Actions préférentielles et actions ordinaires, quelles différences ?

dans News/Questions

Qu’est-ce qu’une action préférentielle ? J’ai récemment pu lire que l’Etat avait souscrit ce type d’actions auprès de banques dans le cadre du plan de soutien au secteur bancaire. En quoi les actions préférentielles s’opposent-elles aux autres actions ?

Depuis 2004, il existe en France deux types d’actions : les actions préférentielles et les actions ordinaires, c’est à dire celles que vous qualifiez « d’autres actions ». Le capital d’une entreprise qui est fractionné en plusieurs titres de propriété que sont les actions peut être constitué d’actions ordinaires, d’actions préférentielles ou des deux.

Les actions ordinaires suivent une logique de répartition du capital depuis longtemps établie : si vous disposez de 20 % du capital d’une société, vous aurez aussi 20 % du bénéfice, 20 % du droit de vote, 20 % de sièges, etc…Les actions préférentielles ne suivent pas cette logique, car elles constituent une sorte d’extension des actions ordinaires. Les caractéristiques de ces actions étendent ou bien au contraire réduisent le champs d’action des actions ordinaires.

Par exemple, même si un actionnaire détient 20 % du capital d’une entreprise sous forme d’actions préférentielles, son droit de présence, de vote ou de véto peut être soit étendu, soit restreint en fonction de ce qui est établi dans les statuts. On peut ainsi être propriétaire sans pour autant être décisionnaire.

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*