Browse Tag

Wall Street

Google et Coinbase s’associe pour proposer des services crypto !

//

Le moteur de recherche le plus célèbre au monde se concentre de plus en plus ouvertement sur les crypto-monnaies. Entre les bras tendus de Google Play, l’arrivée de la carte bancaire pour compléter l’offre, et le récent partenariat avec l’accord NEAR, Google ne veut pas louper le coche. Aujourd’hui, la société californienne a annoncé une fusion inédite avec Coinbase, figure historique du marché de la cryptographie. Continuer de lire

Bourse : les marchés européens en grande difficulté

/

Les taux d’intérêt sur les obligations d’État italiennes ont augmenté plus que les titres du reste de la zone euro lundi. S’ils ne paniquent pas, les investisseurs s’inquiètent des dépenses promises par la coalition au pouvoir et plus généralement de la soutenabilité de la dette publique du pays.

L’italie inquiète moins que la Grande Bretagne ?

Les taux d’intérêt sur toutes les obligations d’État européennes ont augmenté lundi. Mais l’un d’eux a connu une augmentation plus élevée que l’autre. Il s’agit évidemment des obligations italiennes. La coalition nationaliste de droite, qui a remporté les élections législatives de ce week-end, a été sanctionné par les investisseurs en raisons de ses plans de dépenses.

Les taux des obligations d’État italiennes ont augmenté de 15 points de base à plus de 4,5 %, tandis que les taux des prêts allemands ont augmenté de 10 points de base. Toutefois, pas de panique, contrairement à ce qui se passe outre-Manche, car cette victoire était largement attendue. Mais il y a clairement des inquiétudes.

Alors que les marchés financiers avaient les yeux rivés sur une victoire historique de l’extrême droite en Italie, c’est la Grande-Bretagne qui a semé la panique lundi. C’est la nouvelle première ministre britannique et chef du Parti conservateur Liz Truss et son chancelier Kwassi Kwaten qui inquiètent les investisseurs, pas l’inconnue “post-fasciste” de Giorgia Melloni.

Signe de cette méfiance, le taux obligataire italien à 10 ans a augmenté de 0,21 point à 4,54%, et a rapidement été rattrapé par le taux obligataire britannique à 4,24%, en hausse de 0,41 point sur la journée. Comme nous vous en parlions hier, le ROyaume Uni fait face à de grandes difficultés économiques avec une livre sterling au plus bas face au dollar qui a connu un creux historique qui n’avait pas été atteint depuis 1985.

De nombreuses incertitudes économiques et une nouvelle flambée des taux d’intérêt n’ont pas aidé les indices à rebondir et à s’extirper de leurs creux de l’année.

Paris recule de 0,24%, Francfort recule de 0,46%, tandis que Londres reste stable à la clôture (+0,03%). Milan a augmenté de 0,67% après que les résultats des élections législatives italiennes aient placé les Frères italiens post-fascistes en tête.

Les bourses mondiales tentent de garder leur calme

La Bourse de Paris a chuté pour la neuvième séance en dix séances. Le Cac 40 a clôturé en baisse de 0,24% à 5 769,39, après avoir atteint un nouveau plus bas intrajournalier à 5 736. La semaine dernière, l’indice parisien a réalisé sa pire performance hebdomadaire depuis la mi-juin en entrant en territoire baissier.

Sur le front des devises, l’EUR/USD a encore chuté (le plus bas de la journée était inférieur à 0,96), tandis que le GBP est tombé à un nouveau plus bas historique. L’indice du dollar américain a atteint un nouveau sommet en 20 ans aujourd’hui.

« Une telle poussée du dollar [considéré comme une valeur refuge] a historiquement entraîné des crises financières ou économiques, écrit Michael Wilson, de Morgan Stanley dans une note. S’il n’y a jamais eu un moment pour être à l’affût avant que quelque chose ne casse, ce serait celui-là. », ajoute-t-il.

En ce qui concerne Wall Street, la bourse new-yorkaise évolue de manière décousue, handicapé par un dollar de plus en plus fort qui pourrait réduire les bénéfices des multinationales américaines.

Le Dow Jones et le S&P 500 ont chuté de 0,4 % et 0,2 %, respectivement, tandis que le Nasdaq Composite a grimpé de 0,3 %, alors même que les rendements des obligations souveraines à deux ans ont augmenté pour une 13e session consécutive.

