Maroc : Évolution de l’épargne pendant la crise sanitaire

/
maroc dirham
Epargne au Maroc - ©MabelAmber, CC0 Creative Commons

Pendant la crise économique et sanitaire, les Marocains ont tendance à épargner. De cette manière, le patrimoine financier au Maroc a pu profiter d’un rebondissement. Cela a sans doute été causé par la baisse de la consommation ainsi que la volonté de préparer convenablement l’avenir.

Plus d’économies

Pendant la crise sanitaire, les Marocains ont pris le soin d’économiser une bonne somme d’argent. Avec les périodes de confinements successifs ainsi que les différentes mesures prises pour minimiser la propagation de la pandémie de Covid-19, la consommation est bonnement maîtrisée et limitée. De cette façon, le taux d’épargne marocain a augmenté de 5,1% ce qui correspond à 43 milliards de dollars. Ainsi, ceci est actuellement à 876 milliards de dollars.

La préférence en matière de placement

Une grande proportion de l’épargne constitue le dépôt bancaire qui représente les 82,7 % des épargnants. Autrement dit, la plupart des Marocains préfèrent les banques pour déposer leur argent. 10,8 % des épargnes des Marocains sont placés en assurance vie. Le placement des actifs sous forme de valeurs mobilières intéresse également 6,5 % des épargnants.

Avant, les Marocains avaient tendance à opter pour l’épargne sous forme de liquide. Cette préférence est dans le but d’éviter tout risque. C’est la raison pour laquelle ils ont pu économiser jusqu’à 724 milliards de dollars à la fin de l’année 2020. Une augmentation de 5,5 % a été constatée. Celle-ci correspond à 38 milliards de dollars.

Une montée du taux d’épargne

Pour les dépôts à vue, ceux-ci gagnaient 10 % ce qui permet un total de 456 milliards de dollars. Pour les comptes d’épargnes, la montée est de 1,9 % si celle-ci est de 4,7 % en 2019. Ils sont actuellement à 166,5 milliards de dollars.

En ce qui concerne les dépôts à terme, une hausse a été constatée. Celle-ci est de 9 % pour l’année 2020. Les placements des ménages sous forme de contrat d’Assurance vie ont connu une progression de 9,1 % en 2020. C’est la raison pour laquelle ce type de placements reste le plus attrayant.

Source Fnh

Précédent

L’Etat protège t’il les locataires mauvais payeurs ?

Suivant

Prêt Accession Sociale : Un bon taux immobilier pour les emprunteurs répondant à certains critères

Derniers articles de Epargne