L’affaire Mt Gox résolue en janvier 2023 ? Attention à la pression vendeuse !

/
blockchain
Technologie Blockchain - ©TamimTaban, CC0 Creative Commons

Début 2014, l’ancienne plateforme de trading MtGox a fait faillite après un piratage massif de centaines de milliers de bitcoins. Environ 200 000 bitcoins auraient pu être sauvés de la catastrophe, l’attente interminable pour un remboursement des clients victimes de MtGox pourrait se terminer en janvier 2023.

Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras ?

Fin du suspense pour les ex-clients de la plateforme japonaise Mt Gox. Huit ans après avoir perdu leurs bitcoins, les clients qui ont engagé des procédures de remboursement voient la lumière au bout du tunnel. Depuis sa faillite en 2014, Mt Gox doit réattribuer 141 000 bitcoins à ses anciens clients.

Pour rappel, le 7 juillet, Mt Gox a expliqué à ses clients la procédure pour obtenir un “remboursement”, leur permettant de récupérer leur crypto-monnaie sous forme de Bitcoin, Bitcoin Cash ou dollars américains.

Mais le processus de remboursement n’avait pas encore été ouvert et les conditions n’étaient pas déclarées malgré les annonces en fanfare. Désormais c’est chose faite.

Les responsables du remboursement ont déclaré avoir déployé “une fonctionnalité qui permet aux créanciers de choisir un mode de paiement et de sauvegarder des informations”. Ils ont également déclaré que la date limite pour cette procédure en ligne était le 10 janvier 2023.

« (…) Le Fiduciaire chargé de la réhabilitation a lancé une fonction permettant aux créanciers de choisir une méthode de remboursement et d’enregistrer les informations relatives au bénéficiaire, sur le système MTGOX de dépôt en ligne des demandes (…) via https://claims.mtgox.com/. La date limite de choix et d’enregistrement est le 10 janvier 2023 (heure du Japon). Tout créancier qui souhaite recevoir un remboursement doit effectuer le choix et l’enregistrement sur le système avant cette date limite. »

Lors de l’inscription au programme de remboursement en ligne, les clients doivent notamment choisir d’accepter soit un “paiement anticipé forfaitaire” (ou “paiement anticipé”, qui assure également la récupération immédiate de 21% des fonds perdus) soit un “remboursement définitif” (lorsque le client choisit d’attendre le taux de remboursement final, en espérant récupérer plus de 21%)

Il est important de noter que la déclaration ne précise pas quand les remboursements commenceront. Cela augmente le nombre de fois où la résolution de cette affaire a été prolongée. Pendant ce temps, les utilisateurs de Mt. Gox sont sans bitcoin depuis la fermeture de l’échange en 2014, attendant qu’un pourcentage soit récupéré une fois le processus de liquidation terminé.

140 000 à 180 000 Bitcoins vont être distribués

Si le pouvoir de vente est supérieur au pouvoir d’achat, le prix du Bitcoin peut baisser. La livraison des 140 000 BTC de Mt. Gox a créé une incertitude pour les traders quant à son impact sur le marché. Bien que pour l’instant, avec de nouvelles annonces, cela pourrait continuer jusqu’en 2023.

Le nombre exact de bitcoins sur le point d’être libérés dans la nature est inconnu, mais les estimations vont de 140 000 à 180 000 bitcoins. Même aux bas prix actuels, cela représente une manne financière importante de 2,7 à 3,5 milliards de dollars.

Ainsi, on comprend mieux la crainte du marché de la cryptographie d’une pression à la baisse sur les prix du Bitcoin si certains ex-clients de MtGox décident soudainement d’accepter leurs gains (pas loin de +2000% de plus-value) après avoir attendu 8 ans et demi.

Contacté par BFM Crypto, un ancien client de la plateforme MtGox, qui entend récupérer les 1,5 bitcoins qu’il a perdus à l’époque, dit n’avoir pas encore choisi de mode de remboursement.

Ce dernier, en revanche, préfèrent être remboursés en crypto-monnaie plutôt qu’en fiat. “D’une part, au niveau de ma déclaration d’impôts, je ne sais pas comment la déposer, et d’autre part, parce que je pense que le Bitcoin va monter plus haut”, a-t-il noté.

La liste des victimes est toujours disponible, et selon nos informations, environ 23 700 comptes « créditeurs » y figurent, dont certains réclament de grosses sommes, parfois jusqu’à des centaines de bitcoins. On peut rappeler ici qu’une personne physique ou morale peut détenir plusieurs comptes créditeurs.

Précédent

Pourquoi le Bitcoin et les cryptomonnaies chutent cette semaine ?

Suivant

L’inflation américaine plombe toutes les bourses à la publication des chiffres !

Derniers articles de Crypto