Fonds souverain norvégien : la neutralité carbone d’ici 2050 !

//

Le plus grand fonds souverain du monde, qui gère près de 1 200 milliards d’euros d’actifs, s’est engagé à n’inclure que des entreprises décarbonées dans son portefeuille d’ici 2050. Le fonds s’appuie déjà sur des normes environnementales l’obligeant à ne pas investir dans des entreprises qui causent des dommages écologiques graves. Ce nouveau virage a été décidé par son parlement. Reste à savoir si ce sera financièrement viable. Continuer de lire

Journée noire à Wall Street : pire baisse depuis mars 2020

/

Les investisseurs ont été surpris et déçus hier, au moment de l’annonce de l’IPC (Indice des Prix à la Consommation). L’inflation américaine a augmenté de 8,3 % sur un an, dès l’annonce de ces chiffres les bourses américaines et européennes ont commencé à baisser. L’indice parisien, le Cac 40 a mis fin à une séquence haussière et a chuté de 1,39% à 6 245 points. Maintenant, tout le monde pense que la Réserve fédérale augmentera son taux directeur de 75 points de base le 21 septembre. Continuer de lire

Finance : record français et mondial du montant des dividendes versés aux actionnaires !

//

Le montant des dividendes versés par les grandes entreprises françaises a battu un record au deuxième trimestre. Cela s’est produit notamment avec les secteurs de l’énergie, de l’automobile et de la banque. Un nombre important d’entreprises de ces secteurs ont versé des dividendes qui ont atteint 44 milliards d’euros. De plus, ce record est également mondial : 544 milliards de dollars de dividendes ont été versés dans le monde. Cependant, beaucoup pensent qu’un ralentissement économique attendu entraînera une diminution significative des futurs versements de dividendes. Continuer de lire

Blackrock va offrir une exposition directe au Bitcoin à ses clients institutionnels

//

BlackRock est le premier gestionnaire d’actifs au monde, gérant plus de 10 000 milliards de dollars d’actifs. Jeudi, la société a annoncé qu’elle introduira un produit financier (“trust”) qui offrira à ses clients institutionnels basés aux États-Unis une exposition directe au bitcoin. C’est la première fois que BlackRock crée un produit qui suivra les performances du bitcoin. Continuer de lire

La Fed devrait continuer à relever ses taux suite à la publication des chiffres du chômage

///

Les États-Unis ont créé plus de 500 000 emplois en juillet, soit le double des attentes et plus qu’au cours des premiers mois de l’année. Les salaires horaires moyens ont également augmenté. Il n’y avait rien dans le rapport sur l’emploi du Département du travail indiquant que la première économie américaine était sortie de la surchauffe et que l’inflation diminuerait. L’indice des prix qui sera publié mercredi créera l’événement. Continuer de lire

Tesla vend ses Bitcoins !

/

Hier soir, mercredi 20 juillet, l’ensemble du marché de la cryptographie a été surpris d’apprendre que Tesla, détenue par le fantasque milliardaire Elon Musk, a vendu 75 % de ses avoirs en Bitcoin pour près d’un milliard de dollars fin juin. La raison et les circonstances de cette vente massive sont devenues plus claires quelques heures après cette annonce. Continuer de lire

Bourse : le CAC 40 à la peine pour le 14 juillet

//

Le CAC 40 a terminé en forte baisse jeudi et d’autres actions importantes ont chuté après l’annonce indiquant que l’inflation américaine était à son plus haut niveau en 41 ans. Cette surchauffe pourrait entraîner de fortes hausses de taux par la Réserve fédérale, ce qui pourrait tuer l’économie. Les craintes de récession ont également pesé sur le pétrole et l’euro. Continuer de lire

Le patron de FTX dispose encore de ressources pour tenter de stabiliser le marché crypto

//

Le marché des crypto-monnaies étant en train de sombrer, certains ont parfaitement compris que devenir vendeurs de bouées pourrait être bénéfique à l’avenir. Alors plus que jamais, Sam Bankman-Fried, patron emblématique de la plateforme de trading FTX et du fonds d’investissement Alameda, est le sauveur de l’écosystème. Dans sa dernière déclaration, il a expliqué qu’il lui restait des milliards à disposition si nécessaire. Continuer de lire

Les cryptos vont-elles encore chuter au second semestre ?

