maison en ruine krach immobilier

Immobilier : sommes-nous sur le point de connaître le plus grand krach de l’histoire ?

/

Selon une étude récente du think tank Terra Nova, les prix de l’immobilier pourraient chuter de 20% en 2023, en raison de la hausse des taux d’intérêt qui rend plus difficile l’accès au crédit pour les nouveaux acquéreurs. Cette situation s’annonce comme une crise majeure pour le secteur immobilier, qui a déjà connu de nombreuses phases difficiles par le passé. Les crédits immobiliers, accessibles à presque tout le monde ces dix dernières années, ont fait grimper les prix à des niveaux insoupçonnés.

Le retour de bâton suite au covid ?

Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette baisse prévue des prix de l’immobilier :

  • La hausse des taux d’intérêt : avec la remontée des taux d’emprunt, les conditions d’accès au crédit se durcissent, ce qui limite le nombre de potentiels acheteurs et pèse sur les prix.
  • La fin des dispositifs d’aide à l’achat : certaines aides gouvernementales, telles que le Prêt à Taux Zéro (PTZ), ont été progressivement réduites ou supprimées, réduisant ainsi le pouvoir d’achat des primo-accédants.
  • Un marché qui s’essouffle : après des années de hausse soutenue, les prix de l’immobilier atteignent un plafond et commencent à baisser dans certaines régions.

La hausse des taux d’intérêt, principal facteur de la baisse des prix

Dans son rapport, Terra Nova estime que la hausse des taux d’intérêt est le principal moteur de cette baisse annoncée des prix de l’immobilier. Les taux d’emprunt ont en effet entamé une remontée depuis plusieurs mois, rendant plus difficile l’accès au crédit pour les futurs acquéreurs. Cette situation pourrait ainsi entraîner une baisse significative des prix, notamment pour les biens ne bénéficiant pas d’une situation géographique exceptionnelle ou d’une qualité de construction irréprochable.

Le bon moment pour vendre son bien immobilier ?

Pour les propriétaires souhaitant vendre leur bien immobilier, cette baisse des prix représente un coup dur. En effet, outre la diminution potentielle de la valeur de leur patrimoine, ils devront également faire face à :

  • Une concurrence accrue : avec des prix en baisse, les acquéreurs seront plus nombreux à chercher des opportunités, ce qui incite les vendeurs à revoir leurs prétentions à la baisse pour attirer les acheteurs.
  • Un délai de vente allongé : face à un marché moins porteur, les propriétaires pourraient être contraints de patienter plus longtemps avant de trouver un acquéreur.
  • Des négociations plus difficiles : dans un contexte de baisse des prix, les acheteurs sont en position de force pour négocier et obtenir des rabais importants sur le prix de vente initial.

Quelles solutions pour les vendeurs ?

Pour faire face à ce contexte difficile, plusieurs options s’offrent aux propriétaires souhaitant vendre leur bien :

  • Anticiper la baisse des prix : il peut être judicieux de mettre son bien en vente dès maintenant, avant que les prix ne baissent trop significativement. Cela permettra également de bénéficier d’un marché encore dynamique et de conditions d’emprunt encore favorables pour les acheteurs.
  • Mettre en valeur son bien : afin d’attirer l’attention des acheteurs et de justifier un prix de vente élevé, il est essentiel de soigner la présentation du logement (travaux de rénovation, décoration soignée, photos de qualité…).
  • Faire appel à un professionnel de l’immobilier : un agent immobilier ou un mandataire pourra conseiller le vendeur sur la stratégie à adopter et l’aider à fixer un prix de vente réaliste et attractif.

La baisse des prix de l’immobilier de 20% annoncée pour 2023 représente un défi majeur pour les propriétaires vendeurs. Ils devront s’adapter à un marché moins porteur et faire preuve de flexibilité pour réussir leur vente.

Newsletter

Bonjour à tous, je suis Hugo, rédacteur pour Surf Finance depuis 2021. Depuis quelques années maintenant, je m'intéresse de près au domaine des cryptomonnaies et de la finance.

Retrouvez mes articles à propos des dernières actualités financières, des tendances boursières, des opportunités d'investissement, des cryptomonnaies, et bien d'autres sujets qui touchent à votre portefeuille.

Comprendre le monde de la finance peut parfois être difficile, mais je me ferais un plaisir de simplifier tout ce petit monde dans mes articles.

J'espère que vous trouverez sur Surf Finance toutes les réponses à vos questions. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des suggestions ou des commentaires, nous serons ravis de vous aider.

Merci de votre visite et à bientôt sur Surf Finance !

6 Comments

  1. N importe quoi, je doute qu un programme immobilier neuf baisse les prix de 20% en plus de l inflation
    Le marché sera seulement plus sélectif
    Les fortes baissent ne concerneront que les biens en urgence de vente
    L offre va simplement se raréfier et les vendeurs potentiels reporteront la vente de leur biens
    Donc s il y a une baisse des prix elle ne sera que conjoncturelle et que sur une petite période de 1 à 3 ans

  2. Les rapports de Terra Nova sont toujours très tendancieux et politisés ,du temps de Hollande ils ont participé á des décisions stupides et orientées.

  3. Bonjour je vends un bien sur lAude.
    Je garde un prix d’appello raisonnable sans baisse de 20 %.
    Sans anticiper un effondrement du marche.
    Je juste prix

    Le prix justifie.
    Car celui qui en a les moyens qui aura le coup de cœur achetera.

  4. Magnifique article « putaklik » !! Youpi, c’est bientôt les soldes ! Aussi crédible que de dire que le père Noël existe vraiment ! Allez, effacez-moi ce torche-bas

  5. Article très réaliste et lucide. Les vendeurs ne réalisent pas encore que les acheteurs n’ont plus d’argent et pensent que les taux reviendront a 1% très rapidement. La hausse des taux à été brutale. Les pigeons rogneurs de surface se raréfient et sont une espèce en voie de disparition. D’autre part, les vendeurs qui n’ont pas encore acheté et souhaitent s’agrandir ne réalisent pas non plus qu’ils seront gagnants si les prix baissent, et plus la moins value sera forte, plus l’opération d’agrandissement sera intéressante.

  6. on va baisser de beaucoup + , les taux qui passent de 0.80/1.5 a auourdh ui 3.45/3.97 cest +39% sur le prix … faut arreter de rever le krach fera du -75% sur l ensemble du parc français, et çà restera plus cher toujours qu en 1980 d avoir X m2 pour 1 smic de l epoque respective …

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Précédent

Voici les 5 villes de France où investir dans un studio en 2023 !

Suivant

Bitcoin : peut-il continuer à augmenter ?

Derniers articles de Immobilier