Prêt entre particuliers : un mode de financement répondant à un besoin d’argent urgent

pret argent

Depuis quelques années, le prêt ou crédit entre particuliers s’impose comme un mode de financement fiable et novateur dans le monde financier. Le système collaboratif tend à devenir un système plus crédule que les banques aux yeux des emprunteurs pour établir un prêt. Si ce terme nouveau est déjà bien connu aux États-Unis, la France met du cœur à l’ouvrage pour développer ce système de financement.

Le prêt entre particuliers, un mode de financement rapide

Par définition, le prêt personnel entre particuliers est une opération qui s’effectue entre des personnes physiques, et ce, par le biais d’un organisme spécifique. Aussi désigné sous les appellations “crédit sans banquier”, “crédit”, “prêt entre particuliers” ou encore “PAP/P2P”, le concept de prêt entre particuliers ne repose pas sur des organismes agréés ou des établissements bancaires. Ce qui est le cas pour un prêt traditionnel.

La possibilité de réaliser un crédit entre particuliers est une solution novatrice dans le milieu financier. Ce mode de financement rivalise avec les autres solutions de crédit en se positionnant comme une réponse fiable à un besoin d’argent urgent. Que ce soit dans le cadre d’un prêt personnel dans le cercle familial, amical ou autre, le prêt personnel pour particuliers offre une infinie de possibilités de financement. Globalement, ce mode de paiement tend à se démocratiser en France et dans d’autres pays du monde.

Une solution fiable à un besoin d’argent urgent

Un contrat de prêt entre particuliers repose normalement sur trois principes permettant de le définir : 

  • Celui-ci permet d’établir un prêt d’argent, soit entre deux personnes physiques, soit entre une personne physique et une personne morale, par l’intermédiaire d’un organisme collaboratif spécialisé en matière de prêts. 
  • Cette alternative viable au crédit bancaire de prêt personnel représente une solution de financement pour les particuliers.
  • Ce mode de financement permet de démocratiser le prêt personnel en le rendant accessible à tous (jeunes entrepreneurs et individus inscrits au Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers et/ou au Fichier Central des Chèques).

En somme, le crédit personnel pour particuliers octroie le droit d’emprunter une somme d’argent de manière plus libre, sans contraintes ni conditions financières imposées par la plupart des établissements bancaires français ou étrangers.

Les modalités d’un contrat de prêt entre particuliers

Dans l’ensemble, les crédits fleurissent de génération en génération pour pouvoir financer toutes sortes de projets survenant tout au long d’une vie. Toutefois, une certaine réticence des particuliers à l’encontre des établissements bancaires semble se manifester de plus en plus, notamment auprès des jeunes qui ont parfois besoin de plus de flexibilité sur les conditions financières lorsqu’il s’agit d’accorder un prêt. 

Entre les contraintes imposées et les conditions mentionnées précédemment, ces facteurs poussent les particuliers à se tourner vers des solutions de crédits collaboratives telles que le prêt personnel entre particuliers. L’engouement pour ce mode de financement est ainsi en passe de devenir exponentiel à l’échelle nationale, voire mondiale.

Quelles sont les conditions ?

D’ordre général, le crédit personnel entre particuliers se veut rapide à obtenir, soit dans l’immédiat après avoir formulé une demande. Une réponse en découle dans les 24 heures suivantes, aussitôt l’envoi du dossier de crédit effectué. Dans le cas où la réponse est favorable, la somme d’argent parvient à l’emprunteur dans un délai de 48 heures, soit deux jours.

Contrairement à un prêt bancaire classique où il faut remplir un certain nombre de conditions, les modalités d’obtention d’un prêt entre particuliers sont particulièrement souples. Ce qui le rend, de toute évidence, accessible au plus grand nombre. De ce fait, même les jeune entrepreneurs n’ayant pas de garanties solides ou les particuliers inscrits au Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP), voire au Fichier Central des Chèques (FCC), ont la possibilité de contracter un prêt personnel par l’intermédiaire d’une plateforme collaborative.

Pour autant, cette solution de crédit sans devoir solliciter une banque s’adresse également à l’emprunteur qui ne veut pas ou plus avoir à faire aux modalités imposées par les banques, notamment les taux souvent prohibitifs. Dans le cas de figure du crédit entre particuliers, il suffit d’un accord sur le taux d’intérêt qui s’applique entre le prêteur privé et l’emprunteur. Par conséquent, ce mode de financement devient bien plus avantageux qu’un crédit bancaire lambda régi par une kyrielle de conditions et prérequis.

Mentions légales et forme du prêt sans banquier

Concernant la forme de ce type de prêt, celui-ci est régi de la même manière qu’un crédit bancaire. Ce qui implique, donc, la réalisation d’un contrat entre les deux parties, soient l’emprunteur et le prêteur privé. Généralement, ce contrat se présente sous plusieurs formes telles que les suivantes : 

  • Un contrat de prêt sous la forme d’un formulaire n°2062 en deux exemplaires, à signer par les deux parties (l’emprunteur et le prêteur privé).
  • Une reconnaissance de dette sous forme d’écrit, datée et signée par l’emprunteur. Le document original est ensuite remis au prêteur et deux autres exemplaires sont remis respectivement au service des impôts et à l’emprunteur. 

À titre informatif, si la somme prêtée excède la somme de 1 500 euros, la sollicitation d’un notaire pour la rédaction du document est nécessaire.

En outre, ledit contrat doit aussi comporter les mentions suivantes :

  • Les noms, prénoms et adresses complètes du prêteur privé et de l’emprunter.
  • Toutes les conditions du prêt, comme, par exemple, le montant, la durée, la fréquence des mensualités de remboursement, ainsi que le taux d’intérêt.
Précédent

Prêt à taux zéro + (PTZ+) supprimé dès 2012

Suivant

Simulation meilleurs taux rachat de credit

Derniers articles de Questions