/

L’industrie de la crypto-monnaie a connu quelques mois difficiles en peu de temps. Alors que le prix des crypto-monnaies connaît une baisse sans précédent, la tendance ne montre aucun signe d’amélioration. Commençant à 45 000 $ début avril, Bitcoin a traversé différentes étapes avant de s’échanger à 19 000 $ aujourd’hui. Alors que les investisseurs en crypto espèrent une légère hausse bientôt, les stratèges des différentes banques ne semblent pas du même avis concernant la suite. Continuer de lire

Goldman Sachs revoit ses recommandations à la baisse concernant Coinbase

///

Le marché baissier est particulièrement vrai pour les sociétés de crypto-monnaies qui ont subi d’énormes pertes en raison d’une forte exposition aux prix des actifs. La plupart d’entre elles ont procédé à des licenciements spéciaux afin de pouvoir poursuivre leurs activités en toute tranquillité. C’est notamment le cas de Coinbase, dont les actions ont chuté au même rythme que les crypto-monnaies. La série d’événements a également incité les analystes de Goldman Sachs à déclasser l’action sur les bourses américaines. Continuer de lire

Bourse : encore du rouge, la hausse des taux et le risque de récession ne passent pas

///

De nombreuses banques centrales choisissent de resserrer leur politique monétaire, notamment en relevant les taux d’intérêt directeurs, pour tenter d’endiguer la hausse des prix. Mais ce n’est pas sans impact sur le marché. Les marchés boursiers mondiaux ont chuté jeudi au milieu des craintes que la lutte contre l’inflation ne conduise à une récession. Continuer de lire

Inflation : nouveau record aux Etats-Unis, les bourses plongent

///

Les marchés européens ont chuté vendredi après que les États-Unis ont annoncé que l’inflation était beaucoup plus élevée que prévu. A Paris, le CAC 40 a clôturé en baisse de 2,69%, tandis que Wall Street a chuté de 2,4% à 3,5%. Les investisseurs craignent que la Réserve fédérale n’accélère le rythme des hausses de taux, risquant de ralentir la croissance économique. Continuer de lire

Cac 40 : Les gains du début de semaine se sont envolés

/

La Bourse de Paris a clôturé en baisse de 0,80% hier, faisant preuve de prudence avant la réunion de la Banque centrale européenne d’aujourd’hui et s’inquiétant après la révision à la baisse des prévisions économiques. L’indice star, le CAC 40 perd 51,72 points à 6448,63. Mardi, la côte parisienne avait perdu (-0,74%) la majeure partie de ses gains du lundi de Pentecôte. Continuer de lire

Première journée de la semaine compliquée pour les Bourses Européennes

//

Les marchés boursiers mondiaux ont connu un début de semaine compliqué, les faibles données économiques des principales régions du monde obscurcissant la tendance. En dehors de Londres, les actions européennes ont terminé en baisse lundi, les investisseurs ayant limité la prise de risque dans un environnement de marché toujours prudent et des doutes sur les perspectives économiques. Continuer de lire

La semaine dernière, le CAC 40 a perdu plus de 4%

/

La semaine dernière, la Bourse de Paris a terminé en forte baisse de 4,22 % en rythme hebdomadaire, le solide rapport sur l’emploi aux États-Unis ne provoquant pas l’euphorie traditionnellement observée lors de la lecture de bonnes statistiques. Au lieu de cela, cela a réveillé les inquiétudes des investisseurs concernant la vigueur actuelle des prix et un ralentissement économique imminent. Continuer de lire

Warren Buffett soutient Tim Cook et le rachat d’action dans sa lettre annuelle

//

La politique d’investissement du groupe Warren Buffett a subi de fortes pressions ces dernières années, les valorisations ayant grimpé en flèche en raison des faibles taux d’intérêt. Les rachats d’actions ont atteint un record de 27,1 milliards de dollars. Le groupe prévoit à nouveau son assemblée annuelle des actionnaires en présentiel à Omaha, Nebraska, cette année. Continuer de lire

Tendances actuelles de la bourse de Wall Street

//

Ce lundi, un nouveau record est atteint par la Bourse de New York avec le Nasdaq et le S&P 500. Cette montée a lieu avec le ton prudent ainsi que le retour de la préférence pour les valeurs technologiques. Par contre, la Bourse de Toronto a connu une tendance négative à la fin de la séance du lundi.

