La blockchain Aptos a lancé son mainnet, son token APT va être listé

/
aptos blockchain

Ethereum a longtemps été la blockchain reine des contrats intelligents. Cependant, ses limitations techniques ont engendré de nombreux autres projets désireux d’offrir de meilleures performances. L’un d’eux, Aptos, vient de déployer son réseau principal.

Move Power : le langage pour sécuriser la blockchain

Aptos, la blockchain construite par les anciens développeurs du projet désormais obsolète de Meta, Diem, a annoncé le déploiement de son réseau principal.

Aptos se présente comme “la blockchain de couche 1 la plus sécurisée et la plus évolutive”. Elle est construite autour du langage de programmation Move, développé à l’origine par Meta pour son stablecoin Diem. Ce langage est lui-même tiré de Rust, le langage utilisé pour Solana (SOL), Polkadot (DOT) ou Cosmos (ATOM).

C’est ainsi que le langage Move a été choisi pour la blockchain Aptos. L’un des avantages de l’utilisation de Move est le “Move Prover”.

« Le Move Prover est un vérificateur formel pour les smart contracts écrits dans le langage Move. Il fournit des garanties supplémentaires pour les invariants et le comportement des contrats. Cet accent mis sur la sécurité permet aux développeurs de mieux protéger leurs logiciels contre les entités malveillantes. »

En théorie, le langage Move pourrait fournir des applications plus sécurisées grâce à sa structure inhérente, permettant aux développeurs de réduire la portée des attaques possibles.

La technologie blockchain Aptos combine sa propre méthode de consensus AptosBFT V4 et son système de parallélisation, qui selon ses propres données devrait lui permettre de traiter jusqu’à 130 000 transactions par seconde avec une sécurité avancée.

350 millions de dollars de financement

Après un testnet qui a suscité beaucoup d’enthousiasme de la part de la communauté et des développeurs, le mainnet Aptos a été déployé le 18 octobre.

« Après plus de quatre ans de travail acharné, des centaines de contributions et des centaines de projets communautaires à travers le monde, nous sommes arrivés au Mainnet d’Aptos. Nous sommes fiers d’être arrivés ici ensemble, pour le peuple. »

À l’heure actuelle, bien que le réseau principal ait été officiellement lancé, les jetons de la blockchain n’ont pas encore été lancés et de nombreuses applications n’ont pas encore été lancées, de sorte que la possibilité d’offres de blockchain est encore très faible.

Ces applications incluent des portefeuilles, des solutions de financement décentralisées (DeFi), des oracles et même des outils pour les jetons non fongibles (NFT).

Avant son lancement, Aptos Labs, l’organisation derrière Aptos Network, a réalisé trois cycles de financement. Au total, Aptos Labs a levé un peu moins de 350 millions de dollars auprès d’investisseurs, dont Andreesen Horowitz (a16z), Parafi Capital, Binance Labs et FTX Ventures.

Déjà des doutes au lancement ?

Pendant ce temps, les commentaires sur certains forums (Discord et Telegram) ont été bloqués de manière inattendue, la raison officielle étant de protéger leur communauté d’éventuelles arnaques lors de ce lancement. Cependant, selon certains analystes extérieurs à la situation, il s’agissait plutôt d’une manière de cacher des dysfonctionnements qui sont déjà présents.

Car le lancement de la blockchain Aptos n’a pas été bien accueilli par l’ensemble de la communauté crypto. De toute évidence, certaines performances promises sont loin d’être réalisées.

“Aptos sait que quelque chose ne va pas. Entre la genèse et 13h30PT, le Discord Aptos a été désactivé – les utilisateurs ne pouvaient pas discuter ni poser de questions. Ils n’ont ouvert que récemment quelques canaux, mais des canaux importants comme dev-resources sont toujours fermés” indique Paradigm Engineer #420 sur Twitter.

Selon ses recherches, le nombre de transactions valides par seconde (4) dans les premières heures de la mise en œuvre initiale serait nettement inférieur à celui du réseau Bitcoin.

Les doutes s’ajoutent à d’autres questions portant sur la tokenomics de la crypto-monnaie APT, qui devrait officiellement être lancée sur la plateforme FTX à partir de ce mercredi. Le problème est que le jeton n’a pas encore de quantité “d’approvisionnement” maximale définie au moment de son listing.

Précédent

Société Générale va proposer des services de gestion d’actifs numériques à ses clients

Suivant

Vers une interdiction de miner des cryptomonnaies cet hiver ?

Derniers articles de Crypto