Le PDG d’Uber donne ses conditions pour accepter Bitcoin comme moyen de paiement

/
Uber donne ses conditions pour accepter bitcoin

Les clients d’Uber pourront éventuellement payer leurs trajets en utilisant des bitcoins, selon le propriétaire de l’application de covoiturage, bien que l’entreprise attende quelques améliorations avant d’obtenir le feu vert.

Les obstacles à une adoption

Le PDG d’Uber, Dara Khosrowshahi, a déclaré que la société avait “toujours discuté” de la possibilité d’accepter les crypto-monnaies comme mode de paiement.
“Uber acceptera-t-il la crypto-monnaie à l’avenir ? Absolument, au moment voulu”, a déclaré Khosrowshahi à Bloomberg.

L’exécutif a cité certains des principaux obstacles empêchant Uber de rejoindre le train en marche de la crypto-monnaie. Il a souligné l’impact environnemental du minage de crypto-monnaies, qui nécessite beaucoup d’électricité et les coûts de transaction élevés liés aux actifs numériques. Compte tenu des obstacles, Khosrowshahi a déclaré que “ce n’est pas le bon moment pour Uber de s’engager sur cette voie”. À mesure que les mécanismes d’échange deviendront moins chers et plus verts, je pense que vous nous verrez nous pencher davantage vers la cryptographie”, a-t-il ajouté.

Les critiques ont fait part de leurs inquiétudes quant à la volatilité des crypto-monnaies lorsqu’elles considèrent les actifs numériques comme une forme de paiement. Le bitcoin était à 42 628 $ vendredi après-midi, bien en dessous du sommet historique de novembre de 69 000 $. Bien que la pratique ait pris de l’ampleur ces dernières années, les grandes entreprises ont tardé à accepter les crypto-monnaies dans les transactions. Microsoft a commencé à accepter le bitcoin comme mode de paiement dans sa boutique en ligne en 2014. Cependant, Uber ne veut pas utiliser ce moyen de paiement numérique pour un bon coup de pub. Le PDG a déclaré qu’il s’intéressait à tous les types de devises, y compris les crypto-monnaies, car “c’est bon pour nos passagers et nos clients Uber Eats”.

Le minage du bitcoin consomme de l’électricité ? Oui, mais renouvelable !

C’est un secret qui embarrasse : le minage de Bitcoin consomme beaucoup d’électricité. Cependant, la question fondamentale à se poser est : quelle est la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique de Bitcoin ? L’année dernière, nous avons vu la société dirigée par Musk autoriser initialement ses clients à acheter des voitures Tesla avec du bitcoin. Par la suite, le moyen de paiement cryptographique a été retiré, invoquant des enjeux écologiques au passage.

Il convient de rappeler que l’utilisation des énergies renouvelables dans l’industrie minière mondiale du bitcoin a augmenté de 1 % pour atteindre 58,5 % au quatrième trimestre 2021, selon un rapport du Bitcoin Mining Council (BMC). BMC est une organisation créée en mai 2022 qui regroupe des acteurs clés impliqués dans l’écosystème Bitcoin, dont Michaël Saylor et d’autres grandes sociétés minières telles que : Bit Digital, BitFury, Bitfarms et Atlas Mining. Soulignant les conclusions du rapport, le PDG de MicroStrategy, Michaël Saylor, a déclaré : “Au cours du trimestre (T4 2021), nous avons constaté des améliorations significatives de l’efficacité énergétique et de la durabilité du minage de Bitcoin en raison des progrès de la technologie des semi-conducteurs, de l’expansion de l’industrie minière en Amérique du Nord, de l’exode de la Chine et du passage mondial à l’énergie durable, cette tendance se poursuit avec la technologie de minage moderne”.

Personnellement, le PDG de MicroStrategy possède un total de 17 732 bitcoins, soit un peu plus de 1,08 milliard de dollars au total. Il y a quelques mois, le magazine Forbes listait les 10 milliardaires ayant fait fortune grâce au Bitcoin. L’investissement de Tesla dans les crypto-monnaies a continué de croître alors que les prix ont augmenté le mois dernier, suffisamment pour permettre à la marque américaine un gain d’un milliard de dollars rien qu’en laissant l’actif dormir dans un portefeuille.

Précédent

Droits du nu-propriétaire : la Cour de Cassation a donné son verdict

Suivant

NFT, bots : la cryptomonnaie en pleine évolution

Derniers articles de Crypto