USA : Le prix de l’essence bondit après l’arrivée de l’ouragan Ida

/
station essence usa
Prix du carburant aux Etats-Unis - ©Robson Hatsukami, CC0 Unsplash Creative Commons

Les contrats à terme sur l’essence aux États-Unis ont bondi après le passage de l’ouragan Ida en Louisiane, qui a perturbé les installations de traitement, tandis que le pétrole n’a pas réussi à conserver son gain initial, étant donné que les plates-formes locales ont peut-être eu à faire à des dommages importants et que le cartel des producteurs de l’OPEP+ devrait approuver une augmentation de l’offre.

Augmentation du prix de l’essence

L’essence pour le mois d’octobre a grimpé de plus de 4 % à New York avant de ralentir sa progression, tandis que le pétrole brut West Texas Intermediate a peu varié. La semaine dernière, le WTI a grimpé de 10 %, les investisseurs ayant parié que la demande mondiale résisterait à la propagation de la variante delta du coronavirus.

Le pétrole brut et l’essence ont tous deux fait l’objet de transactions volatiles ce mois-ci, les investisseurs évaluant le défi que représente la variante delta pour la consommation. Cette semaine, les traders évalueront les retombées de l’Ida, ainsi que la probabilité que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés procèdent à une augmentation de la production lors de leur réunion du 1er septembre.

L’impact de l’ouragan dépendra des dommages réels causés aux plates-formes et à la capacité de raffinage, selon Vandana Hari, fondateur du cabinet de conseil en énergie Vanda Insights. Elle a d’ailleurs déclaré :

Si les installations offshore n’ont pas été endommagées – ce qui semble être le cas – la prime liée à l’arrêt de la production de brut de 1,7 million de barils par jour s’évaporera. L’attention se portera alors sur l’état des raffineries de Louisiane, ce qui est plus une question de produits raffinés.

Les raffineurs, dont Valero Energy Corp., ont fermé environ 12 % de leur capacité de traitement du pétrole aux États-Unis par mesure de précaution avant le passage de la tempête de catégorie 4, dont les vents sont plus forts que ceux de Katrina en 2005. Colonial Pipeline Co, l’opérateur du plus grand système de distribution de carburant entre les centres de raffinage du Texas et de la Louisiane et les clients de l’est des États-Unis, a mis son réseau principal au ralenti.

Pénurie de carburant à venir

Les prix de l’essence dans le sud-est des États-Unis pourraient grimper jusqu’à la fin de l’été si les raffineries subissent des dommages importants ou si elles ne peuvent pas obtenir d’électricité et sont obligées de rester fermées pendant une période prolongée, ce qui ajouterait à l’inflation des prix qui frappe les Américains.

Les négociants européens se sont déjà préparés à combler tout manque d’approvisionnement au port de New York, en affrétant provisoirement des pétroliers. Toutefois, ces derniers mettraient jusqu’à deux semaines pour traverser l’Atlantique.

« Pour une catégorie 4, on peut s’attendre à quatre à six semaines ou plus de temps d’arrêt pour les raffineries », a déclaré Andy Lipow, président de Lipow Oil Associates LLC à Houston.

Ida, qui a touché terre à environ 97 kilomètres au sud de la Nouvelle-Orléans, a fait monter le niveau des océans jusqu’à 4,9 mètres. Les vents de 240 km/h de l’ouragan égalent le record de la Louisiane établi par Laura en 2020 et une tempête du 19ème siècle. À l’approche d’Ida, les producteurs du golfe du Mexique ont interrompu leur production de brut à hauteur de 1,74 million de barils par jour, soit environ 15 % du total national.

L’écart de prix du Brent était de 1 $ le baril en backwardation, au même niveau que vendredi et en hausse par rapport à 92 cents il y a un mois. Il s’agit d’une tendance haussière, les prix à court terme étant supérieurs aux prix à long terme.

Source Bloomberg

Précédent

Les crypto-monnaies les plus populaires sont maintenant les alternatives au bitcoin et à l’éther

Suivant

Transfert de Cristiano Ronaldo à Manchester United : le titre du club bondit en Bourse

Derniers articles de Finance