Private equity en immobilier, une nouvelle tendance en 2022

//

Le private equity, que l’on peut traduire en français par « capital investissement », est une série d’investissements par lesquels des investisseurs institutionnels ou des particuliers apportent des fonds à des entreprises privées. En 2022, c’est un mode de financement très à la mode.

Comprendre le private equity

Le Private Equity consiste à détenir des parts dans des sociétés non cotées qui opèrent dans tous les domaines d’activité. Le capital investissement immobilier finance des entreprises privées actives dans le secteur immobilier (promotion immobilière, marchands de biens immobiliers, restauration de biens, etc.).

La plupart du temps, l’entreprise est en phase de croissance, et parfois en phase de redressement. En investissant dans le capital-investissement, vous n’investissez pas seulement dans des entreprises qui peuvent accélérer leur croissance, mais vous les soutenez et les accompagnez.

Les investisseurs s’attendent généralement à des rendements sur investissements supérieurs à ceux des marchés financiers traditionnels en échange d’une immobilisation du capital à moyen et long terme et d’un risque accru.

Cela signifie, d’une part, obtenir un gain sur la performance des entreprises privées en faisant l’investissement le plus rentable de la dernière décennie, en moyenne 11,3%, selon l’étude France Invest/EY, et d’autre part, profiter de la perspective d’une prise de valeur de la pierre.

N’oublions pas les autres qualités de l’immobilier, notamment comme rempart contre l’inflation, qui, selon la plupart des économistes, se redressera d’ici cinq ans alors que la dette publique explose à la suite de la crise sanitaire du Covid-19.

Jusqu’à récemment, seules les entreprises avaient accès au monde du private equity via des produits dédiés, avec des tickets très élevés (en millions d’euros souvent).

Selon le stade de développement de l’entreprise cible, il existe quatre principales formes de capital investissement :

– Le capital-risque, qui est un investissement dans une entreprise en cours de création.
– Le Capital Croissance, qui est un investissement dans les entreprises qui cherchent à augmenter leur capacité de production en trouvant des investisseurs pour soutenir leur stratégie.
– Transfert de capital, investir dans des entreprises dont les dirigeants souhaitent vendre des actions à de nouveaux entrants.
– Le fonds de roulement, qui correspond à investir dans une entreprise en faillite pour la redresser.

Investir dans des PME non cotées n’est pas sans risques. Mais plus récemment, cette classe d’actifs longtemps réservée aux investisseurs institutionnels et aux clients des banques privées s’est démocratisée en s’ouvrant aux particuliers. Notamment grâce au crowdfunding.

Une tendance en plein essor

Le secteur mondial du private equity est en plein essor, après une brève interruption alors que le virus Covid-19 a paralysé l’économie mondiale, le boom des transactions est revenu depuis le second semestre 2020, selon les données de Mergermarket et Dechert LLP. En 2022, l’élan ne semble pas faiblir.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : au premier trimestre 2021, 4 605 rachats ont eu lieu dans le monde, battant le précédent record annuel. À l’échelle mondiale, l’industrie est sur le point de battre des records de valeur. Les 1,17 milliard de dollars de transactions de janvier 2021 à septembre 2021 ont dépassé tous les chiffres annuels depuis 2015.

Les niveaux historiques de relance monétaire et budgétaire ont stimulé l’économie et atténué l’impact de la pandémie, faisant monter en flèche les prix des actions publiques et des marchés de capitaux privés.

En deux décennies, la valeur des actifs mondiaux de private equity a décuplé. Cette croissance extraordinaire a été tirée par un appétit croissant pour le risque et des succès majeurs.

Par exemple, lorsque Youtube a été racheté par Google, la performance de Sequoia Capital, le premier fonds de private equity à investir dans la plateforme de partage de vidéos, a atteint 4400% !

Précédent

Une crise à venir sur le marché immobilier ?

Suivant

Une banque Russe sur le point de faire faillite

Derniers articles de Immobilier