L’immobilier télévisuel : pourquoi les audiences cartonnent ?

/
achat immobilier
Achat immobilier - ©Alberto Castillo Q., CC0 Creative Commons

Depuis plus d’une décennie, nombre d’émissions de télé-réalité axées sur le secteur de l’immobilier dominent le paysage audiovisuel français. Plus récemment, L’Agence, série télé-réalité dont la diffusion a débuté sur TMC en 2020 et Netflix en juin 2021, a confirmé cette tendance de fond débutée il y a plus d’un décennie maintenant.

L’immobilier présent depuis plus de 15 ans à la télé

“Recherche un appartement ou une maison”, cette émission d’agents immobiliers pour trouver des propriétés pour différentes personnes a été lancée en 2006. A l’époque, Stéphane Plaza n’était pas très connu dans le monde de la télévision. C’est le cabinet Reservoir Prod de Jean-Luc Delarue qui l’a repéré au salon de l’immobilier de Paris, qui lui a fait subir une série de casting.

Dès le lancement de l’émission, le public était au rendez-vous, 2 à 2,5 millions de personnes par émission, et ils ont proposé une idée à l’employeur TV de l’agent immobilier : qu’il montre d’autres émissions.

Outre les émissions de cuisine, les aventures et les jeux de dépassement de soi, qui sont devenus incontournables sur presque toutes les chaînes de télévision, les émissions de télévision consacrées à l’immobilier ont réussi à faire leur place.

Les émissions consacrées à l’immobilier sont très populaires. En fait, elles touchent une pierre essentielle de notre vie : notre maison, les espoirs que nous y plaçons, les efforts que nous y mettons et parfois les mauvaises surprises qui accompagnent les achats immobiliers.

L’impact personnel et social des émissions de télévision est en grande partie dû aux émotions qu’elles évoquent. En fait, nos expériences sensorielles influencent grandement nos perceptions et jugements des phénomènes sociaux et organisationnels.

Les téléréalités centrées sur le marché immobilier offrent aux téléspectateurs la possibilité d’une double résonance émotionnelle. La première peut se faire en s’identifiant à l’acheteur représenté dans ces questions.

L’achat d’un bien immobilier est un processus souvent émotionnellement complexe, et compte tenu des multiples influences économiques et socioculturelles qu’il implique, la résonance peut être particulièrement forte (et souvent positive).

La seconde concerne l’identification potentielle avec les agents immobiliers. Leurs points de vue forment souvent l’ancrage narratif central de ces spectacles, comme dans l’émission L’Agence, ou Chasseurs d’Appart ou encore Recherche appartement ou maison.

L’agence, une téléréalité immobilière à part

Les points de vue préférés des français durant ces émissions sont souvent ceux des agents immobiliers, mais les récits narratifs récurrents génèrent une résonance émotionnelle avec un public plus large.

En effet, de nombreux agents immobiliers parlent de leurs parcours de reconversion professionnelle dans ces programmes. La vision d’une reconversion professionnelle simple et réussie, vers une carrière qui s’avère épanouissante et enrichissante, fait écho à l’imaginaire social associé à la liberté de choix, à l’autonomie, à la rupture intentionnelle et au renouvellement.

L’émission “L’Agence” présente le quotidien de la famille Kretz, qui dirige une entreprise familiale française d’immobilier de luxe, et reprend certains des codes classiques de ces émissions.

Là encore, le point de vue de l’agent immobilier est pris : l’intrigue principale tourne autour de la capacité de ces courtiers à proposer des biens immobiliers qui satisfassent leurs clients.

Le récit classique de la reconversion professionnelle y est également présent. On apprend dès le premier épisode que les parents de quatre enfants, Sandrine et Olivier, ont fondé Kretz & Partners après une double reconversion : Sandrine était auparavant enseignante et Olivier était directeur commercial au sein d’une entreprise.

Pourtant, la téléréalité se démarque du reste du genre, principalement parce qu’elle s’articule autour d’une seule entreprise : une agence immobilière à domicile spécialisée dans les produits de luxe. Les représentations sociales qu’elle façonne sont avant tout liées aux mythes liés à l’entrepreneuriat familial.

Essentiellement, le spectacle offre une représentation idéalisée de l’organisation et du succès d’une entreprise familiale, où les liens familiaux transcendent et humanisent l’entreprise, au point que ces liens familiaux sont présentés comme les principales raisons du succès commercial de l’entreprise.

Précédent

Solana attaqué en justice par un recours collectif

Suivant

Le Cac 40 fait état d’une deuxième séance de hausse consécutive

Derniers articles de Immobilier