Bitcoin passe brièvement sous les 30 000$, le pire est encore à venir ?

/
bitcoin
Bitcoin - ©mohamed_hassan, CC0 Creative Commons

Les prix du bitcoin ont chuté brusquement depuis quelques jours, tombant en dessous de 30 000 dollars cette nuit pour la première fois en plus d’un an. Il entraîne la plupart des crypto-monnaies avec lui.

Le crypto fear and greed à 11

Le marché panique. L’indice de peur et de cupidité (Fear and Greed), que les traders utilisent pour évaluer le sentiment général, a montré un état de “peur extrême” lundi soir, avec une lecture de seulement 11 (sur 100), un niveau non atteint depuis janvier. Il a fortement diminué ces derniers jours.

Le bitcoin est brièvement tombé en dessous de 30 000 dollars cette nuit, de lundi à mardi, pour la première fois depuis juillet 2021, alors que la crypto-monnaie la plus importante d’aujourd’hui continue de souffrir de l’aversion au risque des investisseurs. Cependant, il a rebondi rapidement, s’échangeant autour de 32 500 $ à 8h30 ce matin au moment de la rédaction.

Depuis qu’il a culminé à 69 000 dollars en novembre de l’année dernière, Bitcoin s’est “déprécié de plus de 50%”. Comme d’autres actifs à risque, il a depuis souffert d’un renversement des tendances des marchés boursiers, notamment des inquiétudes concernant la croissance américaine face au resserrement de la politique monétaire américaine pour lutter contre l’inflation, l’incertitude liée à la guerre en Ukraine et les restrictions sanitaires en Chine.

Cependant, une situation tout à fait similaire s’est produite il y a quelques mois. En janvier 2022, les médias avaient déjà rapporté que “Bitcoin a perdu 50% de sa valeur depuis novembre”. Plusieurs raisons potentielles ont ensuite été suggérées : la banque centrale russe préconise une interdiction de l’extraction de crypto, et la Russie est l’un des plus grands mineurs de bitcoins au monde.

La hausse de certains taux d’intérêt a également suscité des inquiétudes sur le marché, car les taux d’intérêt bas profitent au monde de la crypto-monnaie, les investisseurs peuvent emprunter à moindre coût et donc prendre plus de risques dans les actifs volatils.

Une chute qui fait craindre la fin du “bull market”

Cinq mois plus tard, le même schéma se répète : la banque centrale américaine vient de relever les taux d’intérêt le 7 mai, ce qui signifie qu’emprunter de l’argent est désormais plus cher. Il convient par ailleurs de noter qu’en période d’incertitude économique et de guerre qui dure depuis des mois en Ukraine, les investisseurs sont les premiers à se tourner vers les actifs les moins risqués. Alors Bitcoin a pris un petit coup.

Dans un rapport de la société de courtage Oanda, l’analyste Edward Moya a averti lundi que Bitcoin risquait un “crash éclair” si la limite inférieure de 30 000 $ était dépassée. “Les craintes concernant la croissance, voire une récession, rendent l’environnement des crypto-monnaies très difficile. Personne ne veut acheter des crypto-monnaies dans des conditions défavorables en ce moment, ce qui rend Bitcoin vulnérable”, a déclaré l’analyste.

Aujourd’hui, le Bitcoin risque de perdre sa structure haussière, son marché haussier. De nombreux analystes ont rassuré que la baisse pourrait être vertigineuse. Certains experts ont déclaré une “capitulation” qui pourrait entraîner l’ensemble du marché de la crypto-monnaie en raison d’une chute soudaine des prix due à la panique des investisseurs.

Cependant, même s’il s’agit de l’actif cryptographique le plus “solide”, le Bitcoin est critiqué pour sa volatilité, il suffit de regarder le graphique montrant l’évolution du prix du Bitcoin par rapport au dollar américain depuis l’année dernière pour comprendre que cette chute pourrait ne pas être si inquiétante.

En un peu plus de 48 heures, Bitcoin a perdu près de 20 % de sa valeur. Il était proche de 30 000 $ dans la nuit de lundi à mardi, son plus bas niveau depuis l’été 2021. Il a perdu près de 10% de sa valeur lundi, faisant chuter la plupart des crypto-monnaies. Ethereum était également en baisse de 10 %, Cardano en baisse de près de 16 %, Shiba en baisse de 19 % et Polygon en baisse de 15 %.

À quelques rares exceptions près, Monero, qui a à peine réagi au déclin du Bitcoin, les prix des autres crypto-monnaies ont tendance à suivre ceux du Bitcoin. C’est ce qu’on appelle « l’addiction au Bitcoin » dans le jargon, et c’est aussi mesuré par un indice. Plus la part de Bitcoin sur le marché des crypto-monnaies est importante, plus les autres crypto-monnaies seront affectées par son déclin.

Précédent

Instagram souhaite prendre en charge les NFTs pour de nouvelles fonctionnalités

Suivant

Nuit compliqué pour Luna qui perd 55% de sa valeur et son stablecoin UST

Derniers articles de Crypto