand exactement. La première chose à faire alors est d’identifier les raisons de la baisse et en faire une analyse. En cas de doute entre vendre ou ne pas vendre, il est préférable pour les investisseurs d’utiliser dans un premier temps leur épargne disponible sur les livrets en cas de besoin de liquidité.

Puisque la vente de l’or dont le prix a chuté se fait à moindre coût, l’investisseur peut se retrouver dans une situation de perte. Il est donc plus judicieux d’attendre que le marché remonte pour ne pas regretter. Par ailleurs, pour minimiser les risques, il est conseillé de diversifier son patrimoine et d’investir sur différents actifs.

Précédent

Le bull run va-t-il avoir lieu en 2023 ?

Suivant

Allez-vous gagner 100 000 $ grâce à l’IMPT la nouvelle crypto verte ?

Derniers articles de Investissement