Miser en bitcoin dans un casino Partouche sera possible dès cet été

/
casino bitcoin

Patrick Partouche, président du conseil de surveillance de l’opérateur du casino, a annoncé que ses casinos accepteraient les crypto-monnaies à partir de cette saison. Le groupe va également créer une filiale dédiée au projet Metaverse et lance le “Joker Club”, une collection de NFT pour gagner un “avantage” dans ses casinos et hôtels.

Supplanter les casinos en ligne en intégrant la crypto

Depuis le début de la crise sanitaire, les casinos en ligne ne cessent de prendre de l’ampleur. Les joueurs, privés des casinos terrestres, se sont tournés massivement vers les jeux d’argent en ligne. Aujourd’hui, malgré la réouverture des casinos traditionnels, les joueurs semblent avoir du mal à renouer avec les vieilles habitudes, délaissant ainsi les casinos terrestres. Malheureusement, les casinos Partouche ne font pas exception.

Les casinos en ligne sont aujourd’hui très appréciés pour leur accessibilité (7 j/7 et 24h/24), leurs bonus et leur praticité, mais également pour leurs différents modules de paiement. Les meilleurs casinos en ligne, avec paiement en euros ou en cryptomonnaies, sont répertoriés sur Casino-comparatif.fr™. La cryptomonnaie, et plus particulièrement le bitcoin, est de plus en plus proposée par les casinos en ligne, soucieux d’attirer et de contenter la clientèle.

Autrefois réservée à une élite de la finance, la cryptomonnaie et les plateformes bitcoin sont aujourd’hui accessibles au plus grand nombre. Plus besoin d’être un expert en finance pour effectuer des opérations crypto ! Face à ce nouvel engouement pour la monnaie virtuelle, on comprend donc aisément pourquoi les casinos Partouche s’intéressent désormais à l’intégrer à leurs établissements de jeux…

Autoriser les mises en crypto pour attirer les plus jeunes

Parier au casino avec vos bitcoins devrait bientôt être possible. Le groupe Partouche a annoncé mardi son intention d’accepter les crypto-monnaies dans ses établissements “à partir de cette saison”. “Nous espérons le faire dès juillet ou août”, a déclaré Patrick Partouche, président du conseil de surveillance.

Convaincu que la technologie derrière la blockchain, les NFT et les Metaverses représente une révolution majeure, le Groupe Partouche entend s’installer durablement dans cet écosystème, s’engage à y développer l’Entertainment 3.0, et ambitionne d’en faire partie.

Avec ses 40 établissements, la société, qui fêtera ses 50 ans l’an prochain, a également annoncé mardi la création de Partouche Multiverse, une filiale dédiée au projet metaverse, un concept d’univers virtuel entièrement développé avec des objectifs ambitieux : devenir un ” leader” du “Divertissement 3.0”.

« Nous sommes en train de mettre cela en place, techniquement et juridiquement cela tient la route. Nous prendrons les cryptos les plus solides », a précisé le dirigeant. Le casinotier s’exprimait en marge du NFT Day, la journée de lancement de l’édition 2022 du Paris Blockchain Week Summit, un événement réunissant les acteurs de l’industrie « crypto » à Paris.

Maurice Schulmann, président de Partouche Multiverse, a expliqué que le premier projet, Joker Club, a été lancé mardi. Il s’agit d’une collection de NFT (certificat de propriété numérique) composée de 8 888 images, chacune représentant un clown unique.

Il a poursuivi en affirmant que ce NFT est “le sésame, une porte d’entrée vers la communauté” et apportera des avantages dans les casinos et le réseau hôtelier Partouche, comme “l’accès aux nuits réservées aux possesseurs de NFT, la participation à des tickets de loterie pour gagner des places de concert, ou un logement”.

Devenir une entreprise leader de la blockchain

Cela fait 20 ans qu’on fait de l’innovation, on ne s’est jamais contentés d’exploiter des machines à sous et des tables de jeu, on a toujours été sur les jeux de demain”, a affirmé Patrick Partouche. “Les NFT ce sont des jetons. Nous, ça fait 50 ans qu’on travaille avec des jetons : on les a inventés, on les a achetés, vendus, modifiés… C’est le coeur de métier des casinos!”, s’est-il exclamé.

Les acheteurs qui deviennent les propriétaires exclusifs de ces images de clown peuvent également les revendre. “Les clients de notre agence veulent de l’expérience. Avec ces NFT, ils auront de nombreux avantages dans le groupe et même dans d’autres domaines, grâce au partenariat”, précise Patrick Partouche, dont le fils Ulysse travaille également sur le projet.

Les propriétaires de casinos qui veulent “atteindre les plus jeunes, les 18-35 ans” ne s’interdisent pas non plus de “créer leur propre crypto-monnaie” à l’avenir, a également déclaré Maurice Schulmann.

Ce projet est le premier d’une longue série de Partouche Multivers. Des initiatives inédites suivront pour accompagner durablement les filiales de l’écosystème et créer le divertissement de demain.

Les dernières innovations liées au Web3 et l’engouement autour de ses idées de décentralisation vont créer d’importantes opportunités économiques. D’autant que ces nouvelles technologies vont toucher tous les domaines : les jeux mais aussi les arts, la culture, la finance et l’éducation.

La valeur du marché des NFTs a augmenté de 21 230 % en 2021. Un nombre extraordinaire qui témoigne de la croissance explosive et de la démocratisation de l’industrie.

Et pour conquérir les plus gros marchés, les événements blockchain vont obliger les grands groupes industriels comme Partouche à entrer dans la danse. Pour relever ce nouveau défi passionnant, l’entreprise y travaille depuis longtemps.

Précédent

NFT : le premier tweet remis aux enchères pour près de 50 millions de dollars

Suivant

Une banque traditionnelle accepte les cryptos pour la première fois

Derniers articles de Crypto