Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Comparer les rachats de crédit en ligne : mode d’emploi !

dans Banques/News

Un comparateur de rachat de crédit en ligne permet de se faire une idée des prêts proposés sur le marché en quelques clics !

Un prospect recherchant un rachat de crédit en ligne va réaliser plusieurs simulations de rachat de crédit sur divers sites : c’est normal ! Mais ce que le prospect ignore très souvent, c’est que derrière cette grande façade de possibilités a priori très différentes, il n’y a en réalité que fort peu d’intervenants de sorte que le choix des offres est bien plus restreint qu’il n’y parait de prime abord. Derrrière tous les courtiers se cachent seulement 6 à 7 banques qui sont souvent elles-mêmes des cellules spécialisées de banques de dépôts proposant elles aussi des formules de restructuration. Comment se situer au beau milieu de toutes ces informations ? Mode d’emploi.

Des rachats de crédit dans les grandes banques :

Cofidis, BNP, ou encore Société Générale, toutes ces banques disposent de possibilités en rachat de crédit que ce soit en direct ou par le biais de leur cellule spécialisée. Mais il y a des différences que le consommateur ne peut que difficilement apprécier. Les options des banques en agences sont réduites en raison d’un manque de personnel dédié. C’est la raison pour laquelle, il est fort difficile de trouver un rachat de crédit pour un montant élevé dans sa banque. Par ailleurs, ces mêmes banques ont des services en ligne qui sont généralement chères. Passer en direct par une banque équivaut à un taux souvent onéreux et parfois usurié.

C’est là qu’interviennent les banques spécialisées qui travaillent avec des courtiers. En raison de leur spécialisation dans ce domaine, elles appréhendent mieux les demandes. La commission du courtier et les frais de réalisation du dossier oblige les banques à baisser leur taux. Certes au final, le coût du crédit est généralement le même pour le client, mais avec deux différences notables : le courtier aura proposé plusieurs options émanant de plusieurs banques et pourra revoir ses frais ainsi que le taux d’assurance sans que pour autant la banque ne varie son taux d’intérêts. Résultat : l’offre est souvent plus adaptée, car choisir par le client et surtout moins chère en vertu de postes financiers négociés.

Autres articles :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Banques

Donec Donec venenatis, suscipit elit. Sed vel, elit. leo.
Retour en haut