meta abandonne nft

En secret, Meta (Instagram) abandonne les NFT

//

Facebook et Instagram ne seront finalement pas submergés par les NFT. Frappé par la crise économique, Meta a revu à la baisse ses ambitions. L’entreprise préférerait se concentrer sur d’autres projets.

La tentative de Meta au coeur du métaverse

Après que la société de Mark Zuckerberg ait décidé d’entrer dans le metaverse en mai 2022, elle a annoncé en grande pompe que les NFT avaient atterri sur le réseau social Instagram.

Les NFT, ou les « objets de collection numériques » de Meta, devaient préparer la plate-forme pour l’arrivée du Metaverse. Quelques semaines après le lancement officiel, la société a annoncé des déploiements dans plus de 100 pays.

En novembre dernier, une autre extension majeure de la fonctionnalité a été introduite, permettant aux créateurs de créer et de vendre des NFT directement sur Instagram.

Ce la marquait le début d’une épopée folle de la plus grande entreprise Web 2 au coeur d’une marché crypto où elle a tenté de suivre le rythme d’une manière ou d’une autre.

Peu de temps après, les NFT ont pris de l’importance sur la plateforme phare du groupe, Facebook.

Par excès de prudence, Meta s’est contenté de lancer une série de tests ciblant initialement un petit nombre de créateurs américains. Le retournement du marché des NFT, fortement corrélé aux crypto-monnaies, n’a pas freiné l’enthousiasme dont a fait preuve Mark Zuckerberg.

Les partenariats avec les acteurs de l’écosystème se sont multipliés et la dynamique NFT semblait bien engagée. Mais la relation avec le secteur a maintenant tourné au vinaigre.

Un échec pour la société

Finalement, le géant de la Silicon Valley a décidé d’abandonner ses plans.

Dans une série de tweets du 13 mars 2023, le responsable du commerce et de la fintech de Meta, Stéphane Kasriel, a expliqué que la société « renonçait aux NFT pour l’instant afin de se concentrer sur d’autres moyens de soutenir les créateurs, les particuliers et les entreprises ».

En tant que tel, Meta se concentrera sur « les domaines où nous pouvons avoir un impact massif », à savoir son service de messagerie, la monétisation de Reels sur Instagram et les améliorations du système de paiement de l’entreprise, Meta Pay.

Kasriel a notamment confirmé être en train de travailler sur les paiements par messagerie à travers les plateformes de Meta.

« Soyons clairs : créer des opportunités pour les créateurs et les entreprises afin qu’ils puissent se connecter avec leurs fans et monétiser [leur travail] reste une priorité, et nous allons nous concentrer sur les secteurs où nous pouvons avoir un impact à grande échelle, tels que la messagerie et les opportunités de monétisation des Reels [des vidéos courtes sur Instagram]. »

L’annonce intervient à un moment critique pour le géant américain. 2022 est particulièrement difficile en raison de l’environnement économique et d’autres facteurs tels que la transparence du suivi des applications d’Apple.

Mark Zuckerberg a déclaré que 2023 sera basé sur « l’efficacité » : en plus de licencier des milliers d’employés, l’entreprise mettra fin à de nombreux projets.

Par exemple, l’année dernière, il a abandonné Novi, son futur portefeuille numérique censé prendre en charge les NFT.

Les entreprises tech tentent de suivre les tendances

Après avoir atteint une frénésie incroyable en 2021, le marché des NFT s’est effondré l’année dernière, avec des pertes estimées à des milliards.

Malgré cela, Meta ne tire pas un trait définitif sur les NFT.

Cela ne remet en aucun cas en cause sa stratégie consistant à « créer des opportunités pour les créateurs et les entreprises de se connecter et de monétiser leurs fans ». Une attention particulière est portée aux zones à « impact à grande échelle ».

A l’ère où les entreprises technologiques ne veulent rater aucune innovation, Mark Zuckerberg et compagnie semblent tenter de suivre la moindre tendance, du métaverse à l’intelligence artificielle, du NFT aux paiements, sans laisser le projet mûrir.

La société a également annoncé qu’elle développait actuellement un Instagram décentralisé. Dans un monde d’applications totalement contrôlées par les géants du web, il s’agit d’un leurre bien mal dissimulé.

Il ne suffit pas d’employer un mot ou deux – « NFT » ou « décentralisé » – pour devenir instantanément en un mouvement, un maître de ces technologies.

Newsletter

Bonjour à tous, je suis Hugo, rédacteur pour Surf Finance depuis 2021. Depuis quelques années maintenant, je m'intéresse de près au domaine des cryptomonnaies et de la finance.

Retrouvez mes articles à propos des dernières actualités financières, des tendances boursières, des opportunités d'investissement, des cryptomonnaies, et bien d'autres sujets qui touchent à votre portefeuille.

Comprendre le monde de la finance peut parfois être difficile, mais je me ferais un plaisir de simplifier tout ce petit monde dans mes articles.

J'espère que vous trouverez sur Surf Finance toutes les réponses à vos questions. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des suggestions ou des commentaires, nous serons ravis de vous aider.

Merci de votre visite et à bientôt sur Surf Finance !

Précédent

Les clients anglais ne pourront plus déposer de livre sterling sur Binance dès mai 2023

Suivant

Les prévisions gigantesques quant à l’utilisation des MNBC dans le monde

Derniers articles de Brèves