Le groupe M6 devient propriétaire à 51% du réseau d’agences immobilières Stéphane Plaza

/
Stéphane Plaza

Le groupe audiovisuel M6 a annoncé lundi avoir acquis 2 % du capital du réseau d’agences immobilières Stéphane Plaza Immobilier, portant ainsi sa participation de 49 % à 51 %. L’opération a valorisé l’entreprise à 125 millions d’euros. Cela se traduira par une consolidation à 100 % de la performance du réseau d’agences dans le compte du Groupe M6 sur le segment « diversification ». Voici plusieurs éclairages sur la situation.

Stephane Plaza immobilier, une société en pleine croissance

L’immobilier est mis en avant à la télévision par Stéphane Plaza depuis de nombreuses années maintenant, notamment sur la chaîne M6 où il anime des émissions comme Recherche appartement ou maison, Maison à vendre, Chasseurs d’appart et bien d’autres encre. Désormais, on va pouvoir parler du passage de la télévision mise en avant par l’immobilier.

En effet, lundi soir, le groupe audiovisuel M6, qui détient 49 % du réseau d’agences immobilières créé par l’animateur de célébrités Stéphane Plaza, a annoncé avoir pris une participation majoritaire dans la société.

Le groupe de télévision et de radio a salué l’investissement important dans les écrans publicitaires qui a permis de promouvoir la marque et le savoir-faire de la marque. Le groupe M6 a annoncé avoir renouvelé sa confiance au président et cofondateur de l’entreprise, Patrick-Michel de Lusigny, afin de pouvoir mener à bien la prochaine phase de développement du réseau avec l’animateur Stéphane Plaza.

La participation de Stéphane Plaza reste la même, ses responsabilités restent les mêmes. Le groupe Nicolas de Tavernost est désormais propriétaire de 51 % du capital, grâce à un investissement complémentaire de 2,5 millions d’euros. Il a précisé que dans ses activités diversifiées, le groupe M6 intégrera 660 réseaux de franchise dans son compte.

Stéphane Plaza France : des chiffres éloquents

Globalement, Stéphane Plaza France a un résultat net de 6 millions d’euros en 2020 et un chiffre d’affaires de 16,5 millions d’euros. Le groupe s’attend à ce qu’en 2021, la marge bénéficiaire d’exploitation (Ebitda) de l’entreprise atteigne 12,5 millions d’euros, soit une augmentation de 47 % en un an.

Le réseau d’agences immobilières Stéphane Plaza fonctionne avec des droits de franchise et très peu de salariés. Par conséquent, le présentateur de télévision ne possède pas de magasins en propre, mais prêtent leur propre image de marque. En retour, le franchisé paie 8 % de la commission qu’il perçoit lors de la vente de la propriété. Ils doivent également s’acquitter d’un droit d’entrée de 25 000 euros.

Une année historique pour le groupe M6

Avec ses 22,8 % d’audience, ses programmes innovants et ses marques emblématiques, le Groupe M6 atteint des résultats historiques dans ses objectifs commerciaux 2021.

Et pour cause, les statistiques récemment collectées sont éloquentes : près de 100 % des Français ont regardé une chaîne du Groupe M6 et 25,1 millions de Français en moyenne passent chaque jour sur une chaîne du Groupe M6 en 2021.

Par ailleurs, aux heures de grande audience, en prime time, le groupe M6 a réalisé d’excellentes performances et atteint un niveau record datant de 2016.

Groupe M6 et TF1 : une fusion possible ?

Il faut aussi savoir que le Groupe M6 devrait fusionner avec son concurrent historique TF1 en fin d’année, ce qui, en cas d’approbation par l’Autorité de la concurrence et le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), entraînera de nombreux changements drastiques dans le secteur de l’audiovisuel en France.

En somme, une chose est sûre, il faudra réduire le poids de la nouvelle combinaison. La structure concentrerait 10 des 30 fréquences disponibles pour la TNT, 70 % du marché publicitaire TV, 95 % de l’audience annuelle « premium », et les deux tiers de l’audience de l’information.

Plus ouvert que son prédécesseur à la tête de l’ADLC Isabelle de Silva, Benoît Coeuré, économiste français, administrateur de l’Insee et membre du directoire de la Banque centrale européenne entre 2012 et 2019, semble plus disposé à accepter cette fusion, même si le convaincre d’accepter cette fusion ne sera pas simple.

Précédent

Les aides aux entreprises pour lutter contre la pandémie sont renforcées

Suivant

Nouveau record pour la Bourse de Paris en ce début d’année

Derniers articles de Immobilier