La banque HSBC achète une parcelle sur The Sandbox

//

Le prix de The Sandbox a bondi de près de 10 % au cours de la dernière journée alors que le géant bancaire mondial HSBC a annoncé un partenariat avec le Metaverse. HSBC a révélé son intention d’acheter et de développer des parcelles virtuelles dans le monde virtuel de The Sandbox.

Se rapprocher de ses clients

La nouvelle a été annoncée par The Sandbox, qui a confirmé que HSBC allait acquérir un “terrain” au sein de son Metaverse. La banque utilisera sa parcelle pour entrer en contact avec les joueurs : “La parcelle sera développée afin d’interagir et se connecter avec les fans de sports, d’esports et de jeux vidéo.”

Comme le souligne The Sandbox, il s’agit d’un pas de plus vers l’adoption du Metaverse. Cela montre l’intérêt d’institutions financières telles que HSBC qui cherchent à tirer parti de ces technologies encore relativement nouvelles. Il y a une raison à cela, le marché Metaverse pesait déjà 45 milliards de dollars en 2019, et ce chiffre pourrait atteindre 1500 milliards de dollars d’ici 2030.

La banque d’investissement multinationale basée à Londres HSBC est l’un des premiers géants bancaires mondiaux à entrer dans le monde virtuel grâce à un partenariat avec Sandbox.

HSBC a acheté une parcelle numérique dans le monde virtuel Sandbox et interagira avec les fans d’esports et de jeux grâce à un stade. Suresh Balaji, directeur du marketing de HSBC pour l’Asie-Pacifique, aurait déclaré que le partenariat permettra au géant bancaire de “créer des expériences de marque innovantes pour les clients nouveaux et existants”. La banque n’a pas encore partagé d’autres détails sur le partenariat. La vidéo promotionnelle montre un stade virtuel HSBC près d’un plan d’eau.

Les analystes de la société de renseignement sur les crypto-monnaies IntoTheBlock ont ​​noté un regain d’intérêt pour les Sandbox. Les analystes ont signalé une augmentation de 32,37 % du nombre de nouveaux commerçants détenant les jetons SAND de Sandbox depuis moins d’un mois. En février, un autre géant bancaire et rival JPMorgan Chase a acheté de l’immobilier virtuel sur Decentraland pour construire un salon virtuel pour les clients.

Une ascension fulgurante pour The Sandbox

Fondé en 2011 par les Français Arthur Madrid et Sébastien Borget, The Sandbox n’a pas toujours été le monde 3D associé à la blockchain et aux NFT. Si la première version a été un succès, alors l’orientation vers le métaverse et ces technologies a été un véritable succèes pour l’entreprise.

Ainsi, en 2022, The Sandbox ressemble à un vaste monde virtuel où les utilisateurs peuvent non seulement profiter d’expériences virtuelles, Gartner prédit que d’ici 2026, 25 % des gens passeront au moins une heure par jour dans des mondes virtuel, mais aussi acheter ou louer des actifs virtuels pour faire ce qu’ils veulent avec la crypto-monnaie, y compris l’utilisation de NFT pour monétiser le contenu qu’ils créent sur la plate-forme.

Des opportunités que plus de 200 marques veulent saisir : Warner Music, par exemple, a noué un partenariat avec un parc d’attraction musical, tandis qu’Adidas a acheté pour 1,6 million d’euros d’immobilier virtuel sur la plateforme, proposant des accessoires NFT. D’autres mouvements sont plus flous comme Carrefour qui a acheté des parcelles ou des compagnies d’assurance également.

Sandbox est sans aucun doute devenu un grand nom du metaverse. Le projet a signé ces derniers mois des partenariats prestigieux. Côté gaming, Ubisoft est récemment entré dans le monde virtuel. L’industrie du luxe s’est également intéressée au secteur : Gucci a acheté un terrain en février dernier.

Actuellement, le jeton natif du projet, SAND, se classe au troisième rang en termes de capitalisation par rapport à ses rivaux du Metaverse. Il s’agit d’AXS d’Axie Infinity en première position et de MANA de Decentraland, qui ont des capitalisations boursières similaires, selon l’agrégateur de données CoinGecko.

Précédent

Jour J : la Fed doit débuter sa hausse de taux aujourd’hui

Suivant

Le co-fondateur d’Apple envoie Bitcoin à 100 000$

Derniers articles de Banques