L’influence du trading automatique sur les marchés

trading automatique

Étant donné que les marchés financiers sont très compliqués à appréhender, cela nécessite des efforts et d’y passer régulièrement du temps. Par conséquent, de nombreuses personnes ont développé des systèmes intelligents de trading. C’est ainsi qu’ont émergé les systèmes de trading automatique, qui ont gagné en popularité au cours des dernières années. Avec l’évolution des marchés et les progrès technologiques, le trading automatisé devrait continuer de croître.

Le trading automatisé : ouvrir et fermer des positions sans émotions

Le trading automatisé consiste à utiliser un logiciel pour ouvrir et fermer des positions sur le marché financier. En tant qu’investisseur, vous pouvez utiliser le trading automatisé pour effectuer une analyse technique approfondie. Ensuite, vous configurez les paramètres de vos positions. Certains paramètres incluent les ordres ouverts, les arrêts suiveurs et les arrêts garantis. Une fois ces paramètres définis, le processus de négociation est géré du début à la fin, ce qui signifie que les investisseurs peuvent passer moins de temps à surveiller leurs positions.

La configuration du trading automatisé vous permet d’ouvrir rapidement plusieurs positions sans influence émotionnelle. Toutes vos règles de position sont déjà incluses dans les paramètres que vous définissez en amont. Certains algorithmes vous permettent même d’utiliser des stratégies prédéfinies pour trader en fonction des tendances.

Pour faire du trading automatique, vous devez d’abord déterminer quelle plateforme utiliser et créer une stratégie. Vous pouvez ensuite demander à un algorithme personnalisé de placer des transactions en fonction de paramètres spécifiques, comme sur le site officiel de Bitcoin Prime. Ces paramètres sont généralement les prix auxquels les positions doivent être ouvertes ou fermées, quand elles doivent être ouvertes ou fermées et la quantité qui doit être achetée.

Par exemple, vous pouvez dire à l’algorithme d’acheter 100 actions Apple lorsque la moyenne mobile sur 50 jours passe en dessous de la moyenne mobile sur 200 jours.

Trading automatique : un gain de temps pour le trader

En utilisant un système de trading automatique, vous pouvez exécuter rapidement et efficacement des commandes en surveillant les prix du marché. Avec ce système en place, les ordres sont exécutés si des critères spécifiques sont remplis ; cela permet aux traders de profiter d’événements techniques spécifiques sur le marché.

Le trading automatique vous permet de faire ce qui suit :

  • Passer des ordres peuvent être programmés à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Par conséquent, vous n’êtes pas obligé d’établir votre stratégie en fonction de votre emploi du temps.
  • Utiliser des stratégies préétablies pour limiter l’impact émotionnel.
  • Analyser les tendances et les opportunités à travers de nombreux indicateurs.
  • Exécuter simultanément des ordres en temps réel car le trading automatique élimine le besoin d’exécuter manuellement les ordres.

Les robots gèrent près de 7% des liquidités mondiales !

Placer instantanément des milliers d’ordres au marché en quelques secondes, voilà ce qu’est le trading haute fréquence. Ce sont principalement les fonds d’arbitrage anglo-saxons et les banques d’investissement comme Goldman Sachs ou Morgan Stanley qui utilisent cette technique.

Environ la moitié de toutes les transactions sur la bourse Euronext sont liées au trading à haute fréquence, pratique qui n’existait pas en Europe il y a 10 ans. Les experts du marché expliquent qu’« aujourd’hui, c’est la source de plus d’un tiers de toutes les transactions sur Euronext ».

L’absence constante de volatilité ces dernières années a remis en question le modèle économique des fonds THF, qui repose sur l’évolution des prix. Le groupe Tabb rapporte que les revenus liés à cette pratique sont tombés à moins d’1 milliard de dollars sur le marché des actions américaines l’année dernière. En 2009, ces fonds avaient gagné 7,2 milliards de dollars grâce au trading haute fréquence par exemple.

Pour continuer à fonctionner, de grands acteurs du secteur comme Virtu Financial et Sun Trading ont été rachetés par d’autres sociétés. Par exemple, KCG Holdings a été acheté par Virtu Financial.

Le retour soudain à une volatilité importante sur les marchés financiers semble indiquer que cette période calme a fait son temps. Cela est dû à la fin progressive des politiques monétaires occidentales ultra-accommodantes et à l’instabilité politique liée de ces derniers temps.

Plus que de simples algorithmes de trading à haute fréquence, les acteurs du marché utilisent des robots sur les marchés financiers. Une étude de Morgan Stanley a estimé que les actifs des trackers bêta intelligents et des fonds quantitatifs ont presque triplé entre 2010 et mi-2017. L’étude a estimé que ces fonds valaient environ 1,5 billion de dollars, soit environ 7 % du total des fonds d’investissement mondiaux.

Le trading haute fréquence et les robots responsables des mini-krachs ?

Selon des études menées par la Toulouse School of Economics et l’Autorité des marchés financiers, ou AMF, le trading à haute fréquence, ou THF, fournit aux titres la liquidité dont ils ont tant besoin lorsque le marché boursier est calme.

On s’est récemment rendu compte que sur un marché volatil, les robots peuvent entraîner une augmentation de la volatilité à cause du trading à haute fréquence et algorithmique. La plupart des institutions admettent que ces pratiques peuvent aggraver la volatilité. Nous pouvons donc dire que les mini-krachs boursiers sont en partie imputables à la responsabilité des robots. Cependant, cette pratique a aussi permis de réduire drastiquement les frais de transactions.

Des erreurs de programmation ou des bogues informatiques sur le marché peuvent également entraîner des changements dramatiques dans les prix. Dominique Ceolin dit que cela s’est déjà produit en raison de problèmes avec les algorithmes de trading ou les ordinateurs des opérateurs.

Cela s’est vu lorsque Knight Capital – maintenant KCG Holdings – a eu un problème technique le 1er août 2012. Ce problème a fait chuter 148 actions américaines en raison des services de trading à haute fréquence de Knight Capital.

Un impact énorme sur les particuliers et le trading manuel

La perte de capacité à traiter rapidement les informations de marché est l’un des plus gros inconvénients de l’automatisation du marché boursier. Les particuliers ne peuvent pas réagir aux informations aussi rapidement qu’un algorithme.

Il faut à une personne moyenne environ 0,35 seconde pour effectuer un clignement d’œil. En comparaison, le trading à haute fréquence peut exécuter des ordres en un millionième de seconde. Le robot a donc le temps de passer des centaines d’ordres avant qu’un humain n’ait cligné des yeux. Pour remédier à cela, plusieurs initiatives ont été prises.

Aux États-Unis, l’IEX Exchange a ouvert ses portes en 2016 et est considérée comme une zone interdite pour le trading à haute fréquence. La bourse française Euronext utilise depuis longtemps des “courts-circuiteurs”, qui suspendent temporairement les titres qui fluctuent de plus de 8 %.

Cependant, ces initiatives sont encore insuffisantes pour faire face à la technologie qui évolue beaucoup plus vite que les régulateurs.

Précédent

Des piscines non déclarée détectées par l’intelligence artificielles ! La DGFiP sur les dents

Suivant

Le mois prochain s’annonce décisif pour l’avenir d’Ethereum et des cryptomonnaies

Derniers articles de Bourse