homme reflechit comment eviter hausse frais bancaires

Attention à la hausse des frais bancaires en 2024 ! Quelles solutions pour les éviter ?

/

Les frais bancaires vont connaître une hausse significative à partir de l’année prochaine, avec plusieurs établissements financiers prévoyant d’augmenter leurs tarifs sur diverses opérations.

Augmentation moyenne des frais de 2,5% en 2024

Selon une récente étude menée par MoneyVox, les frais bancaires connaîtront une augmentation moyenne de 2,5% en 2024, affectant principalement les frais de tenue de compte, les cartes de paiement et les frais punitifs liés aux incidents de paiement.

Alors qu’en 2023, le gouvernement avait limité ces hausses à 2%, aucune disposition similaire n’est prévue pour l’année à venir. Il est important de noter que cette hausse intervient dans un contexte économique difficile pour de nombreux ménages.

Frais de tenue de compte en hausse

Les frais de tenue de compte, c’est-à-dire les frais facturés annuellement ou mensuellement pour la gestion du compte, devraient augmenter en moyenne de 2,5%, atteignant ainsi 28 € par an.

Cette augmentation est d’autant plus difficile à justifier que les services proposés sont loin d’être aussi satisfaisants que ceux de certaines banques entièrement gratuites.

En 2024, ce seront 65 banques qui appliqueront ces frais, soit cinq de plus qu’en 2023, si vous êtes client Crédit Mutuel, rendez-vous sur votre compte Cybermut pour en savoir plus.

Les commissions d’intervention en forte hausse

L’étude révèle également que les commissions d’intervention, facturées en cas d’anomalies telles que des découverts non autorisés, augmenteront de 15% en 2024, atteignant ainsi 7,90 €.

  • Frais de retrait dans les distributeurs automatiques d’autres banques : Un client effectuant plus de quatre retraits par mois hors de son réseau sera concerné par une hausse modérée des frais liés à ces opérations.
  • Lettre d’information préalable pour chèque sans provision : Le coût de cette lettre augmentera de plus de 8% pour atteindre 13 €, se rapprochant ainsi des pratiques moyennes du secteur.

Les clients les plus vulnérables financièrement seront les plus durement touchés par cette hausse de tarifs. Par ailleurs, certaines banques choisiront de doubler la commission minimale forfaitaire appliquée dès le premier centime en solde négatif sur un trimestre.

Suite à cette hausse généralisée des frais bancaires, il est primordial pour les clients de surveiller régulièrement leurs dépenses en matière de services bancaires et de comparer les offres des différentes banques. Les économies réalisées en choisissant la bonne banque peuvent être conséquentes sur le long terme.

Des banques en ligne aux avantages indéniables

Face à ces hausses de tarifs, il est intéressant de se tourner vers les banques en ligne, qui offrent souvent des services gratuits et de qualité. Certains établissements proposent même un modèle sans découvert autorisé ou non autorisé, évitant ainsi les frais punitifs liés aux incidents de paiement.

Réactivité et simplicité d’utilisation

L’un des principaux avantages des banques en ligne réside dans leur réactivité et leur simplicité d’utilisation. Grâce à une interface digitale intuitive, gérer ses finances devient un jeu d’enfant. Les conseillers clientèle sont généralement joignables par e-mail ou téléphone, facilitant la communication entre le client et la banque.

Des tarifs compétitifs voire gratuits

Les banques en ligne proposent des tarifs largement inférieurs à ceux des banques traditionnelles, voire gratuits pour certains services. Par exemple, la tenue de compte, la carte bancaire et les virements peuvent être entièrement gratuits, permettant ainsi aux clients de réaliser des économies importantes chaque année.

La hausse prévue des frais bancaires en 2024 impactera les ménages, en particulier les plus vulnérables financièrement. Il convient donc de rester vigilant quant au choix de son établissement financier et de comparer régulièrement les offres des différentes banques. Les banques en ligne apparaissent comme une alternative intéressante, alliant services gratuits et facilité d’utilisation.

Newsletter

Après avoir suivi des études pour rejoindre le monde de la finance, j'ai finalement tout abandonné pour monter mon entreprise. J'ai vendu mon entreprise en 2016. Désormais je prends beaucoup de plaisir à accompagner les nouveaux entrants sur les marchés financiers tout en rédigeant quotidiennement sur surf-finance.com.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Précédent

Combien rapporte le minage de Bitcoin ?

Suivant

Combien Elon Musk a gagné par jour en 2023 ?

Derniers articles de Banques