Comment ne pas payer d’impôts en 2023 ?

/
impot 2023

Il est possible de ne pas payer d’impôts en 2023 en France. Il existe plusieurs méthodes pour y parvenir, que ce soit en déclarant moins de revenus, en investissant dans des produits défiscalisés ou en bénéficiant d’une exonération d’impôts. Toutefois, il est important de bien se renseigner avant de mettre en place une stratégie pour ne pas payer d’impôts, car il existe des risques à ne pas respecter les règles fiscales.

Comment éviter de payer des impôts en 2023 ?

Pour éviter de payer des impôts en 2023, il y existe plusieurs solutions. Tout d’abord, vous pouvez déduire certains frais de votre revenu imposable, comme les frais de transport ou de séjour. Tous les salaires des contribuables sont par défaut réduits de 10 %.

Les frais réels que vous avez réellement payés peuvent être pris en compte au lieu de cet abattement. Un moyen efficace de réduire les impôts chaque année. L’astuce ne consiste pas seulement à soustraire des kilomètres ou des repas. En fait, il existe plus de 20 sources de dépenses différentes, dont certaines sont spécifiques à certaines professions.

Ensuite, vous pouvez optimiser votre fiscalité tout en préparant un complément de revenu pour la retraite, pour cela un plan d’épargne retraite (PER) peut être indiqué. Outre le fait que le capital est valorisé, le PER permet de bénéficier d’une fiscalité assez souple.

En effet, pour les enveloppes personnelles, le montant peut être déduit des revenus bruts de l’assuré en cas de versements volontaires, ou de ses revenus professionnels s’il est travailleur indépendant (TNS).

Enfin, vous pouvez profiter de certaines niches fiscales pour réduire votre impôt sur le revenu. Par exemple, les versements effectués par les contribuables jusqu’au 31 décembre 2022, au titre de souscriptions au capital de certaines sociétés non cotées soumises à l’impôt sur les sociétés, sont éligibles à une déduction fiscale, à condition qu’ils conservent les titres qu’ils acquièrent pendant cinq ans en échange du capital. A cet égard, ces versements peuvent être effectués directement au capital de la société, ou indirectement par l’intermédiaire de la société holding.

Ainsi, ces versements ouvrent droit à une déduction fiscale égale à 25% des versements effectués dans l’année d’imposition, dans la limite de 50 000 euros par an pour les contribuables seuls contribuables, et pour les contribuables mariés ou liés par un PACS, dans le cadre du Prélèvement dans la limite annuelle, soumis à imposition commune.

Les moyens pour réduire vos impôts en 2023

Il est possible de ne pas payer d’impôts en 2023 en France, mais cela nécessite de suivre certaines règles. Il faut d’abord déclarer tous ses revenus, puis calculer son impôt sur le revenu en fonction du barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Ensuite, il faut déduire les dépenses éligibles au crédit d’impôt, telles que les dépenses de santé et les dépenses d’éducation. Vous pouvez aussi faire des dons, bien entendu, ce sont vos dons en 2022 qui seront déductibles des impôts en 2023.

Entre réduction à 66%, réduction à 75% d’un montant donné, plafonds, organismes éligible, cases à remplir… Vous devez prendre le temps de vous renseigner pour connaître tout ce qu’il faut savoir afin de réduire vos impôts grâce à des dons.

Enfin, les bénévoles de l’association ont droit à un allégement de leurs impôts. Un dispositif généralement peu connu dont peu de personnes bénéficient. Le fait de se déplacer pour l’association (emmener des enfants à des rencontres, faire les courses pour une réunion, etc) sans être remboursé constitue un don à l’association. Vous pouvez alors déduire de 66% le barème kilométrique en faisant la demande auprès de l’association.

Précédent

Noël : que peut-on offrir à un amoureux de crypto ?

Suivant

Qui peut être expulsé durant la trêve hivernale ?

Derniers articles de Fiscalité