cryptomonnaie sauver la nature enfant avec pancarte

Meilleures crypto écoresponsable en juillet 2023

Le monde des crypto-monnaies est en constante évolution, et l’aspect environnemental de ces technologies est devenu un sujet majeur. Ainsi, investir dans des cryptos éco-responsables est une démarche qui séduit de plus en plus d’investisseurs soucieux de l’environnement. Voici le top 10 des meilleures cryptos éco-responsables en juillet 2023.

1. La première crypto éco-responsable du classement

L’enjeu du réchauffement climatique est devenu l’urgence de notre époque, conséquence d’années d’excès et de négligence. Dans cet environnement, le monde de la technologie, y compris les cryptomonnaies, fait de grands pas en reconnaissant que les problèmes environnementaux ne peuvent plus être ignorés. C’est ainsi que des initiatives comme IMPT.io voient le jour dans divers pays et font la une de nombreux articles.

Compenser, ou réduire, son empreinte carbone

En parlant d’IMPT.io, il faut mentionner que c’est une toute nouvelle initiative qui vient d’émerger sur le marché. Quel est son but ? Rendre accessible à tous, particuliers comme organisations, la possibilité de réduire leur empreinte carbone. Un défi ambitieux que l’équipe d’IMPT semble prête à relever.

L’équipe qui porte ce projet a effectué une étude de marché conséquente pour répondre aux objectifs qu’elle s’est fixés. Le marché des compensations par crédits est en pleine expansion.

Moins de CO2 dans l’atmosphère

Pour rappel, un crédit carbone correspond à une tonne de CO2 retirée de l’atmosphère. Pour mettre les choses en perspective, en 2021, les émissions de gaz à effet de serre ont atteint 40,8 gigatonnes (Gt), soit 40,8 milliards de tonnes de CO2… C’est un chiffre qui donne à réfléchir. C’est pourquoi il est possible d’acheter des crédits sur la plateforme IMPT.io ou d’accumuler des tokens IMPT en achetant des produits auprès des partenaires du projet.

2. Encourager la réduction de consommation d’énergie avec cette crypto

Tezos, une cryptomonnaie de troisième génération, se distingue de ses concurrents par plusieurs caractéristiques uniques. Sa structure est basée sur un algorithme de consensus de preuve d’enjeu (Proof of Stake), ce qui donne à la communauté de détenteurs de ses jetons (XTZ) le pouvoir de valider les transactions et de participer à la direction du réseau.

Le proof of stake pour consommer moins

Quand on se penche sur son impact environnemental, Tezos est une véritable alliée de l’écologie. Contrairement au Bitcoin, qui se repose sur la preuve de travail (Proof of Work), une approche énergivore pour valider les transactions, Tezos fait appel à la preuve d’enjeu. Cette dernière consomme nettement moins d’énergie, ce qui fait de Tezos une option beaucoup plus verte que le Bitcoin et d’autres cryptomonnaies similaires.

En plus de ça, Tezos n’encourage pas seulement une moindre consommation d’énergie. Elle incite également à l’adoption de pratiques durables dans l’exploitation minière, comme l’utilisation d’énergies renouvelables et la réduction de l’empreinte carbone.

3. Ecoterra : Une crypto-monnaie axée sur le recyclage et la réduction des déchets

La troisième place de ce classement est occupée par Ecoterra. Le projet vise notamment à réduire les déchets et encourager le recyclage. Les utilisateurs peuvent ainsi être récompensés pour leurs actions écologiques, telles que le tri sélectif ou la réutilisation d’objets. Par ailleurs, cette monnaie virtuelle finance aussi des projets innovants dans le domaine du recyclage et de la gestion des déchets.

