CAC 40 : progression considérable grâce aux semestriels d’AXA

/
cac 40
Bouses, CAC 40 - ©Pexels, CC0 Creative Commons

Après quelques semaines de difficultés, le CAC 40 connaît une progression qui est de l’ordre de 0,80% à 6.665, 83 points. Depuis le 18 juin, ceci a atteint son record de quelques années. Grâce à cela, le volume d’affaires progresse également de manière considérable. Cela est sans doute causé par les semestriels d’Axa. L’activité manufacturière peut également entrer en jeu.

Axa, une progression à la hauteur de toutes les attentes

Une hausse de la valeur d’Axa est actuellement constatée. La progression est bien évidemment de l’ordre de 4.5 %. Pour les 6 premiers mois de cette année 2021, un dédoublement du résultat opérationnel peut être rencontré. De nombreux assureurs indiquent que la performance d’Axa dépasse même celle d’avant crise.

Pour ce qui est du Crédit Agricole ainsi que de la Société Générale,  ceux-ci peuvent gagner autour de 1%. Pourtant, la BNP Paribas présente une stabilité. Aussi, pour la HSBC, malgré le plafond de son virement, elle fait aussi son double ce lundi dont la  valeur peut atteindre les 10,8 milliards de dollars. De son côté, la grande enseigne Renault monte de 2,5% qui se révèlent être meilleurs pour son chiffre d’affaires.

L’optimisation du CAC 40

Les semestriels d’Axa  présentent d’impact positif sur la progression du CAC40. En prenant par exemple la Bourse de Paris, celle-ci commence le mois d’août avec une ouverture à la hausse. Pour l’Europe en général, le Stoxx 600 a pu atteindre une nouvelle limite. Pour sa part, Wall street profite d’un excellent rebondissement. Grâce à cela, le CAC 40 ne doit avoir aucune crainte liée aux crises causées par le Variant Delta.

L’activité manufacturière : responsable de la progression du CAC 40

Ce n’est pas seulement la solide performance semestrielle d’AXA qui a contribué à la progression du CAC 40. Aussi, l’activité manufacturière peut en être responsable. Bien évidemment, celle-ci ne cesse de connaître une croissance en zone euro. En guise d’exemple, l’indice PMI mise en place par IHS Markit profite de 62, 8 points au mois de juillet. Plus de 89% des 300 entreprises du S&P 500 dévoilent que leurs attentes sont atteintes.

Source Lesechos

Précédent

Le marché immobilier neuf de Bangkok : les nouvelles tendances !

Suivant

Bourse de Tokyo : rebondissement après la rechute

Derniers articles de Finance