Nuit compliqué pour Luna qui perd 55% de sa valeur et son stablecoin UST

/
crypto terra luna
Crypto Terra Luna - ©surf-finance.com

Le bitcoin a chuté de près de 10% en quelques heures. Cette nuit, il est même tombé en dessous de 30 000 dollars à un moment donné, les altcoins sont tombés comme des dominos, et l’étoile montante des stablecoins, l’UST, n’a pas été à la hauteur de sa mission.

Luna perd 55% de sa valeur

Le bitcoin a chuté de près de 10 % en 24 heures, chutant fortement jusqu’à ce qu’il passe sous la ligne de flottaison emblématique de 30 000 $ pendant quelques minutes (une baisse plus large de 30 % en 15 jours par rapport à un sommet de près de 43 000 $ le 21 avril).

Mais la chute la plus importante est venue de LUNA (TERRA), qui s’est effondrée si brutalement que la chute du Bitcoin semble minime en comparaison : -55% en quelques heures. Une dégringolade est à la fois spectaculaire et paradoxale, car elle est le résultat direct d’une relation étroite avec un stablecoin qui a été conçu et apprécié justement pour sa stabilité présumée (mais c’était avant) : l’UST.

L’UST est un type un peu particulier de stablecoin (dont la valeur ne doit jamais changer et en aucun cas dépasser la valeur de sa base) car il est appelé “algorithmique”, c’est-à-dire qu’il n’est pas basé sur un seul actif fiat traditionnel (généralement le dollar américain ), mais sur un panier de crypto-monnaies, elles sont elles-mêmes liées par une architecture complexe d’interactions regroupées sous le nom d’Anchor protocol.

Sur le papier, la promesse est très alléchante : un stablecoin avec les avantages des monnaies fiduciaires (surtout moins de volatilité des prix) sans les « inconvénients » des monnaies fiduciaires traditionnelles (surtout contrôlées par des autorités tierces). Le problème c’est que ce stable coin est “garanti” par un panel de crypto-monnaies, la stabilité ou tout du moins le maintien d’une tendance permet à l’UST d’être un actif stable. Lorsque ces actifs se mettent à subir des mouvements importants, comme ces derniers jours, les problèmes comment et le stablecoin algorithmique n’est plus stable…

Pourtant, ces derniers mois, la montée en puissance de la Luna Foundation Guard (l’entité qui régit le stablecoin UST et veille précisément à son équilibre) a apparemment largement oublié ce problème presque organique lié à la nature. La profondeur de ces jetons.

1,5 milliards qui devaient garantir la stabilité de l’UST

Il faut dire que de l’impressionnante levée de fonds de 1 milliard de dollars en début d’année à l’achat de 1,5 milliard de dollars de Bitcoin il y a quelques jours à peine avait rassuré tout le monde et tout semblait sous contrôle.

Ce budget devrait être réparti de deux manières. D’une part, 750 millions de dollars en Bitcoin seront prêtés à des sociétés de négoce de gré à gré (OTC), et d’autre part, 750 millions de dollars seront utilisés pour accumuler du BTC à mesure que le marché se stabilise.

Selon LFG, cela aidera à maintenir le prix de l’UST à 1 $, bien que nous n’ayons actuellement aucune information supplémentaire sur les mécanismes qui seront utilisés pour atteindre ce résultat.

Si UST fonctionne sur un système algorithmique en émettant et en brûlant des jetons LUNA, la réserve Bitcoin LFG peut servir de garantie pour y parvenir. En fait, comme c’est le cas actuellement, un mouvement soutenu du marché dans un sens ou dans l’autre peut modifier le prix du stablecoin, et c’est dans ce cas que cette réserve a été créée.

Ces derniers mois, nous avons également vu plusieurs annonces de la Luna Foundation Guard pour acheter de grandes quantités de BTC pour constituer cette réserve, d’une valeur actuelle de 2,89 milliards de dollars.

Notez cependant que si ce “découplage” n’est pas si rare que ça même les autres stablecoins n’ont pas été touchés ce week-end. Cela peut également être dû à la nature algorithmique de l’UST et à sa popularité croissante. Ensuite, il faut observer son comportement lors de la prochaine accélération du marché.

Précédent

Bitcoin passe brièvement sous les 30 000$, le pire est encore à venir ?

Suivant

Lhyfe, producteur d’hydrogène vert, lance son introduction en Bourse

Derniers articles de Crypto