Du côté des indices

Les indices de la Bourse de Wall Street ont connu de la fluctuation. Certains ont bondi, d’autres ont connu de la régression.  Pour le cas de S&P/TSK de Toronto, il perdait jusqu’à 49,67 points. Cette perte correspond à 0,24%. Il est actuellement à 20 594,97 points. Par contre, du côté de la Bourse de New York, le S&P 500 gagnait 19,42 points. Cette montée correspond à un pourcentage de 0,43%, ce qui lui permet d’être à 4 528, 79 points.

En ce qui concerne le Nasdaq, une augmentation de 136,39 points a été constatée. Cette hausse consiste à 0.90%. Cet indice est actuellement à 15 265,89 points. Le Dow Jones a été victime d’une baisse de 55,96 points qui correspond à 0,16% de perte. De cette manière, il est actuellement à 35 399,84 points.

Le Huard pour sa part gagnait 0,10% à 0,7934 dollar américain. Le prix du pétrole a aussi connu une hausse qui est de 0,45 dollar américain. Cet actif est aujourd’hui à 69,19 dollars américains. Pour finir, l’or a perdu 7 dollars américains.

Une bonne semaine pour la Bourse de Paris

Le président de la Banque centrale américaine Jerome Powell a permis l’avancement du marché des actions. Ce fait permet effectivement d’augmenter les taux d’intérêt. Jerome Powel a ajouté qu’il est possible de réaliser des injections de liquidités à commencer de cette année. La date exacte concernant cela n’est encore pas mentionnée. Cependant, il est tout de même nécessaire d’améliorer le marché du travail.

Pourtant, cette semaine s’annonce plutôt bien étant donné qu’elle sera riche en indicateurs. Une régression des promesses de ventes de logements aux États-Unis a lieu dès le mois de juillet. Cette tendance se poursuit pour ce mercredi.

Selon les analystes, le taux de chômage va diminuer grâce aux nombreux emplois qui vont être créés.

Wall Street : une tendance haussière légère suite à des records

/

Ce mardi, la Bourse de New York a commencé la séance avec une légère hausse suite aux des records de la veille. Cette montée est sans doute due au gain du secteur de la technologie. Aussi, l’augmentation se trouvant dans les secteurs de l’énergie et des métaux de base participe également dans l’augmentation du principal indice boursier canadien.

Du côté des indices

Lundi, la Bourse de Wall Street présentait des records qui restent spécifiquement bénéfiques pour les investisseurs. Cette tendance haussière se poursuit ce mardi, mais de manière lente. Du côté des indices, le S&P/TSX de Toronto a gagné 74,51 points, soit 0,36%, soit 20 551,77 points.

À New York, le S&P 500 a pu grimper jusqu’à 4 487, 81 points. Il a donc pu gagner 0,18% de sa capitalisation. Ses points sont ajoutés d’un nombre de 8,28 points.

En ce qui concerne le Dow Jones, il grappillait de 49,18 points correspondant à une montée de 0,14%. Il est aujourd’hui à 35 384,89 points. Le huard a aussi fait un gain qui est de l’ordre de 0,24% à 0,7925 dollar US.

Pour ce qui est du pétrole, cet indice montait de 1,62 dollar US qui correspond à 2,47%. Il coûte actuellement 67,26 dollars US. Pour  finir, l’or lui-même a aussi connu une montée de 2,00 dollars US. Cette augmentation correspond à 0,04%. Cet actif est actuellement à 1808,30 dollars US.

Bon début de semaine pour la Bourse de Wall Street

Dans le secteur de la Bourse, la semaine a démarré dans le vert. Grâce à des achats à la baisse, le S&P 500 ainsi que le Nasdaq Composite ont pu connaître une hausse historique. Sur le marché obligatoire, une montée de 1,27% contre 1,25% a été constatée pour les rendements sur les bons du Trésor à 10 ans.

Pourtant, le soutien monétaire de la Fed sera réduit en minimisant les achats d’actifs. En ce qui concerne le secteur de la distribution, Best Buy permet d’afficher une augmentation de 6,21% à 119 dollars US. Le meilleur résultat s’aperçoit également par la chaîne de produits électroniques.

