immobilier metaverse

L’Arabie Saoudite et The Sandbox ensemble pour développer le metaverse !

/

Jusqu’à présent, l’industrie de la blockchain dans son ensemble, et le marché du Metaverse en particulier, ont pris un bon départ en 2023. En effet, le marché baissier ne semble pas freiner l’engouement des investisseurs institutionnels pour les applications blockchain. L’intérêt croissant confirme en partie les perspectives de croissance de l’industrie.

L’Arabie Saoudite annonce son association avec The Sandbox

Malgré le contexte économique et l’hiver crypto que nous traversons tous, l’intérêt pour le métaverse ne faiblit pas. C’est plutôt l’inverse qui se produit en ce moment !

Avec l’aide des technologies du web 3, la notion d’un nouveau monde virtuel continue de donner un nouveau souffle à de nombreuses marques, dont tout récemment Amazon.

Face à l’évidence, certains pays et institutions travaillent également dur pour faire avancer les choses. C’est le cas de l’Arabie Saoudite qui a confirmé ses choix politiques et économiques pour le web 3.

Dans une annonce récente, l’Arabie Saoudite a respecté et approuvé sa stratégie de dé développement de la blockchain en annonçant un partenariat avec The Sandbox.

L’Arabie saoudite, le plus grand pays du Moyen-Orient, continue d’affirmer son amour pour le métaverse et les opportunités qu’il peut offrir, malgré sa réglementation parfois capricieuse à l’égard des cryptomonnaies.

C’est donc grâce à la coopération de la DGA (Digital Government Authority) saoudienne et de Sébastien Borget, le COO du jeu métaverse pixelisé blockchain The Sandbox, que nos deux intéressés ont annoncé hier leur collaboration.

L’accord validé par les marchés

Les contours du marché n’ont pas été divulgués. Mais selon les précisions fournies par le patron de l’entreprise, Sébastien Borget, l’accord vise essentiellement à faciliter le développement et l’utilisation du Metaverse dans le royaume saoudien.

« C’est un véritable honneur de conclure un partenariat avec la Saudi Arabia Digital Government Authority (DGA). The Sandbox est impatient d’explorer, de conseiller et de soutenir mutuellement le pays dans les activations du Metaverse », a déclaré Borget dans un article sur LinkedIn. La signature de l’accord marque la première collaboration de The Sandbox avec l’Arabie saoudite.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, le SAND, cryptomonnaie native du projet The Sandbox a répondu positivement aux annonces. En effet, le SAND, à 0,38 dollar au début du mois se trouve aujourd’hui à 0,84 dollar.

Ce pourrait être le premier accord d’une longue liste, bien que peu d’éléments filtrent sur la portée réelle du protocole. En effet, le pays arabe s’est engagé dans une politique de diversification de son économie, encore fortement dépendante du pétrole.

Le numérique pour se désengager du pétrole

Dans le cadre de cette ambition, l’économie numérique devrait continuer à jouer un rôle important pour l’Arabie saoudite. Le pays semble tout de même parier là-dessus et ne lésine pas sur les moyens.

Cela explique pourquoi l’Arabie saoudite souhaite accueillir des conférences comme la conférence LEAP Tech 2023, qui s’est tenue au Front Expo Center de Riyad.

Il est donc raisonnable de s’attendre à ce que, compte tenu de l’enthousiasme général de l’Arabie saoudite pour la technologie, les partenariats qui sont généralement axés sur la technologie blockchain devraient continuer à se développer.

En travaillant ensemble, l’Arabie saoudite et The Sandbox pourront développer de nouvelles infrastructures qui donneront une autre dimension à l’expérience sociale. A noter toutefois que pour l’instant, le protocole d’accord ne révèle pas les termes des négociations, ni même ce que les parties vont mettre en œuvre.

Après avoir confirmé leur intérêt marketing auprès des géants de la finance, des grandes marques et autres GAFAM, c’est au tour des pays, politiques et gouvernements de s’engager dans le monde virtuel.

La stratégie politique et économique actuelle au Moyen-Orient est la même qu’en Asie, et des villes comme Séoul confirment cette tendance. La France, en revanche, est à la traîne, continuant de réfléchir à la pertinence du Métaverse, dans lequel d’autres nations se lancent déjà.

Newsletter

Bonjour à tous, je suis Hugo, rédacteur pour Surf Finance depuis 2021. Depuis quelques années maintenant, je m'intéresse de près au domaine des cryptomonnaies et de la finance.

Retrouvez mes articles à propos des dernières actualités financières, des tendances boursières, des opportunités d'investissement, des cryptomonnaies, et bien d'autres sujets qui touchent à votre portefeuille.

Comprendre le monde de la finance peut parfois être difficile, mais je me ferais un plaisir de simplifier tout ce petit monde dans mes articles.

J'espère que vous trouverez sur Surf Finance toutes les réponses à vos questions. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des suggestions ou des commentaires, nous serons ravis de vous aider.

Merci de votre visite et à bientôt sur Surf Finance !

Précédent

Montagne : les prix de l’immobilier de luxe ne faiblissent pas en 2023

Suivant

Goodies publicitaires : lesquels choisir pour promouvoir votre entreprise en 2023 ?

Derniers articles de Crypto