Comment faire un dossier de demande de prêt immobilier ?

//
faire un dossier demande prêt immobilier

De manière générale, l’achat ou la construction de biens immobiliers requiert une véritable ressource financière. Il arrive que les moyens bruts que l’on dispose ne soient pas à la hauteur des besoins financiers d’un tel projet.

Dans ce cas, il est possible de se tourner vers les établissements financiers afin d’obtenir un prêt immobilier. Pour ce faire, il est obligatoire de constituer un dossier qui puisse inciter le prêteur à répondre favorablement à la requête. Si vous envisagez de faire un dossier de prêt immobilier, voici les paramètres essentiels à respecter.

L’importance du dossier de demande de prêt immobilier

Les procédures de prêt immobilier suivent prioritairement certaines normes générales. Autrement dit, les institutions financières examinent certains paramètres prépondérants avant d’accepter la requête de l’emprunteur.

C’est à juste titre qu’il est recommandé d’établir un dossier qui puisse apporter des éléments de réponse aux sujets d’examen de l’établissement financier. Ainsi, faire un dossier de demande de prêt immobilier représente un moyen ultime pour recevoir des réponses favorables de l’institution sollicitée.

En parlant de réponses favorables de la part de l’établissement, il faut inclure l’acceptation du dossier et l’octroi du montant requis. Un dossier de prêt bien élaboré et présenté permet de faire progresser favorablement les procédures du crédit immobilier. Cela optimise vos chances d’obtenir les montants requis dans de meilleurs délais pour mener à bien vos projets.

Les éléments constitutifs d’un dossier de prêt immobilier

Les institutions financières sont très exigeantes quant à l’octroi de prêt immobilier à leurs clients. De façon générale, ces derniers ont l’obligation d’apporter plusieurs preuves de leur statut professionnel, social, financier, etc.

Ce sont ces preuves en papier qui constituent les éléments essentiels à réunir dans son dossier. L’ensemble de ces pièces justificatives à fournir peuvent être regroupées en trois catégories. Il s’agit de documents personnels, documents relatifs aux ressources et charges puis ceux concernant le projet immobilier.

Notez que ces documents doivent être transmis sous format papier ou PDF à votre interlocuteur. Si vous décidez d’inclure des images, il faut penser à transformer le JPG en PDF au préalable.

Les documents personnels

La première condition de prêt immobilier vous amène à prouver principalement votre statut social. Ce paramètre permet à la banque d’avoir un aperçu de votre identité, vos conditions familiales, emplacement, etc. Ainsi, vous devez intégrer dans votre dossier les documents personnels suivants :

  • une pièce d’identité (passeport ou carte d’identité) ;
  • une preuve de situation familiale (certificat de pacs, livret de mariage ou de famille, etc.) ;
  • un justificatif de domicile datant de moins de trois mois (factures d’eau, d’électricité ou de téléphone, quittance de loyer, certificat d’hébergement à titre gratuit, etc.) ;
  • un contrat de travail avec avenants si l’emprunteur est un salarié.

Il s’agit ici des documents personnels à portée générale et qui sont les plus requis par les institutions financières. Néanmoins, les exigences concernant ces pièces peuvent légèrement varier d’une banque à une autre. Il peut donc arriver que votre établissement prêteur demande des documents personnels supplémentaires.

Les documents relatifs aux ressources et charges de l’emprunteur

En dehors du profil social, la banque sollicitée doit également s’assurer que le client possède une ressource financière avec laquelle il pourra répondre favorablement aux échéances de remboursement.

En d’autres termes, vous devez prouver que vos revenus sont à la hauteur du crédit immobilier demandé. Vous avez donc l’obligation de fournir les documents qui renseignent sur vos charges et ressources financières. Les pièces les plus prioritaires sont :

  • les deux derniers avis d’imposition ;
  • les trois derniers bulletins de salaire pour les salariés et les trois derniers bilans facturiers pour les agriculteurs, artisans, commerçants et professions libérales ;
  • les justificatifs de tout éventuel crédit en date ;
  • les relevés des comptes bancaires des trois derniers mois ;
  • tout document prouvant d’éventuels revenus fonciers (baux ou autres).

Hormis ces documents, vous devez également renseigner votre titre de pension ou de retraite en date des trois derniers mois si éventuellement vous êtes déjà en retraite.

Il est également important de joindre au dossier une attestation de la caf si cela est applicable. De plus, certaines banques exigent une preuve de l’apport personnel.

Les documents relatifs au projet immobilier

Les institutions financières ne se limitent pas aux preuves de charges, de ressources ou de statut social quand il s’agit de prêt immobilier. Au mieux, elles cherchent à se rassurer que la demande de crédit se fonde réellement sur un projet immobilier en vue ou en cours.

Dès lors, l’emprunteur doit ajouter à son dossier de demande les documents relatifs à son projet. Les pièces les plus importantes se résument à :

  • promesse de vente ou compromis de vente (signés) ou clause de réservation en guise d’une acquisition avant-contrat ;
  • permis de construire ;
  • devis ou justificatif des travaux à venir, en l’occurrence pour les logements anciens qui nécessitent d’être rénovés.

À côté des pièces attestant la disposition d’une propriété exploitable s’inscrivant dans le cadre du projet immobilier, vous pouvez également renseigner votre contrat de construction de logement individuel.

Par ailleurs, si vous êtes primo-accédant, vous devez fournir les documents relatifs à une requête de crédit à taux zéro. Il s’agit essentiellement de l’attestation de performance énergétique, des diagnostics techniques, etc.

Les dispositions à prendre pour avoir le meilleur dossier possible

Il est vrai que votre dossier doit comporter un nombre considérable de documents attestant votre excellente santé financière et bonne foi sociale. Toutefois, il ne suffit pas de réunir simplement ces pièces pour se rassurer d’avoir répondu à toutes les attentes du prêteur.

En dehors de présenter un bon profil emprunteur, vous devez veiller à vos éventuels découverts ou récentes grosses dépenses. Dans l’un de ces cas, il est conseillé de repousser votre demande de crédit afin de disposer d’un temps idéal pour aplanir vos comptes.

Il faut également demander un montant qui soit dans les marges de votre taux d’endettement. Retenez d’ailleurs que la capacité d’endettement ne dépasse pas 33% des revenus et charges mensuels de l’emprunteur.

Par ailleurs, il peut arriver que vous soyez confronté à des situations particulières qui vous font douter de la bonne marche de votre requête. Dans ce cas, vous pouvez solliciter les avis d’un courtier en immobilier afin de constituer un dossier de crédit immobilier plus convaincant.

En conclusion, pour faire un dossier de prêt immobilier, vous devez y inclure un certain nombre de documents. Ceux-ci doivent renseigner clairement sur votre statut social, vos charges et ressources.

De plus, vous devez intégrer dans le dossier les justificatifs de votre projet immobilier. En dehors de ces documents qui permettent de favoriser votre requête, il est également primordial de respecter certaines conditions relatives au prêt immobilier.

Précédent

Grâce à de nouveaux virements, Celsius va réussir à éviter la faillite ?

Suivant

Binance supprime les frais de transactions BTC durant 2 semaines

Derniers articles de Banques