Les atouts de cette crypto orientée vers le recyclage

  • Des incitations pour les comportements éco-responsables
  • Le financement de projets liés au recyclage
  • Une prise de conscience environnementale accrue

4. Encore en prévente, Chimpzee est particulièrement prometteur

Les investisseurs en cryptomonnaies qui sont sensibles à l’environnement et qui ont rejoint la prévente de Chimpzee pendant l’actuelle phase « Gold », se verront offrir l’opportunité unique de créer un de ces « Chimpzee Gold Passport » sous forme de jetons non fongibles (NFTs). Cela sera possible en échange de 750 000 tokens $CHMPZ une fois que la prévente sera clôturée.

Ces Gold Passport NFTs ne se contentent pas d’être un simple actif numérique. Ils offrent à leurs détenteurs une panoplie d’avantages au sein de l’écosystème Chimpzee. De plus, ils peuvent être placés en staking avec un rendement alléchant de 18%.

Contribuer à des œuvres caritatives

Mais ce n’est pas tout. Le projet a également réalisé des avancées significatives vers sa mission principale : contribuer à des œuvres de charité dédiées à la protection de l’environnement. Par exemple, Chimpzee a récemment fait un don de 20 000 dollars à la WILD Foundation pour soutenir leurs efforts en faveur de la sauvegarde du jaguar noir.

Ce projet philanthropique a déjà laissé son empreinte en plantant 1 200 arbres au Brésil et 20 000 arbres au Guatemala. Il a également fait un don de 15 000 dollars pour la protection des éléphants.

La popularité grandissante des cryptomonnaies écologiques

En mai 2021, le très médiatique Elon Musk a fait les gros titres en annonçant l’arrêt des paiements en Bitcoin pour l’achat de voitures Tesla. Il a mis en lumière le fait que le processus de minage du Bitcoin entraînait une consommation accrue de combustibles fossiles, avec un impact environnemental inquiétant. Ces propos, venant de la part du célèbre entrepreneur, ont provoqué un vif débat sur l’empreinte carbone des actifs numériques et la pertinence des cryptomonnaies écologiques.

Qu’est ce qui différencie une cryptomonnaie verte ?

Lorsqu’on parle de cryptomonnaie « verte », on fait référence à une monnaie numérique qui se caractérise par une faible consommation d’énergie et un souci de minimiser son empreinte carbone. Ainsi, elle consomme peu d’énergie lors de ses transactions et s’efforce de limiter son impact environnemental.

Cela dit, avant de se lancer dans l’investissement dans une cryptomonnaie verte, plusieurs facteurs doivent être pris en compte :

  • Quelle est la consommation d’énergie du projet ?
  • Quelle est son empreinte carbone ?
  • Soutient-elle des œuvres ou projets à impact ?

Il est donc crucial de bien se renseigner et d’évaluer soigneusement ces options avant de faire un choix.

Pour conclure, se tourner vers des cryptomonnaies éco-responsables peut être une belle façon de marier le souci du rendement financier et celui de la préservation de notre environnement. Il existe une pléthore de choix pour les investisseurs qui cherchent à jouer un rôle actif dans la sauvegarde de notre planète tout en diversifiant leurs investissements.

Newsletter

Bonjour,
Avec plus de 10 ans d'expérience dans le domaine, j'ai commencé ma carrière en tant qu'analyste financier chez une grande banque d'investissement. J'ai une solide expérience dans l'analyse des marchés financiers, la rédaction de rapports et l'évaluation des investissements.

Après plusieurs années dans le secteur bancaire, j'ai décidé de me lancer dans la rédaction d'articles de finance pour partager mes connaissances. Pour aider les particuliers à mieux comprendre les concepts financiers. J'ai pour habitude de couvrir des sujets comme l'investissement, la gestion de portefeuille, les marchés boursiers et les stratégies de trading.

Mon objectif est de rendre la finance accessible à tous, en fournissant des informations précises et compréhensibles.

Je vous souhaite une bonne lecture.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Précédent

Quels sont les pays préférés des Français pour passer une retraite dorée ?

Suivant

Elon Musk ajoute le logo du Dogecoin à sa bio Twitter ! Faut-il en acheter tout de suite ?

Derniers articles de Crypto