Binance avance concernant la création de son fonds de redressement

/
les différentes crypto monnaies

Binance, la plateforme d’échange de crypto-monnaie numéro un au monde, recherche des partenaires pour créer un fonds destiné à sauver les plateformes en difficulté alors que l’industrie traverse l’une de ses pires crises.

Le fonds dispose déjà d’un milliard de dollars

L’incident FTX continue de nuire à l’écosystème de la cryptographie, avec certains fonds et certaines entreprises en difficulté. En ce sens, Binance souhaite lancer un fonds de soutien à l’industrie de la cryptographie.

Le but serait de pouvoir aider les entreprises les plus fragiles lorsque les conditions sont les plus difficiles, comme Changpeng Zhao l’a mentionné dans une série de tweets. Visiblement, le projet est en train de se concrétiser. Binance a confirmé avoir levé environ 1 milliard de dollars pour créer un fonds de soutien pour les crypto-monnaies.

La création de ce fonds d’urgence n’est pas une surprise. Cependant, la plate-forme crypto a fourni quelques détails. Ainsi, par exemple, les acteurs de l’industrie auront la possibilité de participer au fonds. Les adresses cryptées où les fonds sont déposés seront également publiques. Enfin, un porte-parole de Binance a expliqué qu’un article de blog sera publié prochainement pour poursuivre la communication concernant la mise en place de cette action.

Le responsable de Binance a suivi de près l’évolution de la débâcle FTX et a exprimé ses inquiétudes concernant l’espace des crypto-monnaies sur Twitter. En fait, c’est la décision de Changpeng Zhao de vendre tous les jetons FTX (FTT) qui a conduit à la découverte d’une vulnérabilité plus profonde chez FTX.

Avec FTX en faillite, Changpeng Zhao a contribué à faire de Binance le plus grand échange de crypto-monnaie au monde. L’objectif du fonds de relance, a-t-il dit, sera d’endiguer toute contagion d’incidents FTX similaires à l’avenir.

Dans une récente interview, Zhao a déclaré avoir parlé avec de nombreuses personnes de l’industrie. Binance publiera bientôt un article de blog détaillé expliquant le fonctionnement du Fonds de relance. “Nous adopterons une approche flexible et les différents acteurs de l’industrie contribueront comme ils le souhaitent”, a-t-il déclaré.

Des financements stratégiques pour Binance

La première évocation du fonds a eu lieu le 14 novembre. Au début de la tempête provoquée par la faillite de la plateforme FTX, Binance a annoncé par la voix de son PDG qu’elle souhaitait créer un “fonds de relance de l’industrie pour aider les projets solides, mais faisant face à une crise de liquidité”.

CZ a également réitéré son soutien à l’industrie dans son ensemble, invitant les participants qui pensent être qualifiés à contacter Binance Labs, la branche financière de la plateforme. Il a également déclaré qu’il accueillait d’autres sociétés de cryptographie avec de l’argent pour co-investir dans le fonds aux côtés de Binance, soulignant que “la crypto ne va pas disparaître”.

Jeudi, CZ a également déclaré vouloir acquérir Voyager Digital, un prêteur de crypto-monnaie en faillite similaire qui avait été précédemment acquis par FTX. Binance est également en pourparlers avec Genesis Global, qui recherche un financement d’urgence pour sa branche prêteuse.

Zhao Changpeng pense que si Genesis tombe, il y aura des difficultés et certaines grandes institutions seront affectées. Cependant, le PDG de Binance pense que l’industrie survivra encore. “Ça fait mal à chaque fois qu’un acteur tombe”, a-t-il déclaré.

Cependant, dans une interview avec Bloomberg, il a refusé de répondre aux questions sur le futur emplacement du siège social de Binance, se contentant de dire que Dubaï et Paris sont désormais ses “hubs mondiaux”. Depuis son établissement aux Émirats arabes unis l’année dernière, CZ étend progressivement ses activités en Europe et au Moyen-Orient.

Bien que sa fortune personnelle de 80 milliards de dollars ait été réduite par le crash de la crypto-monnaie de 2022, il est toujours de loin le milliardaire de crypto-monnaie le plus riche au monde avec 15 milliards de dollars.

Précédent

Crédit Suisse s’attend à une perte de 1,5 milliard pour le quatrième trimestre

Suivant

Immobilier : la BCE insiste pour que la France utilise les crédit à taux variables

Derniers articles de Crypto