Donald Trump le superhéros ! Sa collection NFT se vend en 24 heures

/
donald trump nft

L’ancien président américain a dévoilé jeudi dernier une série de cartes numériques à collectionner “Donald Trump”. Ces NFT ont été vendus pour 99 dollars pièces en moins de 24 heures.

Donald Trump le superhéros !

Donald Trump sait attirer l’attention. En début de semaine, l’ancien locataire de la Maison Blanche a révélé sur son propre réseau social, Truth Social, qu’il s’apprêtait à faire une “grande annonce”.

Alors qu’il est engagé dans la course à l’élection de 2024, les observateurs attendaient la révélation du “ticket” présidentiel, autrement dit le nom de son vice-président s’il est réélu, ou encore des détails importants sur son programme.

Au lieu de cela, Donald Trump a présenté… des cartes NFT à collectionner ! Il y en a 45 000 au total, gérés par la blockchain Polygon, et ils coûtent 99 $ chacun. Cela représentait une cagnotte totale de 4,45 millions de dollars, et selon OpenSea, tous ces NFT ont trouvé preneurs en moins de 12 heures. Comme quoi l’ancien président américain a toujours des fans !

Sur ces cartes, l’ancien président de la première puissance mondiale est parfois déguisé en pilote de course, en astronaute ou encore en footballeur, ou alors debout sur le ring et se préparant pour un combat.

“Seulement 99 dollars chacune ! Une très bonne idée de cadeau de Noël ! Dépêchez-vous! Je pense qu’elles vont partir très vite”, assure encore l’ancien président.

L’argent ne financera pas se campagne électorale

Sur un site dédié, l’homme d’affaires et ancienne star de la télé, habitué à être inondé d’e-mails réclamant de l’argent, promet des récompenses à certains propriétaires de ces cartes : un dîner dans sa somptueuse résidence de Floride, ou jouer une heure de golf avec lui.

Un rapide coup d’œil aux mentions légales du site révèle que l’action n’est “pas politique” et “sans rapport avec une campagne politique”.

Comme le rapporte certains médias, il s’agit d’une “opération classique de franchise” Donald Trump s’est longtemps vanté d’avoir une compréhension inégalée du pouvoir des marques et des ressources marketing, il vend les droits d’utilisation de son nom et de son image.

Donald Trump ne sera pas le bénéficiaire de ces quelques millions d’euros. Dans les faits, il vient de concéder son image et sa “marque” à NFT INT, la société à l’origine de l’opération. La société a assuré que l’argent ne servirait pas à financer la campagne (et, de plus, ni Donald Trump ni aucune de ses organisations n’ont de participation dans le NFT INT).

Trump moqué par ses opposants

Sans surprise, l’annonce a plu aux opposants. Sa nièce Mary Trump qui est en rupture avec l’ancien président et la famille Trump a tweeté “omfg” (“Oh my fucking God”, soit “Bordel de nom de Dieu”) et “wtaf” (“what the real fuck”, “C’est quoi ce bordel ?”).

“Il perd pied”, a commenté Philip Bump, un chroniqueur politique plus sobre du Washington Post, notant que l’ancien président a sorti sa collection à un moment où ce marché est en chute libre.

Le président Joe Biden a parodié son prédécesseur sur son compte Twitter personnel, se vantant de ses propres “grandes annonces”, en l’occurrence une série de récents succès économiques, diplomatiques et politiques.

Toujours sur Twitter, il y avait une certaine gêne palpable sur des comptes de droite. Ainsi, Robby Starbuck, un producteur et réalisateur de vidéoclips politiquement actif dans le Tennessee a écrit “J’aime ce gars mais cela repousse beaucoup de gens.”

Chad Prather qui se présente comme un humoriste appartenant à la droite radicale avec ses commentaires sur Twitter, affirme: “Notre nation fout le camp et Donald Trump vend des cartes Pokémon. Non merci.”

Cependant, la vente de la collection de NFT Donald Trump a été couronnée de succès. En effet, comme le note le Journal du Coin, 45 000 cartes se sont vendues en moins de 24 heures, et tous les médias et opposants politiques ne parlent que de lui.

Précédent

Immobilier : la demande recul, une aubaine pour les acheteurs !

Suivant

Europe : le Ghana suspend le paiement de sa dette

Derniers articles de Crypto