Bourse de Paris : une rentrée 2021 dans le vert

/
Bourse de Paris
Bourse de Paris - ©Florent Solt, FlickR Creative Commons

À la fin de la séance du mercredi 01 septembre 2021, la Bourse de Paris a particulièrement brillée. De la bonne performance a été constatée. La montée est de 1,18% qui est spécifiquement portée par les valeurs du luxe. Celle-ci est aussi due au soutien des banques centrales aux marchés mondiaux.

La progression continue

La bourse de Paris progresse, depuis quelques jours, de manière continue. À commencer par l’indice vedette CAC 40, celui-ci gagnait 78,51 points si la veille il était en baisse de 0,11%. L’indice vedette se retrouve actuellement à 6.758,69 points. La hausse performance de la Bourse de Paris reste un avant-goût du rapport mensuel de l’emploi américain. En principe, ce dernier va être publié ce mercredi par le département du travail américain.

Pour la cote parisienne

Une bonne performance a aussi été constatée pour la cote parisienne, ce qui lui permet d’être à 6.780 points. Effectivement, les différents indicateurs de la journée restent plutôt optimisme pour les investisseurs. Il en est entièrement le cas de premiers chiffres de l’emploi de la semaine aux US. L’emploi créé se révèle être deux fois moins que le nombre attendu. Seulement, 374 000 emplois ont été recensés pour l’instant.

Pour ce qui est des actions en banques centrales, celles-ci participaient dans la montée en performance des bourses depuis plus d’un an et demi.

Le secteur du luxe

La montée en performance concerne également les entreprises du secteur du luxe. Parmi le top 10 des meilleures performances, il y a LVMH qui grappillait de 3,19% à 646,80 euros. Aussi, on peut citer Kering et Hermès qui ont respectivement gagné 2,11% à 688,20 euros et 2,05% à 1 250 euros. Une excellente progression est survenue pour la rentrée malgré la phase de ralentissement des indicateurs en Chine ainsi que des craintes publiques des autorités.

Le titre Pernod Ricard, l’une des meilleures enseignes spiritueux a pu gagner 3,71% à 184,55 euros. Effectivement, la société a pu profiter de nombreux nombres de ventes au meilleur prix aux États-Unis et en Chine. C’est la raison pour laquelle son chiffre d’affaires montait de 4%.

À part cela, le marché de l’automobile en Hexagone a baissé. Pour le cas de Renault, il a perdu 1,59% à 30,95 euros. En ce qui concerne Stellantis, la perte correspond à 0,61% à 16,83 euros.

Source Lerevenu

Précédent

Banque Postale soutient l’initiative « Finance for Biodiversity Pledge »

Suivant

Parmi le Top 100 des meilleures cryptos : le FTX Token (FTT)

Derniers articles de Finance