Source Lesaffaires

Wall Street termine dans le vert malgré une correction en début journée

/

La Bourse Wall Street a mal débuté lundi. Elle a connu une régression suite à des données économiques chinoises. Aussi, des considérations géopolitiques peuvent en être une des raisons de sa baisse. Pourtant, elle a pu reprendre le cours la même journée. Elle a pu bénéficier de nouveaux records, surtout pour l’indice Dow Jones et le S&P 500.

En ce qui concerne les indices

Lundi 16 août 2021, le S&P/TSX de Toronto est, à la mi-journée, victime d’une perte de 34,65 points. Celle-ci correspond à 0,17%. Par contre,  l’indice composite a connu une progression qui lui a permis de gagner 20 483 points. Le S&P 500, pour sa part, il a réalisé un gain de 11,71 points soit d’un pourcentage de 0,26%. Il est actuellement à 4 479, points.

L’indice Dow Jones a augmenté considérablement et a gagné 110 points, soit de 0,31%. Grâce à cette montée, ceci est à 35 625 points. Ce ne sont pas tous les indices qui ont connu une augmentation. Le Nasdaq perdait 29,13 points ce qui correspond à une perte de 0,2%. Il est aujourd’hui à 14 793 points.

À savoir que le dollar canadien a connu un mouvement. Le lundi, il était 79,56 cents US, si vendredi, ceci est de 79,91 cents US. La bourse de Paris oscille également.

Les causes de la baisse de la valeur du lundi matin

Les données qui ont été publiées en ce qui concerne l’économie chinoise préoccupent les investisseurs. Cela consiste à la progression industrielle ainsi que des ventes de détail. C’est de cette manière que la Bourse de Wall Street a connu une correction lundi matin. Aussi, la situation géopolitique en Afghanistan a aussi déclenché des mouvements sur le marché qui a touché la Bourse de New York.

Pour ce qui est du plan des indicateurs américains, un bouleversement a été constaté pour la production industrielle se trouvant dans la région de New York.

Face à tout cela, la grande majorité des secteurs appartenant au S&P a bien terminé le lundi. Cela consiste par le domaine de la santé, des services d’utilité publique ainsi que des technologies de l’information.

Source Lesaffaires

Bourse de Wall Street : les investisseurs attendent un mouvement

/

La Bourse de New York reste depuis quelques jours sans tendance. Ce mardi, elle a ouvert dans presque la même valeur des jours précédents. C’est de cette manière que les investisseurs se posent une question en ce qui concerne l’évolution de la Bourse de Wall Street. Ils souhaitent ne rien faire avant le vote réalisé par le Sénat sur le projet de réglementation de la politique monétaire.

Une tendance stable

Après quelques semaines d’augmentation,  la Bourse de Wall Street est actuellement stable. Après quelques minutes d’ouverture de ce mardi, l’indice Dow Jones a tout de même gagné 46,78 points, soit  à une augmentation de 0,13%. Il est actuellement à 35 148,63 points. Pour le Standard & Poor’s 500, il a gagné 0,08% à 4 435,97 points. Pour le cas de Nasdaq, il grappille 0,18% à 14 887,10 points à l’ouverture.

Selon le responsable de la stratégie d’investissement chez CFRA, Sam Stovall, la Bourse de New York est pour le moment en phase d’attente. Cette dernière est causée par le variant Delta qui ne permet pas aux investisseurs d’investir comme il se doit.

L’attente des investisseurs

Chuck Schumer, le Chef de file de la majorité, a affirmé le lundi que le plan d’investissement de 1 000 milliards de dollars concernant les infrastructures va prendre fin ce jour à 15 heures GMT.

Federal Reserve System
La FED (Federal Reserve System) – ©Rafael Saldaña, CC BY 2.0 FlickR Creative Commons

Face à cela, les investisseurs se concentrent sur les chiffres de l’inflation qui vont normalement être publiés ce mercredi. Cela est bien évidemment dans le but de mettre en avant les indications concernant l’orientation de la politique de Réserve Fédérale.

Quelques augmentations

À savoir que l’exploitation de cinémas AMC Entertainment profite d’une évolution de l’ordre de 7,40%. Cette montée a eu lieu suite à la publication d’un chiffre d’affaires trimestriel. Aussi, Kansas City Southern a pu bénéficier d’une augmentation remarquable de 7,01%. Cette tendance haussière a été mise en place après une offre de rachat de Canadian Pacific Railway qui vaut 27, 29 milliards de dollars.

Source Zonebourse