Crypto : Genesis devrait faire faillite dans les prochians jours

/
banque faillite

Genesis, la société de prêt en difficulté depuis l’incident FTX, s’apprête finalement à déclarer faillite. La situation survient après de multiples déclarations entre le PDG de l’entreprise et les frères Winklevoss qui gèrent la plateforme Gemini.

Pas encore officiel

Malgré un calme relatif sur le marché des crypto-monnaies depuis quelques jours, avec un bitcoin supérieur à 20 000 dollars, l’écosystème retient son souffle. En effet, un grand acteur compterait ses jours.

Comme beaucoup d’autres sociétés de cryptographie, Genesis a été confrontée à différents problèmes ces derniers temps. Le 16 novembre 2022 notamment, la plateforme a gelé les retraits de ses clients.

Plus tôt cette année, le PDG par intérim de Genesis Global Trading a fait une demande spéciale à ses clients. Il s’agissait de donner à la société de crypto-monnaie plus de temps pour résoudre la crise financière qu’elle traverse actuellement.

Les dirigeants pensaient pouvoir trouver des solutions en disant “Nous croyons que nous pouvons trouver des solutions”.

Genesis est maintenant contraint de déposer le bilan après plusieurs tentatives infructueuses. Même si la nouvelle n’est pas encore officielle, elle ne devrait plus tarder. Selon un article publié par Bloomberg, l’annonce interviendra même cette semaine.

Un nouveau choc pour l’acosystème

Vincent Boy, analyste technique chez IG, a déclaré lors d’une conférence de presse qu’un tel événement pourrait à nouveau affaiblir le marché de la crypto-monnaie.

En effet, en plus de porter un coup de plus à l’écosystème crypto, la faillite de ce nouveau géant pourrait semer le trouble chez d’autres acteurs, notamment le géant Gemini, ou par extension, le média spécialisé CoinDesk.

La situation à Genesis se dégrade depuis plusieurs mois, d’abord fragilisée par l’effondrement de l’écosystème Terra Luna. Après avoir licencié 20 % de ses effectifs en août, Genesis a licencié 30 % de ses effectifs début janvier, ramenant les effectifs à 145 employés.

Le vrai coup dur a été la faillite en novembre de FTX, une entreprise d’importance stratégique pour Genesis, qui avait bloqué une prise de position de 175 millions de dollars auprès du géant américain.

En raison du manque de liquidités, Genesis a annoncé le 16 novembre à ses clients qu’ils ne pouvaient plus retirer de crypto-monnaies de la plateforme. Ce qui était censé être un problème “temporaire” n’est jamais revenu à la normale, affaiblissant en interne Genesis et certains de ses partenaires et créanciers.

Un conflit et la SEC s’en mêle…

En l’absence de solution trouvée jusqu’à présent, Genesis a établi cette semaine un “plan de faillite pré-établi” avec ses principaux créanciers.

Selon les sources de The Block et Bloomberg, ces derniers accepteraient “une période d’abstention d’un à deux ans pour la plupart des paiements dans le cadre d’un plan de faillite préétabli”. En échange, ils pourront recevoir un paiement en espèces et une participation dans la société mère de Genesis, Digital Currency Group (DGC).

Parmi les créanciers figurent notamment les frères Winklevoss, fondateurs de la plateforme de trading de crypto-monnaies Gemini, qui gère encore aujourd’hui près de 30 milliards de dollars de crypto-monnaies. Cependant, la tension entre Gemini et Genesis est montée d’un cran.

En effet, depuis 2020, les deux sociétés sont partenaires du programme « Gemini Earn », qui permet aux clients Gemini de gagner jusqu’à 8 % d’intérêts en prêtant leur crypto-monnaie à Genesis. Cependant, le 16 novembre, Genesis a suspendu la possibilité pour les prêteurs de retirer leurs crypto-monnaies.

Aujourd’hui, Genesis détient 900 millions de dollars des 340 000 prêteurs de Gemini. Des fonds aujourd’hui réclamés par Gemini.

La solution d’une vente d’entreprise (partielle ou totale) est également envisagée, la société Lazard arrivant en renfort pour conseiller Genesis.

Dans tous les cas, un naufrage semble presque inévitable, surtout après que Gary Gensler et la SEC ont confirmé que le gendarme américain poursuivait les deux entités pour non-respect des lois fédérales sur les valeurs mobilières. En tant que tel, il s’agit d’une autre victime collatérale de l’effondrement de FTX.

Pour beaucoup, l’effondrement de la société de crédit cryptographique Genesis n’est pas une surprise. Cela étant dit, la nouvelle va encore affaiblir le marché des crypto-monnaies, qui traverse déjà des moments difficiles.

Précédent

Les Etats-Unis ont atteint le plafond de la dette ce jeudi, l’économie risque la paralysie

Suivant

Le nombre de banquier millionnaire explose !

Derniers articles de Crypto