epargner ou mager il faut choisir

Inflation : 42 % des Français au SMIC sont obligés de sauter des repas pour survivre

/

À cause de l’inflation, l’alimentation des Français est durement touchée. En effet, nombre d’entre eux sacrifient un repas en conséquence, selon les recherches de l’Ifop sur l’insécurité alimentaire.

Une enquête qui concerne 30 % des Français

Fini l’arbitrage pour aller au cinéma ou acheter de nouveaux vêtements. Désormais, les familles les plus modestes n’ont d’autre choix que de se mettre au régime. 

Selon une étude consacrée à la précarité alimentaire par Ifop pour « la Tablée des chefs », 79 % des Français les plus modestes ont réduit leurs achats alimentaires. L’enquête s’est basée sur un échantillon de 1 007 Français rémunérés au Smic ou moins entre le 2 et le 8 mars.

Obligés de sauter un repas

C’est l’un des effets dramatiques de l’inflation rapide telle que nous la connaissons, notamment sur l’alimentation. Selon un sondage Ifop diffusé par Le Parisien ce week-end, parmi Français les plus modestes, 4 sur 10 (42 %) se disent contraints de supprimer un repas par jour, car ils n’ont plus les moyens de se payer à manger.

Des parts réduites

Plus de la moitié des Français modestes (53%) déclarent avoir diminué la quantitité de nourriture dans leur assiette, mais pas au point de sauter des repas. Le Parisien rapporte que la précarité concerne les familles les plus précaires, toutes catégories confondues : étudiants, retraités, familles, célibataires…

Tous les profils sont concernés

Le journal souligne que parmi ces Français modestes, aucun profil n’y échappe : étudiants, retraités, célibataires… Tous doivent se serrer la ceinture pour faire face à une inflation galopante.

« Ils ne réduisent pas forcément les quantités de nourriture à tous les repas, mais cela revient régulièrement. La dernière alarme en termes de crise de la consommation avait été tirée par les gilets jaunes, un public un peu plus aisé, qui n’arrivait plus à s’offrir de petits plaisirs », explique Jérôme Fourquet, le directeur du département opinion publique à l’Ifop, au Parisien.

Moins de fruits et légumes

Les habitudes de consommation des Français sont également affectées par l’inflation, note l’enquête, faisant écho à plusieurs études publiées ces derniers mois. 

Par exemple, lorsqu’il s’agit d’acheter des fruits et légumes, 52 % des répondants déclarent avoir moins de pouvoir d’achat qu’avant la période inflationniste. Les deux tiers des répondants craignent que ces changements alimentaires aient un impact négatif sur leur santé à long terme.

Fini la viande

D’autres sondages ont montré des évolutions similaires de la consommation de viande. Selon un nouveau rapport produit par Harris Interactive pour le Climate Action Network et publié la semaine dernière, 57 % des Français déclarent consommer moins de viande qu’il y a trois ans. 

L’augmentation du coût de l’alimentaire

Les arguments économiques priment clairement sur les autres raisons : en mars 2023, 58 % des sondés déclaraient avoir réduit leur consommation « pour faire des économies, car c’est un aliment cher », soit une augmentation de 25 points de pourcentage en deux ans.

En mars, le prix de nos chariots a augmenté de plus de 15 % en un an, bien au-dessus du taux d’inflation global de 5,6 % indiqué par les données de l’INSEE. L’inflation alimentaire n’a ralenti que depuis le début de l’été après avoir fait rage pendant des mois.

« Les produits transformés ont été renégociés à la hausse en mars », précise Anne-Sophie Alsif, cheffe économiste au BDO. « Ils vont donc rester très hauts, au moins jusqu’aux prochaines négociations commerciales. »

Jérôme Fourquet explique dans Le Parisien que si les Français ont un temps ajusté leurs achats, ils doivent désormais le faire dans des produits qui satisfont les besoins de base.

Newsletter

Bonjour à tous, je suis Hugo, rédacteur pour Surf Finance depuis 2021. Depuis quelques années maintenant, je m'intéresse de près au domaine des cryptomonnaies et de la finance.

Retrouvez mes articles à propos des dernières actualités financières, des tendances boursières, des opportunités d'investissement, des cryptomonnaies, et bien d'autres sujets qui touchent à votre portefeuille.

Comprendre le monde de la finance peut parfois être difficile, mais je me ferais un plaisir de simplifier tout ce petit monde dans mes articles.

J'espère que vous trouverez sur Surf Finance toutes les réponses à vos questions. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des suggestions ou des commentaires, nous serons ravis de vous aider.

Merci de votre visite et à bientôt sur Surf Finance !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Précédent

Impôt 2023 : cette astuce qui va vous faire économiser de l’argent

Suivant

Pétrole : pourquoi la Russie et ses alliés risquent-ils de provoquer la prochaine crise mondiale ?

Derniers articles de Epargne