personne en decouvert bancaire

Combien de fois par mois peut-on utiliser son découvert autorisé ?

/

Un découvert autorisé peut être une véritable bouée de sauvetage pour de nombreuses personnes ayant des difficultés à joindre les deux bouts ou souhaitant faire face à des dépenses imprévues. Cependant, il existe des limites d’utilisation de ce précieux outil financier sans nuire à sa situation économique globale et afin d’éviter les frais de découvert ainsi que d’autres problèmes potentiels.

Connaître vos limites de découvert autorisé

Avant de pouvoir répondre à la question de savoir combien de fois par mois peut-on utiliser son découvert autorisé, il est crucial de comprendre les termes et conditions associés à cette facilité bancaire.

En général, un découvert autorisé est défini comme un accord entre vous et votre banque qui vous permet de continuer à effectuer des transactions même lorsque vous n’avez pas de fonds disponibles sur votre compte courant.

Le montant du découvert autorisé varie en fonction de plusieurs facteurs : votre historique de crédit, vos revenus et la relation avec votre banque.

Même si un découvert autorisé peut offrir une certaine liberté financière, il est important de ne pas oublier qu’il y a souvent des frais impliqués lors de son utilisation.

La banque peut facturer des frais de découvert sous forme d’intérêt, ou même un coût fixe pour chaque jour où votre compte est en négatif. Ces frais peuvent vite s’accumuler et rendre onéreux le recours à ce service.

Une utilisation raisonnable du découvert autorisé

Maintenant que nous avons abordé les concepts de base liés au découvert autorisé, il est temps de répondre à la question principale : combien de fois par mois peut-on utiliser son découvert autorisé ? En réalité, il n’existe pas vraiment de limite mensuelle. En revanche, un découvert bancaire ne doit pas s’étaler sur plus de 3 mois (90 jours).

Si cela devait être le cas, un crédit à la consommation (chez un spécialiste comme Finaref) vous sera proposé pour éponger votre découvert et commencer à le rembourser.

Si vous avez différent crédit déjà en cours, vous pouvez envisager un rachat en faisant une simulation de rachat de crédit consommation gratuite et sans engagement.

Avant d’entamer des démarches auprès de votre banque, faire une simulation en ligne vous permettra de faire le point sur votre situation financière actuelle :

Adaptez l’utilisation de votre découvert à votre situation financière

La fréquence à laquelle vous utilisez votre découvert autorisé est être fortement influencée par votre situation financière personnelle.

Si vous êtes dans une position où vous savez que vous aurez du mal à rembourser votre dette de découvert, il est préférable de limiter autant que possible son utilisation.

N’oubliez pas que les intérêts et autres frais sur un découvert autorisé s’accumulent avec le temps et peuvent alourdir votre endettement si ce dernier n’est pas géré correctement.

Si vos mensualités sont trop importantes, vous devriez envisager un rachat de crédit en 2024.

Avant d’entamer des démarches auprès de votre banque, faire une simulation en ligne vous permettra de faire le point sur votre situation financière actuelle :

Tenez compte du montant total de votre découvert autorisé

Comme mentionné précédemment, le montant total de votre découvert autorisé dépend de divers facteurs, notamment la politique de votre banque et ses conditions générales.

Si vous disposez d’un montant de découvert élevé, cela peut-être tentant de l’utiliser fréquemment, mais gardez à l’esprit qu’il est là pour vous aider à faire face à des dépenses imprévues ou ponctuelles plutôt que pour vous soutenir financièrement au quotidien.

Idéalement, essayez de réserver l’utilisation de votre découvert aux cas d’urgence ou lors de dépenses exceptionnelles, et n’y recourez pas systématiquement ou régulièrement.

Soyez attentif aux termes et conditions de votre accord avec la banque

Certaines banques (comme le CACMDS) limitent la durée pendant laquelle un découvert peut être utilisé avant d’appliquer des frais ou des pénalités supplémentaires. D’autres institutions peuvent exiger que vous remboursiez un certain montant ou une certaine portion de votre découvert dans un délai défini.

Connaître ces modalités permettra une utilisation plus responsable de votre découvert autorisé.

Mettre en place un plan pour mieux gérer son budget

Il n’y a pas vraiment de limite de fois où l’on peut être à découvert. Un découvert ne peut en revanche pas dépasser 90 jours consécutifs.

Pour éviter les risques liés à une utilisation excessive ou incontrôlée du découvert autorisé, il est préférable de mettre en place un plan de gestion de budget afin de contrôler efficacement ses dépenses et ses revenus.

Newsletter

Bonjour à tous, je suis Hugo, rédacteur pour Surf Finance depuis 2021. Depuis quelques années maintenant, je m'intéresse de près au domaine des cryptomonnaies et de la finance.

Retrouvez mes articles à propos des dernières actualités financières, des tendances boursières, des opportunités d'investissement, des cryptomonnaies, et bien d'autres sujets qui touchent à votre portefeuille.

Comprendre le monde de la finance peut parfois être difficile, mais je me ferais un plaisir de simplifier tout ce petit monde dans mes articles.

J'espère que vous trouverez sur Surf Finance toutes les réponses à vos questions. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des suggestions ou des commentaires, nous serons ravis de vous aider.

Merci de votre visite et à bientôt sur Surf Finance !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Précédent

Investir dans un instrument de musique : une bonne rentabilité ?

Suivant

Le Bitcoin va-t-il baisser de 40% d’ici au mois de mars ?

Derniers articles de Banques