homme a perdu son avantage fiscal sur son ordinateur

Votre avantage fiscal disparaît avec la Loi Finance 2024

/

Avec l’approche de 2024 et l’adoption de la loi de finances, plusieurs décisions fiscales importantes ont été prises. Elles entreront en vigueur à partir du 1ᵉʳ janvier 2024. Parmi elles, la disparition d’un avantage fiscal lié au Plan d’Épargne Retraite (PER) pour de nombreux particuliers.

Le fonctionnement actuel du Plan d’Épargne Retraite (PER)

Le PER est un dispositif permettant aux contribuables de se constituer une épargne retraite individuelle tout en bénéficiant d’une déduction fiscale intéressante. Les versements volontaires effectués sur un PER sont aujourd’hui déductibles du revenu imposable, jusqu’à un certain plafond.

Par exemple, un parent qui verse chaque année 2 000 € sur le PER de son enfant peut déduire cette somme de son revenu imposable.

Mais attention, cette déduction fiscale a une limite : elle ne peut excéder un certain montant. Concrètement, vous pouvez déduire jusqu’à 10 % de vos revenus professionnels, avec un plafond fixé à 32 909 € en 2023.

La réforme attendue avec la loi de finances 2024 : fin de l’avantage fiscal

Avec l’entrée en vigueur de la loi de finances 2024, le principal avantage du PER sera supprimé. En effet, la déduction fiscale dont bénéficiaient les épargnants va disparaître.

Cette suppression signifie que vous ne pourrez plus déduire vos versements volontaires sur un PER de votre revenu imposable. Ainsi, il est important de bien anticiper ce changement dans sa stratégie d’épargne et d’optimisation fiscale.

Comment profiter de cette réforme avant qu’elle n’intervienne ?

Pour profiter au maximum des avantages encore disponibles jusqu’au 31 décembre 2023, voici quelques conseils :

  • Évaluez votre situation : Si vous possédez déjà un PER, vérifiez que vous avez profité pleinement du potentiel de déduction fiscale de 10 %.
  • Pensez à rattraper les années précédentes : Vous pouvez utiliser les droits à déduction non utilisés depuis 3 ans, soit un total de 11 244 € en comptant l’année 2023 avec un montant maximal de 4 311 € et 2 311 € pour chaque année antérieure.
  • Anticipez la suppression de l’avantage fiscal : À partir de janvier 2024, vous devrez repenser votre stratégie d’épargne retraite et éventuellement vous tourner vers d’autres dispositifs ou supports d’épargne.

Quelles alternatives pour optimiser ses économies après 2024 ?

Pour ceux qui souhaitent continuer à se constituer une épargne retraite, voici quelques solutions possibles :

  • L’assurance-vie : Ce placement est également avantageux sur le plan fiscal et permet de préparer sa retraite tout en conservant une certaine souplesse (possibilité de rachats partiels ou totaux en cas de besoin).
  • Le Plan d’Épargne en Actions (PEA) : Il offre des avantages fiscaux sur les plus-values et les dividendes, notamment après 5 ans de détention, et peut contribuer à la constitution d’un patrimoine en vue de la retraite.
  • L’immobilier locatif : Investir dans la pierre peut être un excellent moyen de bénéficier de revenus complémentaires au moment de la retraite, avec parfois des dispositifs fiscaux intéressants (ex : Loi Pinel).

Malgré la suppression de l’avantage fiscal lié au PER, il existe plusieurs options pour continuer à optimiser son épargne en vue d’une retraite sereine. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller financier pour discuter de la meilleure stratégie pour votre situation personnelle.

Newsletter

Après avoir suivi des études pour rejoindre le monde de la finance, j'ai finalement tout abandonné pour monter mon entreprise. J'ai vendu mon entreprise en 2016. Désormais je prends beaucoup de plaisir à accompagner les nouveaux entrants sur les marchés financiers tout en rédigeant quotidiennement sur surf-finance.com.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Précédent

Des négociations peu éthiques mais efficaces : voici la « Méthode Pirate »

Suivant

Masdak : Peut-il vous aider à résoudre vos problèmes d’ordre financier ?

Derniers articles de Fiscalité