Bourse : Holcim quitte Euronext Paris

/
holcim ciment

Le géant suisse du ciment clôturera sa cotation sur Euronext Paris le 30 décembre, ce qui est positif pour les actions suisses. Un peu plus de sept ans après avoir finalisé sa fusion avec Lafarge en France, Holcim continue d’écrire sa propre histoire.

Le groupe sera coté sur SIX (Suisse)

Plus de sept ans après la réalisation de la fusion entre le cimentier suisse Holcim et Lafarge, qui a depuis absorbé intégralement son principal concurrent français, s’apprête à stopper sa cotation française à Euronext Paris. Les actions Holcim ne seront plus négociées que sur la Six Swiss Exchange (SIX).

Dans un communiqué publié lundi, Holcim précise que ses actions, cotées à la Bourse de Paris depuis le 14 juillet 2015, seront retirées d’ici le 30 décembre.

Le groupe suisse a expliqué que cette décision lui permettra de réduire les coûts administratifs, alors que les volumes de transactions d’Euronext Paris ont diminué au fil du temps.

“Depuis 2015, les volumes de transactions sur Euronext ont chuté d’environ 93%. Aujourd’hui, environ 98% des volumes de transactions ont lieu sur SIX”, a déclaré aux Echos un porte-parole d’Holcim.

Le groupe combiné, qui a déménagé son siège social dans la ville et le canton de Zoug en Suisse centrale, proposera un processus pour faciliter la vente de titres, a indiqué Holcim dans un communiqué, mais a précisé que les actionnaires auraient la possibilité de conserver ou de vendre leurs titres comme ils le souhaitent.

Holcim conseille aux actionnaires souhaitant conserver leurs actions de contacter immédiatement leurs intermédiaires financiers afin de vérifier les conditions de cotation applicables à la Bourse suisse.

Le groupe a publié un calendrier détaillant les différentes possibilités offertes aux actionnaires, notamment les actionnaires au nominatif pur qui doivent contacter BNP Paribas.

L’offre de promotion des ventes débutera le 28 novembre et se poursuivra jusqu’au 16 décembre. Le dernier jour de cotation sur Euronext Paris est fixé au 29 décembre

Holcim : une histoire en plusieurs temps avec la France

Suite à la fusion, la nouvelle entité a initialement combiné les noms des deux sociétés sous le nom de LafargeHolcim. Mais le centre de gravité s’est déplacé progressivement vers la Suisse.

En mai 2021, le nom LafargeHolcim a été abandonné au profit d’Holcim, dans le but de “rafraîchir et simplifier le nom de l’entreprise pour plus d’efficacité et d’impact”, expliquait alors la société. Lafarge est devenu une marque du groupe, complétant ainsi le processus d’absorption.

Dans le même temps, Holcim a déplacé son siège du site historique de Rapperswil-Jona vers la ville de Zoug, située dans le canton du même nom et connue pour sa fiscalité avantageuse. Les actionnaires ont massivement (99,6 %) approuvé les changements. Le nom Lafarge étant apparemment devenu difficile à porter, après avoir été durement touché par l’implication du groupe français dans le scandale de la cimenterie de Jalabiya, au nord-est d’Alep, en Syrie.

Depuis, l’entreprise a mené une restructuration massive du groupe. Réduire la dépendance au ciment, activité notoirement polluante. Le groupe a procédé à plusieurs cessions et acquisitions pour porter la part du secteur de la construction et de la rénovation plus respectueuses de l’environnement à 30 % de l’activité, contre moins de 10 % fin 2020.

Pour la Bourse de Paris, le départ d’Holcim est une mauvaise nouvelle. Les retraits de cotation s’ajoutent à ceux annoncés par EDF ou Somfy la semaine dernière. Au total, une trentaine de sociétés ont annoncé des retraits de leur cotation parisienne et seulement une dizaine d’introductions en bourse ont eu lieu depuis le début de l’année.

Pour rappel, la mission principale d’Euronext est de veiller au bon fonctionnement des différents marchés dont elle est propriétaire. En effet, Euronext est notamment chargée de publier les cours en temps réel et de surveiller les marchés et leurs systèmes informatisés de négociation afin de garantir la sécurité, la transparence et le développement de ces marchés. En outre, la société doit aider à la cotation des titres de la société et à la bonne exécution des transactions financières.

Précédent

100 millions de dollars appartenant au cofondateur de Terra (Luna) ont été gelés !

Suivant

Biden demande un effort sans précédent pour réguler les cryptos !

Derniers articles de Bourse