Crypto : la prévente du projet IMPT démarre très fort

/
ecologie

Le lancement de la prévente et la présentation du projet IMPT sont pour l’instant une véritable réussite. Alors que le token est en prévente depuis lundi dernier, près de 100 millions de tokens ont déjà trouvé des acheteurs. Prévue pour durer près de 2 mois, la première phase de la prévente risque de se terminer plus tôt que prévu !

Déjà plus de 15% de l’offre écoulée

La prévente en cours des jetons IMPT a atteint le cap des 1,5 million de dollars en 72 heures seulement après son ouverture aux investisseurs.

La plate-forme de crédit carbone basée sur la blockchain a lancé de manière proactive cette prévente pendant une période difficile pour le marché de la crypto-monnaie (et même des marchés en général), mais la négativité du marché ne semble pas freiner la demande des investisseurs pour ce projet.

La première phase de la prévente se terminera lorsque le seuil déterminé sera atteint, ou le 25 novembre si le palier n’a pas été atteint. Mais au rythme actuel, il est difficile d’imaginer que le cap des 600 millions de jetons ne sera pas atteint d’ici la fin novembre. En moins de 5 jours, c’est près de 15% de l’offre qui n’est plus disponible.

La prévente IMPT a débuté le lundi 3 octobre et a déjà franchi plusieurs étapes importantes, passant de 250 000 $ amassés en 24 heures à 500 000 $ en 48 heures. Elle vient de fêter son million de dollars en 72 heures et, au cours des dernières 24 heures, IMPT a vendu environ 500 000 dollars.

Comme d’autres projets, IMPT souhaite proposer une prévente avec plusieurs niveaux de prix. Les jetons seront proposés à 0,023 $ à partir de la deuxième phase de prévente. La troisième et dernière phase de prévente aura lieu au premier trimestre 2023. La cotation du jeton sur les exchanges est prévue pour le deuxième trimestre 2023.

Par conséquent, la fin de cette phase de prévente est fixée au mercredi 26 octobre. Au vu du départ canon étant donné que la prévente n’a commencé qu’il y a une semaine, celle-ci pourrait continuer à s’accélérer, ce qui signifie une fin plus précoce.

Quant à ce qui la rend si attractive pour les investisseurs, la plateforme IMPT développe une plateforme décentralisée pour l’échange de crédits carbone. Fonctionnant sur Ethereum, sa plate-forme permettra également aux consommateurs d’acheter auprès de détaillants qui soutiennent les initiatives environnementales et leur permettra de soutenir directement des projets environnementaux.

Le projet IMPT pour réduire l’empreinte carbone

Une étude de 2019 publiée sur la plateforme Statista montrait que 52% des Français se disaient plus intéressés par les questions écologiques et avaient changé leur comportement en conséquence.

Maintenant, en 2022, la conscience écologique mondiale est encore renforcée. Cette conscience existe également dans le monde de la cryptographie.

La plateforme IMPT répond à l’épineux problème de l’empreinte carbone en cherchant à fournir un système qui rassemble les utilisateurs et les grandes marques. De manière simplifiée, les utilisateurs peuvent effectuer des achats pour compenser leur empreinte carbone.

Les marques participant au programme déterminent les produits éligibles et le pourcentage de profit qu’elles souhaitent attribuer à cet accord de réduction de l’impact carbone. C’est ainsi que les utilisateurs pourront collecter des jetons IMPT puis les échanger contre des crédits carbone.

Pour assurer la fiabilité et la transparence du protocole, les crédits carbone des utilisateurs sont reçus sous forme de NFT. Lorsque l’utilisateur retire ses crédits carbone, le NFT sera brûlé et envoyé à une adresse vide. C’est ainsi qu’il contribue à limiter son empreinte carbone. Chaque utilisateur qui brûle des crédits carbone obtient un NFT qui peut ensuite être négocié sur des places de marché privées.

L’IMPT est parti d’un constat clair du réchauffement climatique qui tend à s’accélérer ces dernières années. Qu’il s’agisse du niveau des océans, de la baisse de la production agricole ou de l’augmentation rapide des niveaux de dioxyde de carbone, la sonnette d’alarme retentit depuis longtemps.

Pour résoudre ce problème, la plateforme IMPT.io souhaite développer une solution basée sur la blockchain. Une solution qui aide chacun et chaque entreprise à compenser ses émissions de carbone. A cet effet, la plateforme offre aux utilisateurs la possibilité d’acquérir des crédits carbone via des achats ou directement sur la plateforme.

Précédent

Emprunter de l’argent pour jouer à la roulette : un investissement dangereux

Suivant

Immobilier : le retour de la déduction des intérêts d’emprunt ?

Derniers articles de Crypto