Le fondateur de Yearn finance quitte le monde des cryptos !

/
Crojne le fondateur yearn finance

C’est un véritable coup de tonnerre dans le monde de la Finance décentralisée (DeFi). Adam Cronje, fondateur du premier projet DeFi, Yearn Finance, a annoncé son retrait de l’espace de crypto-monnaie après avoir désactivé son compte Twitter.

Cronje et la DeFi c’est fini !

Andre Cronje est une figure bien connue du monde DeFi. Le surnom de “DeFi Architect” lui a été attribué, mais il a aussi parfois été considéré comme le “Parrain de la DeFi”.

Pas plus tard qu’hier matin, son partenaire Anton Nell a annoncé sur Twitter :
« André et moi avons décidé de clore le chapitre sur la contribution à l’espace DeFi/crypto. »
Il a reconnu dans le tweet qu’il s’agissait “d’une décision en préparation depuis un certain temps”. À la suite de cette annonce, Nell a mentionné que le site qu’il contrôlait serait fermé et quitterait définitivement l’espace.

Pour rappel, Andre Cronje a bâti sa réputation sur le développement du protocole d’optimisation du rendement de Yearn.Finance. Son temps en tant que réviseur de code principal chez Crypto Briefing a été excellent et il a vu les résultats positifs qui ont suivi. Son ami Anton Nell est connu pour avoir travaillé avec Fantom. De plus, le duo a présenté des projets ICO commun pour Crypto Briefing.

Aucune raison n’a été évoquée, si ce n’est qu’Anton Nell a parlé d’un choix mûrement réfléchi. Il informe que cela n’a rien à voir avec la mauvaise ambiance caricaturale des “DeFi sucks”, un clin d’œil à la mentalité dominante de l’industrie lors des nombreuses sorties d’André Cronje.

En effet, il a reproché à plusieurs reprises aux utilisateurs d’applications DeFi d’avoir des critiques non constructives et des insultes faciles, présent dans cet univers juste pour les rendements sans vraiment montrer d’intérêt pour les protocoles.

Cependant, nous ne savons pas si c’était l’une des raisons du départ des développeurs. Outre la pression communautaire sur les réseaux sociaux, se développer en DeFi est une source importante de charge mentale qui peut inspirer une personne à vouloir prendre du recul.

Cronje, qui a supprimé son compte Twitter cette semaine, n’a pas surpris les observateurs. Ces derniers ont vu ses récents mouvements sur LinkedIn, indiquant qu’il ne travaillait plus dans les écosystèmes Yearn. Finance, Fantom et Ethereum. Avant que Nell ne fasse l’annonce, la dernière chose qu’il a faite était plus claire : il a dit à la communauté Keep3r Network via Telegram que lui et le projet étaient terminés.

De plus, selon eux, ce départ ne perturbera en rien le fonctionnement du protocole qu’ils ont développé, sachant que ce dernier se déploie d’après un smart contract immuable.

Les retombées sur l’écosystème

Après l’annonce d’André Cronje, l’impact sur les prix des actifs dans l’écosystème Fantom a été immédiat. Par exemple, le YFI de Yearn Finance est passé de 19 800 $ à 17 400 $, soit une baisse de près de 14 %, avant de se redresser dans la journée.

FTM a subi une perte similaire. Mais la baisse la plus notable concernait toujours SOLID, le dernier jeton du protocole Solidly créé par les développeurs. En fait, l’actif était au prix de 2,34 $ au moment de l’annonce, il a ensuite atteint un crux à 0,80 $.

Cependant, la catastrophe d’André Cronje quittant l’écosystème DeFi est à relativiser, car il faut prendre en compte le fait que les protocoles existent déjà. Nous ne prenons aucun crédit pour le travail acharné qu’il fait, mais dans le cas de Yearn Finance, il est dirigé par une équipe de 50 employés à temps plein et 140 à temps partiel. De plus, son fondateur n’y a pas travaillé depuis plus d’un an.

Précédent

Le Crédit Agricole annonce à son tour son exposition au conflit Ukrainien

Suivant

Investir dans un immeuble de rapport séduit de plus en plus

Derniers articles de Crypto