Bourse de Tokyo : le Covid 19 l’a fait rechuter

/
Bourse de Tokyo
Bourse de Tokyo - ©Anna Nekrashevich, CC0 Creative

Depuis quelques années, la Bourse de Tokyo s’est particulièrement trouvée dans les hauts tarifs. Pourtant, suite à la pandémie Covid-19 qui a fait ravage au Japon, une baisse de celle-ci est constatée. Il n’y a pas que le coronavirus qui est influent la valeur de la Bourse de Tokyo. Le changement du tarif a aussi causé une rechute de celle-ci après la réunion de la Réserve fédérale américaine.

Une grande montée de nouveaux cas testés positifs en Japon

Le Covid-19 ne cesse de répandre à travers le monde. Pour le cas de Tokyo, celui qui accueille actuellement les Jeux olympiques pour ce 2021, le taux de nouveaux cas recensés est de 2.848 en une journée. Ce chiffre a atteint son double en seulement sept jours. Cette montée de personnes contaminées par le virus reste  le facteur qui a fait rechuter la bourse de Tokyo, surtout l’indice Nasdag.

Effectivement, comme pour la bourse de New York, le marché de la capitale du Japon a été victime d’une pénalisation par des prises de bénéfices. Cela concerne spécifiquement les valeurs technologiques.

Une baisse remarquable des valeurs

La rechute de la bourse de Tokyo a été constatée par la forte augmentation du titre de grand constructeur automobile Mitsubishi. La différence des valeurs a atteint les 8,42 % à 309 yens. De son côté, Nissan met en évidence une montée de prix de 3,88% à 563 Yens. Pour le cas de la grande entreprise qui se spécialise dans les investissements dans les nouvelles technologies SoftBank Group, il a aussi été victime de la baisse du titre. Celle-ci est bien évidemment de l’ordre 4,83% à 6.745 yens.

Qu’en est-il pour les  devises et le pétrole ?

La montée des nouveaux cas de Covid-19 à Tokyo reste également influente concernant le cours de la devise. Pourtant, le changement n’est pas remarquable étant  donné que la modification est assez légère. Pour un 109,79 yens pour un dollar, ceci a rechuté de 109, 78 yens. Il en est de même pour l’Euros. Selon cet article, c’est également le cas de la Bourse de Paris.

En ce qui concerne le marché du pétrole, un recul a été constaté suite à l’évolution croissante de la pandémie.

Source Lefigaro

Précédent

Soupçon de fraude sur la crypto Tether

Suivant

Comment le Crédit Suisse a ignoré les avertissements sur Archegos

Derniers articles de Finance