Comparaison prélèvement libératoire impôt sur le revenu

Quand on fait la comparaison d’un prélèvement libératoire et de la réintégration des gains à l’impôt sur le revenu, lequel est le plus souvent intéressant pour les contribuables ?

 

La plupart du temps, c’est la réintégration des gains aux revenus soumis à l’impôt sur le revenu qui est attractif alors que les gens ne le savent pas…Il est rare que l’on demande cela à sa compagnie d’assurance, or par défaut c’est le PLF qui est adopté. La comparaison des deux formules est simple. Le PLF en 2011 est de 19 %. Dès lors que l’on appartient à une tranche d’imposition faisant l’objet d’un taux inférieur, c’est plus intéressant de réintégrer. Ce sont donc les conrtibuables fortement imposés qui opteront pour le PLF.

Default thumbnail
Précédent

Prêt à taux zéro et exonération TLE

Default thumbnail
Suivant

Prêt in fine Société Générale

Derniers articles de Questions

venenatis et, commodo Donec ut ipsum dapibus ultricies facilisis dolor mattis