homme heureux de defiscaliser

Combien faut-il gagner avant de défiscaliser ?

Lorsqu’on parle de réduire ses impôts, il n’y a pas de seuil réglementaire ou légal minimum. En réalité, la possibilité de diminuer le montant d’impôt dépend du choix personnel, de la psychologie et de l’histoire individuelle de chaque contribuable.

Certaines personnes cherchent à payer le moins d’impôts possible, tandis que d’autres sont à l’aise avec l’idée de contribuer aux services publics comme l’éducation gratuite et les divers filets de sécurité.

Les principaux mécanismes de réduction d’impôts

Vous gagnez un peu d’argent ? Vous vous demandez si vous gagnez suffisamment pour défiscaliser ?

Arrêtez de vous poser cette question. Dès le moment où vous payez votre premier euro d’impôt, sachez qu’il existe des façons de réduire cette imposition.

Il existe plusieurs dispositifs permettant de réduire le montant de son imposition. Certains d’entre eux sont accessibles dès quelques centaines d’euros de revenus imposables.

La déduction fiscale

La déduction fiscale consiste à soustraire du revenu brut global une somme correspondant à certaines dépenses.

Ce mécanisme est particulièrement avantageux pour les contribuables ayant un revenu important puisque, pour un même montant versé (par exemple, 1000 euros), la déduction offre des avantages significatifs selon la tranche d’imposition :

  • Tranche à 0 % : 0 euro d’économie d’impôt
  • Tranche à 11 % : 110 euros d’économie d’impôt
  • Tranche à 30 % : 300 euros d’économie d’impôt
  • Tranche à 41 % : 410 euros d’économie d’impôt
  • Tranche à 45 % : 450 euros d’économie d’impôt

Le crédit d’impôt est une réduction directe du montant de l’impôt dû. Contrairement à la déduction, le crédit d’impôt peut être intéressant pour les personnes ayant des revenus faibles ou modérés puisqu’il permet, dans certains cas, de recevoir un remboursement même si le contribuable ne paie pas d’impôts.

Adopter une stratégie de réduction d’impôts adaptée à sa situation

Comme mentionné précédemment, il n’existe pas de seuil minimum pour bénéficier d’une diminution des impôts. Toutefois, le choix d’utiliser un mécanisme plutôt qu’un autre doit être cohérent avec la situation et les objectifs du contribuable.

Cas des contribuables à faible imposition

Pour les personnes ayant un revenu imposable inférieur ou égal à 250 euros, il est généralement peu pertinent d’investir dans des dispositifs d’épargne bloquée pour une durée minimale de six ans. En effet, il n’y a aucune certitude de récupérer la totalité de l’investissement initial en fin de période. Dans ce cas, le crédit d’impôt peut être une option intéressante.

Cas des contribuables à forte imposition

Les contribuables se situant dans des tranches d’imposition supérieures ont tout intérêt à utiliser les mécanismes de déduction fiscale lorsqu’ils sont cohérents avec leurs objectifs. Les solutions requérant un investissement initial plus important (comme l’achat d’un bien immobilier neuf ou ancien à rénover) peuvent offrir une réduction significative et durable des impôts.

Newsletter

Fondateur du magazine Surf-Finance, je travaille tous les jours avec mon équipe pour vous fournir l'actualité sur les finances personnelles et l'investissement la plus pertinente possible. J'espère que vous passerez un agréable moment sur notre site.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Précédent

Pourquoi faut-il absolument faire une dernière visite avant d’acheter ?

Suivant

Découvrez combien valent ces montes de luxe !

Derniers articles de Fiscalité