Quand consulter un conseiller en gestion de patrimoine ?

//
un conseille en gestion de patrimoine

Lorsque votre épargne et vos investissements atteignent un certain niveau, il est intéressant de faire appel à un gestionnaire de patrimoine pour vous aider à réaliser les meilleurs placements possibles et optimiser la gestion de vos actifs.

Avec une multitude de casquettes, notamment en expertise fiscale et juridique, un gestionnaire de patrimoine aide ses clients à faire fructifier et augmenter leur capital. Pour ce faire, il étudie attentivement les tendances du marché, identifie les opportunités et formule des recommandations.

Quel est le rôle d’un gestionnaire de patrimoine ?

La principale mission d’un gestionnaire de patrimoine est d’assister ses clients dans l’organisation et la valorisation de leur patrimoine immobilier, mobilier (actions, titres) ou financier (assurance vie, épargne retraite).

À ce titre, il aide les clients à mieux appréhender l’optimisation et le développement de leurs actifs. Après avoir évalué leur capital, il définit avec eux une stratégie patrimoniale adaptée à leurs besoins et à leur projet.

Le gestionnaire de patrimoine informe ses clients des dernières tendances et opportunités du marché et formule des recommandations (réalisation d’investissements financiers, achat de condos, etc.). Par ses actions, il s’assure que les actifs du client croissent tout en minimisant les risques.

À partir de quel niveau de patrimoine peut-on faire appel à un gestionnaire de patrimoine ?

Il n’y a pas de normes officielles qui permettent de faire appel à un gestionnaire de patrimoine. Mais en réalité, votre situation financière déterminera votre admissibilité aux services de gestion de patrimoine.

À un moment donné, tout le monde est concerné par la gestion de son patrimoine. Cette gestion nécessite une expertise technique et un suivi rigoureux de votre situation. Par conséquent, le soutien d’un conseiller en gestion de patrimoine, qui peut être indépendant, est généralement requis.

La gestion d’un patrimoine nécessite d’importantes connaissances. Plus votre patrimoine sera important, plus la nécessité d’avoir des connaissances et de suivre les tendances sera importante. De ce fait, vous pouvez faire appel à un professionnel dès lors que vous vous sentez dépassé par la réalité des marchés et que vous ressentez le besoin d’avoir un peu d’aide.

Il n’est pas simple d’acquérir les connaissances financières, juridiques et fiscales nécessaires à la gestion d’un patrimoine. Acquérir ces connaissances tout en suivant les impératifs du présent, en exerçant une activité professionnelle et en gardant du temps pour soi et sa famille peut être un véritable parcours du combattant. C’est à partir de ce moment que vous pouvez ressentir le besoin de faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine.

Où trouver un gestionnaire de patrimoine ?

Un gestionnaire de patrimoine est à la fois conseiller financier, fiscaliste, investisseur, avocat, comptable… Son rôle est d’auditer, d’analyser, d’investir et de gérer les actifs du portefeuille de son client.

Le « patrimoine » désigne les biens immobiliers et fonciers (détenus directement ou indirectement), mais comprend également les actifs financiers, les droits d’auteur et l’usufruit, les biens physiques (meubles, voitures, équipements, etc.) et même les œuvres d’art.

Les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) sont précieux dans de nombreuses situations, comme la préparation de la succession, le déménagement, les changements de situation personnelle ou financière… ou tout simplement pour faire un bilan et un point complet de sa situation.

Il existe plusieurs types de conseillers en gestion de patrimoine. Dans les agences bancaires, nous avons rencontré de nombreux CGP, mais ils s’appuient souvent sur des produits internes et nous pouvons estimer que ces recommandations sont biaisées.

Vous pouvez donc préférer les CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant), qui sont payés à l’heure, ou encore les CGPL (Conseiller en Gestion de Patrimoine Libéral) qui travaillent dans une architecture ouverte, avec des tonnes de produits et de partenaires différents parmi lesquels choisir. A noter que la réglementation française tend vers ce modèle anglo-saxon, plus sain et garantissant plus d’indépendance.

Dans certaines régions, il est plus simple de trouver un conseiller en gestion de patrimoine. Trouver un conseiller en gestion de patrimoine en île de france peut être difficile car il en existe un grand nombre. Cependant, trouver un conseiller en gestion de patrimoine dans une région plus reculée peut aussi être difficile car l’offre sera moins importante.

Choisir son gestionnaire de patrimoine selon son profil d’investisseur

Grâce au développement d’internet et l’accès aux connaissances ainsi qu’à l’actualité facilement, il est plus simple d’acquérir les bases en matière de gestion de patrimoine. Toutefois, selon votre profil et la taille de votre patrimoine, vous pouvez ressentir le besoin de vous faire accompagner.

Un patrimoine inférieur à 200 000 euros

C’est le cas de la plupart des investisseurs en France. Dans ce cas, il est préférable d’être votre propre conseiller financier et de gérer votre propre argent. En effet, il y a un coût à utiliser les services de CGP qui, dans le cas de patrimoine important, est amorti par les optimisations apportées à celui-ci.

Un patrimoine supérieur à 400 000 euros

Au-delà d’un certain montant, votre patrimoine peut vous exposer à de nouveaux défis, à commencer par la fiscalité avec l’impôt sur la fortune immobilière (IFI, ex-ISF). Vos objectifs tournent désormais autour de la défiscalisation, de l’optimisation fiscale et de la transmission à vos héritiers.

En parallèle, vous devez porter une attention particulière à votre patrimoine professionnel. Il est donc important de bien choisir son CGP, ainsi que son avocat fiscaliste, notaire, etc.

Calculer la valeur de votre patrimoine

Pour évaluer votre patrimoine, vous devez relier l’ensemble de votre patrimoine (c’est-à-dire les biens qui vous rapportent de l’argent) à l’ensemble de votre passif (y compris vos dettes et obligations financières courantes).

Incluez vos biens immobiliers, vos actifs financiers et vos biens physiques dans la classe d’actifs. La valeur totale acquise en ajoutant des actifs forme la “richesse totale”. La richesse nette est obtenue en soustrayant les passifs de la richesse totale.

Tous vos biens, matériels et immatériels, doivent être pris en compte. Il est important et judicieux d’effectuer un suivi précis de vos actifs et passifs afin de pouvoir optimiser votre patrimoine, même sans faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine.

Précédent

Vague de licenciement dans les entreprises cryptos

Suivant

Bill Gates démonte les NFTs dans une interview

Derniers articles de Epargne