Les virements instantanés seront-ils bientôt gratuits dans toutes les banques ?

/
virement instantané gratuit

Selon la Commission européenne, s’il s’agit aujourd’hui d’une exception, les transferts d’argent instantanés doivent devenir la norme dans le futur. Et pour y parvenir, rien de plus simple : Bruxelles a exigé que l’opération soit gratuite.

Généraliser les virements instantanés avec la gratuité

La Commission européenne a appelé à la promotion des services bancaires de virement instantané. Elle propose d’aligner le prix du service sur les virements classiques et de le généraliser à tous les citoyens européens disposant d’un compte bancaire.

Le virement instantané est un service bancaire très pratique qui vous permet de transférer de l’argent en quelques secondes après l’envoi d’une confirmation.

En France, toutes les banques n’utilisent pas ce service et facturent même les clients qui souhaitent l’utiliser. La Commission européenne appelle donc à la gratuité des virements instantanés et à leur déploiement dans tous les établissements bancaires français.

Les institutions européennes ont de bonnes raisons de vouloir faciliter ce type de transfert.

Contrairement aux virements traditionnels, qui peuvent prendre jusqu’à 72 heures pour qu’une banque s’exécute réellement, le transfert d’argent instantané permet d’envoyer et de recevoir des fonds en 10 secondes environ. Et cela peu importe le jour de l’année ou l’heure du transfert.

Une seule condition restreint les transferts instantanés, ils sont limités à un plafond de 15 000 euros. Mais dans la mesure où la plupart des banques exigent un délai de vérification pour ajouter de nouveaux bénéficiaires de virement, la sécurité des opérations bancaires demeure.

Beaucoup plus pratique et moins de fraude

En France, les transferts de ce type sont disponibles depuis 2018, mais ne représentent que 5,6 % du total des virements (11 % dans l’UE). La raison du faible score est que ce type de virement est généralement facturé par les banques, alors que les virements traditionnels ne le sont pas.

Bruxelles veut supprimer cette barrière et généraliser les transferts d’argent instantanés en introduisant la même politique tarifaire que pour les transferts traditionnels, qui sont majoritairement gratuits en France.

L’exécutif européen estime que les transferts instantanés sont bons pour les flux de trésorerie des entreprises et plus pratiques pour les consommateurs.

Les virements instantanés sont particulièrement adaptés aux paiements entre particuliers car ils permettent un règlement immédiat et garantissent la réception des fonds. Autre avantage des virements instantanés : moins de fraude que lors des paiements par carte ou par chèque, deux moyens de paiement utilisés au quotidien.

Le virement instantané permet également aux commerçants de toute taille d’accepter ce type de paiements comme alternative aux cartes de paiement ou aux chèques.

D’autre part, les virements instantanés peuvent également être utilisés pour les paiements afin d’améliorer l’expérience client, en particulier dans les situations d’urgence : par exemple, dans le cas de remboursements, de prestations d’assurance ou d’avances de fonds.

L’argument pour que les banques fassent l’effort nécessaire tient la route et devrait donc être entendu.

Dynamiser le marché européen des paiements

En France, certaines banques ont déjà pris des mesures. Début avril, après le Crédit Mutuel et Boursorama, la Banque Postale a annoncé la généralisation des virements instantanés gratuits.

Mais cette pratique reste toujours payante pour un grand nombre de banques, et c’est ce que la directive veut changer. Reste à savoir quand les banques seront obligées de proposer gratuitement des virements instantanés.

Les virements instantanés sont essentiellement effectués en ligne. Pour effectuer un virement instantané, il vous suffit de vous rendre dans votre espace client et de sélectionner l’option virement instantané.

Du côté des néobanques, de nombreuses institutions ont mis en place des systèmes pour envoyer de l’argent à leurs proches simplement en utilisant leur numéro de téléphone, grâce à leur application mobile, c’est le cas de N26 et même de Bunq par exemple.

Les autorités nationales et européennes considèrent les virements instantanés comme un axe de développement stratégique pouvant accompagner l’accélération du rythme des échanges et la digitalisation de l’économie, tout en dynamisant le marché européen des paiements.

Précédent

Avec la vague de froid aux États-Unis, le hashrate du Bitcoin est en chute libre

Suivant

Solana : Les NFT DeGods et y00ts vont migrer vers Ethereum et Polygon

Derniers articles de Banques