coinbase
Plateforme crypto Coinbase - ©surf-finance.com

Coinbase explore différentes pistes concernant son avenir

/

L’écosystème crypto subit une pression intense depuis plusieurs mois. Les ondes de choc ont particulièrement touché les sociétés de crypto-monnaie, qui prennent plusieurs mesures pour rester compétitives. Ceci est crucial alors que beaucoup d’entre eux disparaissent du marché.

Coinbase pourrait quitter les Etats-Unis ?

Marché baissier, crash FTX, faillite bancaire qui s’enchaîne… Depuis des mois, l’écosystème crypto traverse une crise sans précédent.

Pour de nombreuses entreprises du secteur, il est nécessaire de trouver un moyen de continuer à exister et à fonctionner.

Cela explique pourquoi Coinbase, une société de crypto-monnaie actuellement basée aux États-Unis, cherche à lancer sa plateforme ailleurs.

La nouvelle est apparue dans une colonne Bloomberg.

Coinbase aurait discuté de la création d’une plate-forme de cryptographie non américaine avec certains de ses clients institutionnels. L’exchange les aurait tout du moins contactés dans ce sens.

Les Etats Unis hostiles au crypto ?

Cette réaction défensive fait écho aux problèmes récents avec Kraken et son service de jalonnement suspendu.

La police financière américaine, la SEC, voulait alors les données des clients de la plateforme crypto pour augmenter ses données et ses ressources.

Brian Armstrong, PDG de Coinbase était alors venu défendre la plateforme sur Twitter :

« Le staking démocratise le traitement des paiements. Dans le système financier actuel, une seule transaction par carte de crédit peut ne prendre que quelques secondes. Cependant, elle repose sur de nombreux tiers pour traiter, vérifier, accepter ou refuser, et finalement transférer de l’argent d’une banque pour régler le paiement. (…) Si vous voulez continuer à staker aux États-Unis, faites entendre votre voix. »

La société anticipe également d’éventuels problèmes de défense des droits et de la valeur des crypto-monnaies.

L’entreprise n’a pas confirmé l’information. Cependant, cela pose un problème.

Les États-Unis vont-ils devenir une terre hostile pour les entreprises de cryptographie ?
Compte tenu de l’agressivité avec laquelle les sociétés de cryptographie sont menacées, voire sanctionnées par les régulateurs américains, il semblerait que ce soit de plus en plus le cas.

Dans quel état veut s’installer Coinbase ?

Par conséquent, l’intention de Coinbase de chercher à construire une plate-forme en dehors des États-Unis proviendrait de ce contexte extrêmement incertain. Et la bourse, qui a déjà dû licencier une partie de son personnel, ne souhaite plus attendre.

Ainsi, au lieu d’espérer sagement que le climat des affaires aux États-Unis s’améliore, l’entreprise explore d’autres solutions.

Les informations sur le pays cible n’ont pas été dévoilées.

Dans les circonstances actuelles, on ne peut que dire que Coinbase a rencontré récemment des clients institutionnels et des investisseurs potentiels pour discuter de ce projet avec elle.

Personne ne sait si ce projet va être réalisé. Cependant, nous savons que l’entreprise devrait rechercher un état beaucoup plus favorable en ce qui concerne les crypto-monnaies.

Coinbase, une futur néobanque ?

Avec la crise bancaire actuelle, la solvabilité de certains établissements est à nouveau remise en cause.

Comme nous l’avons vu ces derniers jours, ces événements ont créé une forme de contagion même au sein de l’écosystème des crypto-monnaies.

C’est dans ce contexte que Coinbase a également été touché par l’affaire Signature Bank, avec Ryan Lackey, responsable de la sécurité chez l’assureur crypto Evertas, emmenant Brian Armstrong sur Twitter pour lui demander si l’échange pouvait envisager de devenir une sorte de néo-banque.

Le PDG de Coinbase a répondu que c’était une option, et a même demandé des commentaires, remettant en question le modèle de réserve fractionnaire conduisant à une crise de liquidité pour les joueurs actuellement en difficulté.

Parmi les quelques suggestions qu’il a pu faire, Ryan Lackey a par exemple suggéré que Coinbase pourrait dans un premier temps proposer ses services à d’autres professionnels de la crypto, d’autant qu’il est aujourd’hui un acteur reconnu de l’industrie.

Newsletter

Bonjour à tous, je suis Hugo, rédacteur pour Surf Finance depuis 2021. Depuis quelques années maintenant, je m'intéresse de près au domaine des cryptomonnaies et de la finance.

Retrouvez mes articles à propos des dernières actualités financières, des tendances boursières, des opportunités d'investissement, des cryptomonnaies, et bien d'autres sujets qui touchent à votre portefeuille.

Comprendre le monde de la finance peut parfois être difficile, mais je me ferais un plaisir de simplifier tout ce petit monde dans mes articles.

J'espère que vous trouverez sur Surf Finance toutes les réponses à vos questions. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des suggestions ou des commentaires, nous serons ravis de vous aider.

Merci de votre visite et à bientôt sur Surf Finance !

Précédent

Ethereum : que va changer le hard fork Shanghai ?

Suivant

Dans quels secteurs investir en 2023 ?

Derniers articles de Crypto