Core Scientific, le géant du minage de Bitcoin, pourrait faire faillite à son tour

/
Ferme de minage de crypto Bitcoin
Ferme de minage de crypto Bitcoin - ©Marko Ahtisaari, CC BY 2.0 FlickR Creative Commons

La société de minage de Bitcoin (BTC) Core Scientific, qui détient 10% de la puissance de calcul mondiale, a déposé une demande de mise en faillite (Chapitre 11) aux États-Unis. En raison de conditions de marchés défavorables, l’entreprise s’est retrouvée dans une situation critique et s’est par conséquent lourdement endettée, sa dette est estimée à plus d’un milliard de dollars.

Le marché de cryptos n’a plus le vent en poupe

Core Scientific, l’une des plus grandes sociétés de minage de crypto-monnaies, est cotée en bourse aux États-Unis. Ce mercredi l’entreprise a déclaré avoir déposé une demande de mise en faillite au titre du chapitre 11.

C’est la chaîne d’information CNBC qui a rapporté l’information selon laquelle Core Scientific a déposé une demande de protection contre les faillites en vertu du chapitre 11 aux États-Unis. Pour rappel, Core Scientific est une société minière de bitcoins cotée en bourse et reconnue au sein de l’industrie. La société détient 10% du taux de hachage BTC mondial.

Le problème de Core Scientific est que l’entreprise ne peut plus payer ses dettes malgré son chiffre d’affaires positif, a déclaré une personne proche du dossier. Cette dette est principalement attribuable à la location de matériel.

Cette procédure couramment utilisée vise à permettre à l’entreprise de poursuivre ses activités tout en reportant les échéances de leurs paiements et dettes. Une fois la demande déposée, un comité restreint supervisé par les autorités américaines dispose de 120 jours pour vérifier ou rejeter la demande d’entente avec le tribunal compétent.

Core Scientific, basé à Austin, au Texas, a précisé que la faillite avait été exclue et prévoyait de poursuivre ses activités normalement. La société prévoit de conclure un accord de soutien à la restructuration avec des créanciers qui représentent plus de 50 % des détenteurs d’obligations convertibles.

L’un des principaux créanciers de Core Scientific, B. Riley Financial, a offert 72 millions de dollars la semaine dernière pour empêcher le mineur de bitcoins de faire faillite.

Core Scientific chute de 98% en bourse cette année

Core Scientific est coté à la bourse Nasdaq depuis sa fusion avec SPAC Power & Digital Infrastructure Acquisition (ticker XPDBU) le 26 janvier. Cependant, son cours de bourse n’a cessé de baisser depuis son introduction, notamment en raison des conditions de marchés défavorables.

Les actions de la société, en baisse d’environ 98% cette année, ont encore baissé de 14% dans les échanges avant commercialisation.

Après une ascension fulgurante en 2020 et 2021, le Bitcoin est en baisse de plus de 60% cette année.

L’industrie de la crypto-monnaie a perdu des milliards de dollars cette année en raison de la hausse des taux d’intérêt et des craintes de récession, éliminant des acteurs majeurs comme Three Arrows Capital et Celsius Network.

Le plus gros événement aura été la faillite de l’une de principale plateforme d’échange d’actifs cryptographiques FTX, qui a déposé une demande de mise en faillite aux États-Unis le mois dernier.

Hausse des coûts de l’énergie, baisse du cours du BTC

La société avait 1 milliard de dollars de dettes en octobre dernier, selon les documents déposés par Core Scientific dans le cadre de son dépôt au chapitre 11. Notez que le prêteur de crypto-monnaie BlockFi, également sous la protection du chapitre 11, est l’un des créanciers de Core Scientific.

Bien sûr, l’hiver crypto peut être difficile pour les mineurs de crypto-monnaie. Ils doivent faire face efficacement à la hausse des coûts de l’énergie, tout en devant faire face à la baisse de la valeur du roi des crypto-monnaies.

Cela peut être particulièrement délicat lorsque la valeur du bitcoin, souvent considérée comme la crypto-monnaie la plus influente, chute. Les mineurs doivent trouver des moyens de minimiser les coûts tout en s’assurant que leurs opérations sont rentables à long terme.

Malheureusement, les mineurs de crypto-monnaie se retrouvent face à un double coup dur : une baisse du prix du bitcoin (en baisse de 64 % au cours des 12 derniers mois) et une hausse des prix de l’électricité. En conséquence, ils se retrouvent avec leurs activités de minage qui sont moins récompensées et en même temps plus coûteuses à exploiter.

Précédent

Découvrez trois cryptomonnaies sous-estimées pour 2023 : Rate That Crypto (RTC), Telcoin (TEL) et Bancor (BNT)

Suivant

Une augmentation inquiétante du nombre de loyers impayés dans les HLM

Derniers articles de Crypto