Elrond devient MultiversX pour construire le metaverse de demain

/
elrond

La blockchain Elrond (EGLD) annonce une refonte complète de son écosystème en effectuant une transition vers le Metaverse et le Web3. En conséquence, Elrond a changé de nom pour devenir MultiversX et a présenté une large gamme de nouveaux outils à ses utilisateurs, tout en révisant ses fonctionnalités existantes.

Elrond change d’objectif en visant désormais le metaverse

Fondé en 2017, Elrond est un réseau de blockchain décentralisé (rapide) conçu pour fournir une multitude d’applications, comme une alternative à l’infrastructure économique mondiale existante.

Derrière le concept, le projet s’attache particulièrement à développer des outils pour construire un écosystème financier sur sa blockchain en utilisant une crypto-monnaie dédiée (ELGD).

Elrond (EGLD), une blockchain décentralisée visant à développer l’Internet du futur, a donc annoncé un changement de paradigme pour devenir MultiversX, un nouvel écosystème complet centré sur le Metaverse et le monde numérique.

MultiversX pense avoir trouvé une solution pour faciliter l’interaction virtuelle et susciter l’enthousiasme de sa communauté.

En d’autres termes, MultiversX poursuivra son projet initial à travers sa blockchain et tous les outils qui contribuent au succès d’Elrond, que ce soit au niveau de sa technologie, de sa communauté, ou de tout son écosystème. Mais aujourd’hui, MultiversX a élargi son champ d’action et espère créer des opportunités pour que la communauté Web3 soit au cœur de la transition vers le Metaverse.

Au cours de la démo, la société a montré sa feuille de route pour construire son monde virtuel ouvert, avec un lancement bêta le 10 décembre et un lancement officiel dans le courant de l’année prochaine. MultiversX recrute actuellement les 10 000 premiers contributeurs qui pourront utiliser ce métaverse en avant première.

xPortal, le nouveau Maiar

Alors que certains métaverses concurrents travaillent dur pour générer une utilisation régulière de leur solution, l’équipe MultiversX accentue son travail du côté de la communauté.

Grâce à des avatars (via xPortal, qui sera lui-même le successeur de l’application Maiar), les participants pourront interagir avec d’autres membres, acheter et vendre des biens et des services. Les fondateurs du projet ont voulu mettre l’accent sur la partie commerciale de leur service, espérant attirer les plus grandes marques du monde réel.

Application longtemps limitée à l’échange et au stockage de crypto-monnaies sur la blockchain d’Elrond, Maiar (le nouveau xPortal) jouera un rôle déterminant : l’application fera le lien entre les mondes réel et virtuel.

En plus de l’expérience Web3, xPortal permettra à tout utilisateur d’être récompensé en crypto-monnaies tout en étant immergé dans divers métaverses. De plus, xPortal donnera accès à de nombreux outils désormais incontournables comme les échanges, le farm, le staking ou encore l’interaction avec les différentes applications décentralisées du réseau MultiversX.

Enfin, dans le cadre d’un partenariat avec Mastercard, les personnes souhaitant interagir dans le Métaverse auront la possibilité de posséder une carte de crédit virtuelle, pour la première fois. Et afin de garantir la connexion entre le monde physique et le monde virtuel, ce dernier pourra également avoir une carte dans le monde réel.

Les services de messagerie instantanée et de nombreux jeux sont directement accessibles depuis celle-ci. Quant au portefeuille spécifique à l’application, il sera renommé xWallet. Il permettra de stocker des crypto-monnaies mais aussi des NFT et pourra également être utilisé dans xWorlds.

La France se positionne dans le secteur numérique

Il souffle un vent d’optimisme pour l’écosystème crypto français. Il y a quelques jours, le ministre des Finances, Bruno Le Maire, déclarait à nos confrères de BFM TV qu’il souhaitait “faire de l’UE la première région économique du monde en termes d’infrastructure et d’organisation du marché des cryptoactifs. Nous voulons que la France soit le centre européen de l’écosystème des crypto-actifs.”

Dans le cadre de la conférence Elrond X Day, qui se déroule actuellement au Palais Brongniart à Paris, Jean-Noël Barrot, le ministre chargé de la transformation numérique, en a également profité pour réitérer la volonté d’Emmanuel Macron de positionner la France en tant que référence en matière d’innovation, de révolution numérique, de blockchain et de métaverse.

Précédent

Meta lance enfin des fonctionnalités liées aux NFT !

Suivant

La Chine interdit l’usage du Bitcoin alors qu’elle en détient près de 200 000 !

Derniers articles de Crypto