Cartes de credit et rachat de credit ?

dans News/Rachat de crédit

Le hacher Albert Gonzalez n’a pas été bien loin de réussir son pari qui consistait à détourner les informations confidentielles de quelque 130 millions de cartes de credit, rien que cela ! S’il avait pu aller au bout de son projet, celui-ci aurait constituer le plus grand piratage informatique de notre siècle. Aidé de quelques complices, ce petit génie de l’informatique avait pour objectif de pouvoir réaliser des retraits un peu partout sur le globe et de réaliser des achats sur internet. Cette actualité gravitant autour des cartes de credit est l’occasion de refaire un point sur le lien entre cartes de credit et rachat de credit, car le second est bien souvent la meilleure solution à l’accumulation des premiers…

Les cartes de credit sont très souvent les outils correspondant à des crédits revolving ou des réserves d’argent; On les utilisant, on actionne souvent la réserve d’argent reconstituable qui a été tant décrié dans le projet de réforme du crédit permanent. Il est vrai que les revolving sont généralement assortis de taux usuriers oscillant autour des 20 %. Des taux élevés qui se répercutent sur les mensualités qui sont elles aussi onéreuses, même si les montants dus ne sont pas forcément si importants.

C’est très souvent l’accumulation de ces cartes de credit qui génèrent un endettement trop fort. La solution réside souvent dans un regroupement de ces prêts. Le rachat de credit permet de racheter ces cartes et de les lisser dans un prêt amortissable unique soumis à un seul taux nettement plus bas. Il convient même de préciser qu’un rachat de credit n’est jamais aussi efficace que lorsqu’il a pour objet de racheter ce type de crédits. La bonne nouvelle étant que la durée du rachat de prêt n’a d’ailleurs pas forcément besoin d’être très importante dans ce cas…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*