NFT : Apple bloque une mise à jour de Coinbase Wallet car il ne touche plus de commission

/
Apple
Apple refuse les achats en NFT en dehors de sa plateforme de paiement - ©Laurenz Heymann, CC0 Creative Commons

Les jetons non fongibles, également connus sous le nom de NFT, sont devenus de plus en plus populaires depuis 2021. Cependant, Apple semble toujours moins ouvert à l’idée, du moins lorsque ces NFT sont vendus dans des applications iOS sans utiliser le système d’achat intégré de l’App Store. C’est ce qui est arrivé à Coinbase Wallet, dont la dernière mise à jour aurait été bannie de l’App Store en raison de sa fonctionnalité NFT.

Apple veut toucher sa commission

La chute de 97% du volume des transactions NFT entre janvier et septembre de cette année représente une chute vertigineuse de la valeur du marché : nous sommes passés de 17 milliards de dollars à 466 millions de dollars, bien loin de la frénésie de l’année dernière.

Cependant, il existe toujours un marché pour les jetons non fongibles et les applications permettant de gérer les collections, d’acheter et d’échanger des NFT. C’est là que se trouve le problème : Coinbase n’a malheureusement plus la possibilité d’envoyer gratuitement des NFT depuis son portefeuille iOS car Apple prélève une commission de 30 %.

Dans un fil Twitter, le compte officiel Coinbase Wallet a signalé qu’Apple avait bloqué la dernière version de son application iOS jusqu’à ce que le développeur désactive la fonctionnalité qui permet aux utilisateurs d’envoyer des NFT gratuitement via l’application.

Les transferts NFT impliquent des frais (“frais de gaz”) que les utilisateurs doivent payer pour effectuer des transactions sur la blockchain. Apple affirme que ces frais sont générés par des achats intégrés, ce qui lui permet de gagner sa fameuse commission.

« Pour le dire simplement, Apple a mis en place de nouvelles règles pour protéger ses profits, au détriment des investissements des consommateurs dans les NFT et de l’innovation des développeurs dans l’écosystème crypto ».

Mais c’est ainsi, “c’est clairement impossible”, a expliqué Coinbase Wallet, qui s’est demandé si Apple comprenait les NFT et comment fonctionnent les blockchains. “C’est comme si Apple essayait de taxer tous les e-mails envoyés via des protocoles Internet ouverts”, note le porte-parole.

Pour l’instant, pour les utilisateurs de l’application, “Apple vient de rendre plus difficile le transfert de NFT vers d’autres portefeuilles ou de les offrir à des amis ou à la famille”, a écrit Coinbase Wallet.

« En termes simples, Apple a mis en place de nouvelles politiques pour protéger ses profits au détriment de l’investissement des consommateurs dans les NFT et de l’innovation des développeurs dans l’ensemble de l’écosystème cryptographique. Nous espérons qu’il s’agit d’un oubli de la part d’Apple et d’un point d’inflexion pour de nouvelles conversations avec l’écosystème », conclut Coinbase.

Des négociations vont avoir lieu

Plus tôt cette année, le PDG de Coinbase, Brian Armstrong, s’est plaint que l’App Store n’était pas compatible avec les crypto-monnaies. Selon Armstrong, il existe des “problèmes antitrust potentiels” en se référant aux directives de l’App Store.

Désormais, Coinbase devrait tenir des discussions avec Apple pour résoudre le problème, mais il n’est pas certain qu’Apple soit flexible avec sa nouvelle directive sur les applications NFT.

Compte tenu de l’excès de l’industrie en 2021, Coinbase Wallet et d’autres applications NFT auront du mal à se faire entendre. Pourtant, Apple a mis à jour ses directives de l’App Store en octobre dernier pour inclure de nouvelles fonctionnalités liées aux NFT et aux crypto-monnaies ; le fabricant a spécifiquement souligné que les transactions effectuées au sein de ces applications ne contournent pas les achats intégrés.

Cette histoire de commission de 30% pour des applications de l’App Store est loin d’être unique. Plus récemment, le patron de Twitter, Elon Musk, a critiqué les frais d’Apple comme étant trop élevés. Pour rappel, Apple facture une commission pour chaque transaction dans l’application iOS. Il existe des exceptions, comme les marchands (Amazon, etc.).

Précédent

“Bitcoin inutile et insignifiant”, la BCE enterre les cryptos !

Suivant

Kraken licencie 30% de ses effectifs, l’hiver crypto continue

Derniers articles de Crypto