hausse de la taxe foncière en 2024

De combien va augmenter la taxe foncière en 2024 ?

//

La taxation foncière représente une part importante des prélèvements obligatoires en France pour les propriétaires. Alors qu’elle a déjà lourdement augmenté ces dernières années, cette tendance pourrait s’accentuer encore en 2024.

La Cour des comptes a récemment recommandé d’augmenter davantage la taxe foncière d’une certain pourcentage. De leur côté, les autorités locales pourraient décider d’appliquer des taux plus élevés encore, ce qui pourrait varier considérablement d’une municipalité à l’autre.

Les raisons derrière l’augmentation de la taxe foncière

Selon la Cour des comptes, la fiscalité du logement représentait 8% des prélèvements obligatoires en France en 2020. L’organisation propose donc de taxer davantage la propriété plutôt que son acquisition, ce qui entraîne une augmentation de la taxe foncière.

Cette augmentation est basée sur l’évolution de l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) entre novembre 2022 et novembre 2023.

Avec un IPCH de 121,32 en novembre 2023 et de 116,81 en novembre 2022, le taux minimal d’augmentation de la taxe foncière pour 2024 serait de 3,9%, après les 7,1% en 2023.

Les autorités locales sont libres de fixer leurs propres taux

Bien que l’augmentation minimale de la taxe foncière soit fixée à 3,9% pour 2024, les autorités locales ont la possibilité de choisir d’appliquer des taux plus élevés.

D’après les données du service des impôts, 85% des communes et 81% des intercommunalités ont choisi de maintenir les taux applicables identiques à ceux de 2022 en 2023.

Certaines municipalités, comme Paris, ont augmenté significativement leurs taxes foncières (59,1% entre 2023 et 2022).

Luc-Alain Vervisch, directeur des études à La Banque Postale, estime que la plupart des communes devraient se contenter d’une augmentation de 3,9% en 2024, en raison de l’approche des élections municipales.

Plus nous nous rapprochons de 2026, moins les collectivités locales devraient augmenter leurs taux, car les élus ne souhaitent pas mécontenter leurs électeurs.

Les propriétaires français, qui ont vu leur taxe foncière augmenter fortement en 2023, devront donc s’attendre à une nouvelle hausse en 2024. Cette augmentation dépendra largement de la décision des autorités locales.

Newsletter

Après avoir suivi des études pour rejoindre le monde de la finance, j'ai finalement tout abandonné pour monter mon entreprise. J'ai vendu mon entreprise en 2016. Désormais je prends beaucoup de plaisir à accompagner les nouveaux entrants sur les marchés financiers tout en rédigeant quotidiennement sur surf-finance.com.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Précédent

À votre avis, combien coûte cette maison dans le Var à 400m de la plage ?

Suivant

Comment repérer les arnaques crypto en 2024 ?

Derniers articles de Fiscalité