femme promoteure immobilier

Le marché de l’immobilier neuf traverse une crise sans précédent

Le secteur de l’immobilier neuf est actuellement en période de crise. En effet, la demande de logements neufs ne fait que chuter depuis plusieurs mois maintenant. Cette situation négative inquiète la Fédération des promoteurs immobiliers qui pointe du doigt l’augmentation des coûts de construction de ce type de logement et la pénurie de matériaux. Mais alors quelles sont les véritables raisons de cette crise profonde dans le secteur de l’immobilier neuf ? Quelles sont conséquences de cette situation pour les promoteurs immobiliers ? Existe-t-il une solution envisageable permettant de résoudre cette crise ? Nous allons tout vous expliquer.

Des conséquences gravissimes pour les promoteurs immobiliers

Les professionnels de l’immobilier se retrouvent face à une situation particulièrement inquiétante. En effet, cette crise du neuf a des conséquences néfastes sur la rentabilité de leur travail. Cela les pousse à vouloir mettre en place des mesures d’urgence permettant de relancer le marché du neuf. Il est donc important de bien comprendre quels sont les points sombres qui les conduisent à demander de l’aide à l’État.

Une baisse significative des permis de construire signés

Le nombre de permis de construire est en baisse constante depuis le mois d’août 2022. En effet, seulement quelques évolutions réglementaires ont vu le jour concernant les logements neufs. La plupart des permis de construction ne sont donc pas acceptés dans un bon nombre de villes en France à cause de certains critères de faisabilité.

marche du neuf crise sans precedent

Un recul important des ventes de logements neufs

Les ventes de logements neufs ont baissé d’environ 25 % au deuxième trimestre de l’année 2022 et cela se poursuit en 2023. Ceci est principalement dû au prix moyen des appartements neufs qui a connu une hausse d’environ 6 % un peu partout en France. C’est notamment ce qu’avance Pascal Boulanger, président de la Fédération des promoteurs immobiliers. Il parle même de crise généralisée, car elle touche quoi qu’il en soit la vente immobilière dans son ensemble.

Le crédit immobilier : un moyen de faire face à la crise immobilière

Malgré la crise actuelle, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau souligne que le crédit immobilier en France est le plus abondant, le moins cher et le plus sûr d’Europe. C’est donc un avantage concurrentiel que le pays doit préserver pour soutenir le marché de l’immobilier neuf et favoriser la relance économique. Cependant, il existe différentes manières d’améliorer et de maintenir cette attractivité :

  • La simplification des démarches administratives liées à l’obtention d’un prêt ;
  • Une meilleure communication sur les dispositifs existants tels que le prêt à taux zéro (PTZ) ;
  • Le développement de solutions de financement innovantes et adaptées aux besoins des acquéreurs.

Face à cette crise sans précédent, il est essentiel que l’ensemble des acteurs de l’immobilier neuf – promoteurs, investisseurs, pouvoirs publics unissent leurs efforts pour trouver des solutions pérennes et relancer un secteur clé de l’économie française.

Quelques questions autour de la crise du marché de l’immobilier neuf :

Est-ce le bon moment pour vendre un bien immobilier en 2023 ?

Avant de vendre un bien immobilier, il est important de considérer plusieurs facteurs tels que l’état du marché local, les taux d’intérêt, les tendances économiques, les fluctuations des prix de l’immobilier, etc. Il peut être judicieux de consulter un agent immobilier professionnel pour vous aider à prendre une décision éclairée.

Quand sera le bon moment pour investir en 2023 ?

Le moment idéal pour investir dans l’immobilier en 2023 dépendra des circonstances individuelles et des facteurs tels que les tendances économiques, les taux d’intérêt, les politiques gouvernementales et les fluctuations des prix de l’immobilier.

Quelles sont les villes recommandées pour investir dans l’immobilier en 2023 ?

Les villes recommandées pour investir dans l’immobilier en 2023 en France sont Angers, Nantes, Toulouse, Bordeaux, Montpellier, Lyon, Le Mans, Rennes, Strasbourg et Brest. Cependant, il est important de considérer plusieurs facteurs tels que la demande locative, les tendances économiques, les perspectives de croissance ou encore les politiques gouvernementales avant de prendre une décision d’investissement.

Newsletter

Bonjour à tous, je suis Hugo, rédacteur pour Surf Finance depuis 2021. Depuis quelques années maintenant, je m'intéresse de près au domaine des cryptomonnaies et de la finance.

Retrouvez mes articles à propos des dernières actualités financières, des tendances boursières, des opportunités d'investissement, des cryptomonnaies, et bien d'autres sujets qui touchent à votre portefeuille.

Comprendre le monde de la finance peut parfois être difficile, mais je me ferais un plaisir de simplifier tout ce petit monde dans mes articles.

J'espère que vous trouverez sur Surf Finance toutes les réponses à vos questions. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des suggestions ou des commentaires, nous serons ravis de vous aider.

Merci de votre visite et à bientôt sur Surf Finance !

1 Comment

  1. Bonjour.
    Après cinquante années de » vaches grasses »les promoteurs ,(appelons les comme ça) vont ils devoir faire grève, voir manifester…(!) Rires ,
    Maintenant sans rire , le bidouillage avec les collectivités demandeuses de HLM horizontaux avec une couche de propriétaires cochons de payeurs au-dessus (beaux jours a venirs pour ces copros!) N’incite sûrement pas le marché a prendre la bonne direction…
    M.J.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Précédent

Peur sur les marchés : la prochaine banque à faire faillite sera-t-elle européenne ?

Suivant

Crypto : Ripple devrait gagner son procès, faut-il investir dessus ?

Derniers articles de Immobilier